Corse Net Infos - Pure player corse



Législatives 2022 : qui sont les candidats dans la 1ère circonscription de Haute-Corse  ?


La rédaction le Lundi 30 Mai 2022 à 15:08

Qui pour remplacer le députant sortant, qui brigue un second mandant, Michel Castellani ? 12 candidats se présentent dans la 1ère circonscription de Haute-Corse, où 61 482 électeurs sont appelés à voter le dimanche 12 juin pour le premier tour des législatives.
Voici la liste en ordre alphabétique



Michel Castellani - Juliette Ponzevera (Femu a Corsica)

Michel Castellani
Michel Castellani
L’élu de Femu a Corsica, membre du groupe Liberté & Territoires à l’Assemblée nationale, entend continuer à mener à bien la mission engagée depuis cinq ans et faire avancer les dossiers en instance, comme l’hôpital de Bastia, le statut fiscal ou l’autonomie. Son credo : défendre les intérêts de la Corse et œuvrer pour une société plus juste et plus solidaire.

LIRE NOTRE INTERVIEW A MICHEL CASTELLANI  
 

Christine Cettour-Leoni - Valérie Morel (sans étiquette)

Christine Cettour-Leoni porte-voix de la révolte anti-pass sanitaire des Patriotes de Florian Philippot dans la première circonscription de Haute-Corse

Alexis Fernandez - Laure Morati (RN)

Alexis Fernandez
Alexis Fernandez
Jeune étudiant en droit à l’Université de Corte, tout juste âgé de 20 ans, engagé au RN depuis deux ans, Alexis Fernandez, qui fait ses premières armes en politique et se lance dans la bataille pour la 1ère circonscription de Haute-Corse. Le benjamin de l’élection estime que le RN est le seul parti à proposer un projet concret, complet et adapté.

LIRE NOTRE INTERVIEW A ALEXIS FERNANDEZ

Olivier Josué - Mattei-Govi Pierrette (Lutte ouvrière)

​ Comme à son habitude, Lutte ouvrière, représentée par Nathalie Arthaud à l’élection présidentielle, aligne un candidat dans chaque circonscription de l'île aux législatives des 12 et 19 juin prochain, aucun ne réside sur place. En Corse-du-Sud, Claire Leinez, 62 ans, secrétaire administrative dans l'Éducation nationale, est en binôme avec Didier Quiliquini dans la 1ère circonscription. Yves Daien, en duo avec Kamal Benbattouche, se présente pour la deuxième fois dans la 2ème. En Haute-Corse, le tandem Josué Olivier et Pierrette Mattei-Govi se lance dans la 1ère circonscription.

LIRE NOTRE ARTICLE 

Jean Lamberti - Christian Real (Reconquête!)

Jean Lamberti
Jean Lamberti
​ Chef d'entreprise bastiais, âgé de 58 ans, Jean-Michel Lamberti porte la voix de Reconquête!, le parti d'Eric Zemmour, dans la première circonscription de Haute-Corse pour les élections législatives des 12 et 19 juin. Membre du Rassemblement pour la Corse de Pierre Bartoli, il était, en 1989, sur la liste de Paul Natali qui briguait la mairie de Bastia, et, en 2020, sur celle de Jean Zuccarelli. Gaulliste, refusant l'étiquette d'Extrême-droite, il se lance pour la première fois dans la bataille des législatives;

LIRE NOTRE INTERVIEW DE JEAN LAMBERTI 

Gael Maquet - Nathalie Pruneta (sans étiquette)

Gael Maquet, candidat atypique sans étiquette ni bulletin, veut porter un message social et culturel dans la première circonscription de Haute-Corse.

Dominique Mauny - Karl Tomasi (LFI)

Dominique Mauny
Dominique Mauny
Dominique Mauny portera les couleurs de la Nouvelle Union Populaire (NUPES) de Jean-Luc Mélenchon dans la 1ère circonscription de Haute-Corse lors des élections législatives des 12 et 19 juin. Novice en la matière, Dominique Mauny veut incarner la branche populaire d'une politique qui parle à tous avec un objectif à moyen terme : replacer la gauche insulaire sur l'échiquier politique.

LIRE NOTRE INTERVIEW A D OMINIQUE MAUNY

Julien Morganti - Santa Albertini Pietrucci (sans étiquette)

Julien Morganti
Julien Morganti
Candidat sans étiquette aux élections législatives des 12 et 19 juin dans la première circonscription de Haute-Corse, Julien Morganti, qui était déjà en lice en 2017, veut incarner le rassemblement au-delà des logiques de partis. Avec sa suppléante originaire de Lucciana, Santa Albertini Pietrucci, il espère représenter la Corse au Palais Bourbon grâce à un projet établi sur la durée autour de 50 mesures.

LIRE NOTRE INTERVIEW A JULIEN MORGANTI 

Jean-François Paoli - Océane Baldocchi (En marche!)

Jean-François Paoli
Jean-François Paoli
Vice-président de la Fédération corse du Parti radical, Jean-François Paoli a reçu l’investiture de la majorité présidentielle, et rassemble autour de lui le groupe d’opposition municipale Unione per Bastia, notamment Jean-Sébastien de Casalta, Jean-Martin Mondoloni et le MCD. Il a choisitcomme suppléante Oceane Baldocchi, qui figurait sur la liste de Laurent Marcangeli aux Territoriales. Pour lui  l’enjeu de ce scrutin est de porter une autre voix que celle des Nationalistes et trois thèmes de campagne : la transition écologique, l’économie et la santé

LIRE NOTRE INTERVIEW A JEAN-FRANÇOIS PAOLI

Michel Staelens - Florence Juralina (Parti Animaliste)

Michel Staelens
Michel Staelens
Enseignants dans le secondaire, Michel Staelens (candidat) et Florence Juralina, (suppléante) défendent la cause animale et entendent utiliser la campagne électorale pour donner de la visibilité aux mesures qu’ils préconisent, comme l’interdiction de la chasse et de l’élevage industriel.

LIRE NOTRE INTERVIEW A  MICHEL STAELENS

Michel Stefani et Toussainte Devoti (PCF)

Michel Stefani et sa suppléante Toussainte Devoti
Michel Stefani et sa suppléante Toussainte Devoti
Après le refus de la France Insoumise (LFI) d'intégrer le Parti communiste (PCF) corse au grand rassemblement de gauche pour les élections législatives, le PCF régional a présenté, ce mardi 10 mai, ses candidats pour les quatre circonscriptions de Corse. En Haute-Corse, Michel Stefani et Toussainte Devoti partiront sur la 1ère circonscription.

LIRE NOTRE INTERVIEW A MICHEL STEFANI

Petru-Anto Tomasi - Eric Simoni (Corsica Libera)

Petru-Anto Tomasi
Petru-Anto Tomasi
Corsica Libera a décidé de présenter un candidat dans la 1ère circonscription de Haute-Corse pour l’élection législative des 12 et 19 juin, il s'agit de Petru-Anto Tomasi, qui a déjà été candidat en 2012 dans la 2nde circonscription et suppléant de Jean-Félix Acquaviva en 2017. Le candidat a l’objectif de porter à Paris une voix alternative, offensive qui refuse les solutions à minima et d’envoyer un signal fort sur le niveau de la solution politique acceptable dans les négociations sur l’autonomie

LIRE NOTRE INTERVIEW A  PATRU-ANTO TOMASI

Comment la circonscription avait voté en 2017 ?

Il y a cinq ans, Michel Castellani avait été élu avec 60.81% des voix face à Sauveur Gandolfi-Scheit (LR) qui avait glané 39.19% des suffrages. Près de 6000 voix les séparaient.
Au premier tour, le candidat nationaliste était en tête avec 30.42% (8 290 votes) suivi du Républicain Gandolfi-Scheit 21.73% (5 922). Voici les scores d’arrivées des onze autres candidats : François Orlandi (En marche !)  120.64% - 5 626 votes, Julien Morganti (Divers gauche) 18.4% - 2 289 votes, Michel Stefani  (Parti communiste français) 5.3% - 1 445 votes, René Cordoliani (Front National) 4.4% - 1 200 votes, Catherine Laurenti (La France Insoumise) 4.19% - 1 143 votes, Florence Juralina (Parti Animaliste) 2.87% - 783 votes, Christophe Canioni (Extreme droite) 1.16% - 316 votes, Roman Padovani (Divers) 0.47% - 128 votes, Olivier Josué (Lutte ouvrière) 0.41% - 112 votes.
Législatives 2022 : qui sont les candidats dans la 1ère circonscription de Haute-Corse  ?














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022