Corse Net Infos - Pure player corse


Tous les événements qui ont marqué l'année 2020 en Corse


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 1 Janvier 2021 à 21:09

2020 s’est achèvée. Une année particulière, avec en premier plan, la crise sanitaire. Mais pas seulement. À l’aube de la nouvelle année, CNI revient sur les évènements marquants de 2020 en Corse.



Le président de la République, Emmanuel Macron, et le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, Gilles Simeoni, à Bunifaziu. Photo Florent Selvini
Le président de la République, Emmanuel Macron, et le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, Gilles Simeoni, à Bunifaziu. Photo Florent Selvini
Janvier : le premier mois de l'année 2020 a été marqué par les mouvements sociaux
  • Le premier mois de l'année a en majeur partie été marqué par les mouvements sociaux pour contester la réforme des retraites et celle du nouveau Baccalauréat. À l'image du mouvement de grève des avocats contre la réforme des retraites qui touche toute la France en ce début d'année 2020, les avocats corses emboîtent le pas. À partir du lundi 6 janvier et pendant une semaine, les avocats du barreau d'Ajaccio, vont cesser totalement d'exercer, à l'appel du conseil national des barreaux (CNB) qui dénonce la fusion de son régime autonome avec le régime universel. Toutes les affaires seront systématiquement renvoyées que ce soit en matière pénale, civile ou administrative : Ajaccio, grève des avocats contre la réforme des retraites pendant une semaine. Après avoir bloqué le port de Marseille le 9 janvier 2020, les marins de La Méridionale du syndicat STC bloquent le port d'Ajaccio dès le 13 janvier, mettant à l'arrêt le trafic maritime dans la cité impériale : Les marins de la Méridionale bloquent le port d'Ajaccio. 
     
  • Au début du mois de février, un important feu de forêt s'est déclaré dans le massif de Bavella, ravageant plus de  5 000 hectares de végétation en quelques jours. L'incendie s'était déclaré à l'aube du 4 février : Incendie de Quenza, plus de 1 000 hectares ravagés.
 


Février : premières suspicions de cas sur fond de campagne électorale
  • Alors que le continent enregistrait ses premiers cas officiels de COVID-19 le 24 janvier, ce n’est qu’un mois plus tard que les premières suspicions apparaissent sur l’île. Finalement, le 26 février, les tests de ces deux patients à Bastia et à Ajaccio sont revenus négatifs. C’est dans ce contexte que débute la campagne pour les élections municipales.
 

Mars : le début de l’épidémie et le premier confinement
  • La Corse a été rattrapé par l'épidémie de Covid-19 qui sévissait dans toute l'Europe et n'a pas réchappé au confinement national. Le mois de Mars a été une période tendue pour les structures hospitalières corses. Tout commence le 5 mars, les trois premiers cas de Coronavirus corses apparaissent à Ajaccio : Coronavirus en Corse, 3 cas confirmés.
   
Avril, le mois de la peur, de l'isolement et de la solitude
  • On ne sait pas encore grande chose de ce virus. Les rues sont vides. L'ile est confinée. Pendant ce mois et demi les bonnes initiatives se multiplient sur l'ile qui manque de masques, de gel hydroalcoolique. 
 
  • Au début de la crise sanitaire, il n'était pas facile de trouver des masques pour se protéger et protéger les autres du Covid-19. Cette situation a incité un groupe de couturières de Corse, r Les P'tites Mains Solidaires de Corse, à fabriquer elles-mêmes ces masques afin de les offrir aux personnes travaillant dans le domaine médical ou des secours, aux auxiliaires de vie, aides-soignantes, etc... L'association a été invitée à Paris par le Président de la République Emmanuel Macron aux cérémonies du 14 juillet en signe de gratitude.est seulement courant avril que les premiers masques arrivent.  
 
  • Concernant les masques grand public, après la première livraison le mardi 14 avril sur le port d’Ajaccio, la Collectivité de Corse reçoit deux jours plus tard une deuxième livraison. Au total deux millions de masques seront distribués en Corse.  Mais les masques pour les grand public ne sont pas encore disponibles.


Mai, le déconfinement
  • On commence à voir le bout du tunnel et parler de déconfinement qui entre progressivement en vigueur le 11 mai. Les Corses pourront retrouver leurs plages et leurs habitudes seulement le 28 mai et contrairement aux habitants d'autres régions, selon la préfecture, les insulaires ont très bien respecté les mesures de sécurité prises par le Gouvernement. 
 
  • Les collèges et lycées de Corse sont les seuls qui ne rouvriront pas leurs portes le 18 mai. Après un long bras de fer entre le Rectorat et la Collectivité de Corse, cette dernière, propriétaire des établissements, a pris le décision de ne pas permettre la réouverture pour éviter un rebond de l'épidémie.
 
  • Le président du conseil exécutif de la Corse propose un green pas s ou passeport sanitaire pour l'ile pour protéger au maximum la santé des Corses, des personnels soignants et des touristes. Cette proposition est refusée pas l'Etat qui fera marche arrière à la fin du deuxième confinement en décembre 2020.
 



Juin 2020 : retour à la normalité
 
 
 
  • A partir du mois de juin les campagnes de dépistage commencent à s'organiser sur le territoire insulaire. La première a été mise en place par le syndicat professionnel des transporteurs corses   qui  a financé l’achat de 300 tests sérologiques. Initiée en partenariat avec la CCI de Corse cette opération est réalisée par l'Université de Corse dans le cadre de l'étude épidémiologique que les chercheurs ont mené pendant plusieurs mois.



Juillet, c'est l'été du #IWas Corsica
 
  • Le collectif "I Was" né sur Twitter prend pied en Corse.  Rejoint par "Donne Surelle" et le groupe "Collages Féminicides Corse", des manifestations pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles commencent à avoir lieu  dans plusieurs villes corses. Ces femmes qui n'ont plus peur de dénoncer les agressions et violences subies demandent aux autorités plus d'actions de prévention, une meilleure prise en compte des plaintes et la création d'une brigade spécialisée dans les commissariats.
 



Aout : La menace du Covid est à nouveau là
 
  • En été la Covid-19 à recommencé à circuler activement sur l'ile. Le 13 août 2020, le préfet de Haute-Corse a décidé de serrer la vis et oblige les piétons au port du masque dans la rue.
 
  • Pour éviter tout rebond de l’épidémie de coronavirus sur l’île, des caméras ont été installées lundi dans les halls d’arrivées des quatre aéroports corses.  Elles ont pour objectif de détecter les voyageurs dont la température corporelle dépasse les 38 degrés.



Septembre : Macron en Corse 
 
 
 


Octobre : le réconfinement
 
 
  • Il a été remplacé une semaine plus tard par un deuxième confinement.  Par rapport à Mars dernier, le scénario est cependant un peu différent. Les établissement scolaires du primaire au lycée sont restés ouverts. Toutes les professions essentielles à la vie économique et les magasins de première nécessité ont été eux aussi épargnés, contrairement au printemps dernier.  


Novembre : la Corse commence à déconfiner
 



Décembre : des festivités de fin d'année insolites
  • La deuxième étape du déconfinement est intervenue le mardi 15 décembre. Bars, restaurants et lieux culturels demeurent fermés mais les Corses peuvent retrouver un peu plus de liberté et c'est la fin des déplacements avec les attestations de sortie. 
 
  • Pour les fêtes le gouvernement conseille de ne pas être plus de 6 à table et de respecter les mesures de distanciation sociale. Le premier décembre le préfet de Corse décrète le Green Pass  sur les liaisons maritimes avec l’Italie, quelques jours plus tard cette mesure sera appliquée à tous les passagers arrivant sur l'ile entre le 19 décembre et le 8 janvier.
 
  • En dix jours dix jours force est de constater que la mesure est plutôt bien respectée : sur 46 369 personnes contrôlées depuis l’entrée en vigueur des tests obligatoires, seules 32 ont été verbalisées.
 
  • Cette année Covid se termine avec un peu d'espoir grâce à l'arrivée en Corse des super-congélateurs  qui contiendront les premiers vaccins, grâce auxquels on espère pouvoir reprendre une vie normale.
 

 

 
 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047