Corse Net Infos - Pure player corse


Les "Petits artistes de la mémoire" du CM2 d'Erbalonga bientôt reçus à Paris


Livia Santana le Jeudi 7 Novembre 2019 à 18:52

La classe de CM2 de l'école Augustin-Luciani à Erbalonga a remporté le concours national des "Petits artistes de la mémoire". Les 18 élèves seront accueillis mardi 12 novembre à Paris par la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées pour recevoir leur prix.




La classe de CM2 de l'école d'Erbalunga a remporté le prix national des "Petits artistes de la mémoire".
La classe de CM2 de l'école d'Erbalunga a remporté le prix national des "Petits artistes de la mémoire".
En octobre 2018, la classe de CM2 de l'école Augustin-Luciani à Erbalonga se lançait dans une belle aventure :  le concours national des "Petits artistes de la mémoire". Un an après, les 18 enfants seront reçus à Paris le 12 novembre et se verront décerner le prix du meilleur carnet. Un concours organisé par l'ONAC (L'Office National des anciens combattants) pour que les enfants s'approprient l'histoire du premier conflit mondial grâce à l'élaboration d'une production artistique sur l'itinéraire d'un poilu sur le front.

Ainsi, les élèves ont raconté l'histoire du soldat corse Jean Peretti, originaire de Poretto. En 1916, le jeune homme a tout juste 17 ans quand il part d'Algérie pour s'engager. Sur le champ de bataille, il prend des notes de son quotidien et commence à entretenir une correspondance avec ses parents alors en Algérie. Des traces du passé que son petit -ils Serge a eu la gentillesse de mettre à la disposition de la classe. 

Le but de ce concours était aussi de sensibiliser les jeunes générations au devoir de mémoire. L'enseignante de la classe de CM2, Nathalie Casta a remarqué un réel intérêt des enfants pour la guerre "On aurait dit que Jean Peretti était un élève de la classe. Les enfants parlaient tout le temps de lui." 
A 10 ans, Mathéo a des étoiles dans les yeux lorsqu'il raconte : "On a même vu le casque du soldat, sa bague, son carnet en cuir. C'était trop bien !" 

Outre le côté ludique de l'expérience, ce concours est pluridisciplinaire. La maîtresse d'école explique.
 "Nous avons fait évidemment beaucoup d'Histoire, de Géographie, du dessin, beaucoup d'écriture... Il a fallu que les enfants apprennent le vocabulaire de la guerre, le genre épistolaire." 

Ce projet n'aurait pas vu le jour sans la précieuse aide de la conseillère pédagogique, Anne Marie Amoretti qui a piloté pendant six mois la conception du carnet.

Les enfants garderont sûrement un très beau souvenir de cette expérience qui les mènera jusqu'à Paris où il recevront des mains de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, un beau diplôme.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria