Corse Net Infos - Pure player corse

Saint-Florent : "L'Isle aux desserts" de José Salge veut, encore, améliorer son image de marque


Rédigé par le Mercredi 24 Janvier 2018 à 14:54 | Modifié le Mercredi 24 Janvier 2018 - 18:15


Dans le cadre de la politique régionale de soutien à la filière agroalimentaire, la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) de Corse, la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de la Corse et l’OPCALIM (organisme paritaire collecteur agréé) ont mis en place depuis 2013 un plan d’actions qui vise à développer la montée en compétences et accompagner l’esprit d’innovation au sein des TPE-PME agroalimentaires de Corse au travers d’un programme d’actions sectoriel. Jeudi matin les trois partenaires ont fait une halte à "L'Isle aux desserts" de Saint-Florent, dernière entreprise sur les 35 qui, en Corse, ont bénéficié d'un diagnostic stratégique personnalisé. Les explications de José Salge, gérant de l'entreprise, Gérard Gavory, préfet de Haut-Corse, Jean-Charles Martinelli, président de la chambre de métiers et de l'artisanat et Valérie Chaufez, consultante chez Isara


A Saint-Florent l'entreprise de José Salge emploie 16 personnes originaires de la cité. Un effectif qui l'été venu notamment s'étoffe d'une dizaines de personnes.
L'entreprise, qui a pris son envol en plein centre-ville de Saint-Florent, s'est installée depuis 2006 dans la zone industrielle de la commune.
C'est là que le maître des lieux, dont le seul nom suffit à qualifier la production, concocte pâtisseries, produits boulangers et glaces !

Jeudi matin José Salge a ouvert les portes de sa structure aux représentants de l'Etat et de la chambre de métiers de Haute-Corse pour une visite des lieux et une explication détaillée des activités que "L'Isle au dessert" déploie sur place.
Auparavant Valérie Chaufez consultant du cabinet ISara avait débattu avec lui des préconisations effectuées dans le sillage de l'audit réalisé à "L'Isle aux desserts" qui, à l'image de son gérant et au-delà de la photographie de ses activités, n'entend pas s'endormir sur ses incontestables lauriers mais améliorer encore les qualités des produits qui ont, déjà, fait le régal de mille et un palais !

Au total, sur 4 années, ce sont environ 35 entreprises corses qui ont bénéficié d’un audit ou diagnostic court (2,5 jours dont un jour en entreprise) de leur activité par un cabinet consultant spécialisé (ISARA) ainsi que d’un plan de formation personnalisé.
Les objectifs ?
Identifier les fonctions clés que l’entreprise doit maîtriser en vue d’améliorer sa stratégie, ermettre aux entreprises de connaître les impacts de leur projet sur leurs activités et leurs métiers, diagnostiquer les spécificités et les besoins de l’entreprise,
Faire évoluer ou intégrer des outils opérationnels de gestion des ressources humaines ((recrutement, gestion du personnel, formation, gestion des compétences, organisation du travail, etc)et mpliquer les managers dans la réussite collective de l’entreprise.


Sur la base des conclusions des diagnostics et pour répondre aux besoins des entreprises, des actions de « formation accompagnement» ont été menées.
Elles portaient sur la fonction « emballage » des produits – Formation réalisée en 2015 pour 10 entreprises, sur la maitrise de la règlementation sur l’étiquetage alimentaire (norme INCO entrée en vigueur le 1er Janvier 2017), formation réalisée en 2016 pour 10 entreprises et la maitrise et la construction du Prix de revient - Formation réalisée en 2016 pour 10 entreprises.  
En 2017, 8 nouvelles entreprises ont bénéficié d’un diagnostic stratégique personnalisé financé par la DIRECCTE Corse au travers du dispositif EDEC (Engagement de Développement de l'Emploi et des Compétences) pour un montant global de 27 500€ (soit plus de 100 000 € sur 4 ans).
Pâtes Colomba à Ajaccio (Fabrication de pâtes fraiches)
Spoontinu à Tolla (Transformation et conservation de poissons)
Corsica Gastronomia à Sarrola Carcopino (Fabrications diverses)
Atelier de la moutarde à Linguizetta (Fabrication de moutarde aromatisée)
A perla Corsa à Ghisonaccia (Confection de produits à base d’olives
Alta Cima à Biguglia (Fromagerie)
Glacier Clavel à Macinaggio (Glacier)


L'établissement de José Salge – "L’isle aux desserts" à Saint Florent - a été le dernier à être  "diagnostiqué" : c'est ce qui lui a valu jeudi matin la visite de Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse, Jean-Charles Martinelli, président de la chambre de métiers de la Haute-Corse, de Jérôme Seguy, sous-préfet de l'arrondissement Calvi-Conca d'Oro, Loïc Poche, responsable de l'unité territoriale de la de Haute-Corse et Sébastien Giudicelli, ingénieur, de la Direccte, Claudy Olmeta, maire de Saint-Florent.
Une visite pleine d'enseignements en tout cas qui a permis à tout le monde de faire le même constat : en Corse aussi on peut faire de belles et grandes choses.
Mais faut-il encore le démontrer ?





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Octobre 2018 - 00:59 Disparition inquiétante à Pietranera

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie