Corse Net Infos - Pure player corse

Une deuxième chance pour l'insertion saisie par la ministre Brigitte Klinkert à Bastia


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 5 Novembre 2021 à 21:21

Brigitte Klinkert, la ministre déléguée chargée de l’Insertion, a terminé son tour de Corse de deux jours à Bastia. Après Ajaccio et une étape marquée à Corte et Omessa, elle s’est attardée dans les locaux de la mission locale de Bastia et dans ceux de l’école de la deuxième chance située rue Saint-Angelo. Aucune annonce supplémentaire n’a été faite mais la ministre a partagé son enthousiasme de constater l’efficience des dispositifs gouvernementaux en place et l’engagement dont font preuve encadrants et bénéficiaires.



La ministre Brigitte Klinkert a clôturé son séjour corse à Bastia, dans les locaux de l'école de la deuxième chance. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
La ministre Brigitte Klinkert a clôturé son séjour corse à Bastia, dans les locaux de l'école de la deuxième chance. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Tout de noir vêtue, la seule touche de couleur étant un tricot aux rayures multicolores dissimulé sous un blazer sombre, la ministre Brigitte Klinkert déambule entre les pièces des locaux de l’école de la deuxième chance de Bastia. Echanges avec la direction, les jeunes bénéficiaires et les encadrants, la ministre est là en temps qu’observatrice.

« Je suis très agréablement surprise par l’engagement des acteurs de l’insertion et de l’emploi et par le travail en partenariat fait entre eux. Ce n’est pas évident sur tous les territoires mais ici, c’est bien le cas », s’est exprimé la ministre après avoir assisté à une présentation de l’école de la deuxième chance. Surprise, elle l’a également été par l’innovation dont font preuve les encadrants corses pour plus d’efficacité. « J’attends des retours sous forme de fiches de leur part pour envisager de déployer ces actions innovantes au niveau national », confie-t-elle.

2 000 places supplémentaires dans les écoles de la deuxième chance en 2022

« Dans le cadre du contrat d’engagement jeune qui débutera le 1er mars prochain, le gouvernement prévoit d’augmenter le nombre de places disponibles dans les écoles de la deuxième chance », explique Brigitte Klinkert. Près de 2 000 places supplémentaires devraient être créées sur le territoire national. Objectif : renforcer ce dispositif d’insertion pour les jeunes de 16 à 30 ans. Ils bénéficient pendant six mois d’un accompagnement individuel personnalisé débouchant sur une alternance dans une entreprise de la région.

Lire aussi : « En Corse ce sont plus de 200 emplois qui vont être créés d’ici le début de l’année prochaine »
 
Depuis, sa création en 2010, l’école a suivi près de 600 élèves et « enregistre 65 % de réussite », précise sa directrice, Nathalie Royer. Les chiffres sont encourageants, les parcours de vie émouvants, la motivation apparente.

« Nous sommes dans une période de reprise économique et nous avons besoin de redonner de la confiance aux jeunes. Votre motivation fera la différence lors de vos entretiens d’embauche », harangue la ministre comme un dernier coup de boost avant de repartir vers la capitale.
La ministre a salué l'engagement exemplaire des encadrants corses. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
La ministre a salué l'engagement exemplaire des encadrants corses. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047