Corse Net Infos - Pure player corse


Le poste de secours de la plage d'Aregnu-Algajola est opérationnel


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Vendredi 3 Juillet 2020 à 06:57

À partir de ce 2 juillet, le poste de secours de la plage d'Aregnu-Algajola accueille DE nageurs-sauveteurs, pendant l’été pour surveiller la zone délimitée pour la baignade, autant en prévention qu’en intervention.
C'est en présence des municipalités d'Aregnu et d'Algajola, du SIS 2B et de l'équipe de secours que ce jeudi a été officiellement ouvert le poste de surveillance et de secours.



Ce jeudi matin, le poste de secours de la plage d'Aregnu-Algajola a levé son rideau pour la saison estivale 2020. 
Une ouverture faite en présence des maires d'Aregnu et d'Algajola, David Calassa et François Rossi, le commandant Pierre Ferrandi du SIS 2b, en charge des équipes spécialisées, l'adjudant Laurent Cochet responsable des plages de Balagne et le sergent chef Damien Volpei, conseiller technique du sauvetage côtier pour la partie est de Haute-Corse. 
 
" La surveillance de la plage relève des compétences du maire. Pour cela, chaque année, nous établissons une convention tripartite entre la mairie d'Algajola la mairie d'Aregnu et SIS 2B, pour un coût de 25 000€ pour les deux communes," précise David Calassa. 
Les surveillances de plage se font du 1er juillet au 31 août, de 9h30 à 18h tous les jours.
"Il y a 3 ou 4 sauveteurs en permanence. Ils disposent d'un quad, mis à disposition par le SIS2B et d'un bateau semi rigide de la commune d'Aregnu". 
Sur la Plage d'Aregnu 7 établissements sont installés. Hôtel, restaurants et sports nautiques, avce également deux camping en accès direct à la plage. " Les deux plages sont donc très fréquentées. Le commandant Ferrandini voulait avoir mon sentiment par rapport à cette année. J'avais répondu que nous souhaitions poursuivre la surveillance malgré la fréquentation en berne de cette saison, et sur nous serions là pour pérenniser la surveillance et la sécurité des plages et surtout des personnes".
 
Du côté de la nouvelle municipalité d'Algajola, il était également évident de continuer dans cette voie. 
" Nous avons voulu repartir sur la même base. Nous ne voulions pas qu'à cause de cette catastrophe sanitaire, il y ait le moindre problème. La sécurité est primordiale. Nous verrons bien ce qui de passera pour la saison touristique. Elle démarre doucement mais nous l'attendons". 

Des postes bien armés et prêts pour la saison

À partir du 1er juillet, tous les postes de secours tenus par le SIS2B, en convention avec les mairies et les communautés de communes sont ouverts. 15 postes de secours ouverts sur la Haute-Corse, pour surveiller 17 plages. 
"Aujourd’hui, malgré la crise sanitaire, tous les postes de secours sont donc bien ouverts. Malgré des préparations compliqués. Les formations qui ont généralement lieu durant les vacances de pâques, ont été stoppées durant la crise. En Corse, elles n'avaient pas repris ce qui a perturbé l'organisation et les formations pour la saison. Cela a donc été compliqué d'organiser tout cela en lien avec les différents services État/mairies car le Covid-19 a accaparé les esprits, les moyens financiers et le temps sur l'organisation de la saison estivale. Que ce soit sur les palges, les feux de forêt et la mobilisation supplémentaire vis à vis de l'augmentation de la population. 
Malgré ces difficultés, nous avons, à quelques unités près, un peu plus de personnel saisonnier, nous nous sommes adaptés sur l'amplitude de surveillance réduite, on nous sommes prémunis sur l'affectation de manière à ce que ni les mairies ni le SIS ne soient mis en défaut sur l'effectif quotidien du personnel formé pour la saison" explique le commandant François Ferrandini. 
 
Quelles sont les règles à respecter sur les plages cette saison ? 
 
"Les principales règles sont celles des gestes barrières. Mais cela ne relève pas de nos compétences sur les postes. Au niveau des sauveteurs, ils doivent rester focalisés sur la surveillance de la plage. Nous avons donc indiqué que nous ne pouvions pas nous occuper des distantiations physiques et protocole sanitaire", continue le commandant. 
 
Aregnu-Algajola est réputée pour sa beauté. Mais le site est bien connu des sportifs, notamment pour son vent et ses courants. " Elle est connue pour sa beauté et sa dangerosité selon la météo et le régime de vent. Il y a donc un renforcement du poste de secours possible. En Balagne, il y a une couverture publique des risques nautiques, c'est le SCOBalagne. Cette équipe analyse chaque jour les risques et se positionne prioritairement sur les plage dangereuses par temps de vents violents et leurs lendemains car des courants apparaissent et le public pense pouvoir se baigner en toute sécurité". 
 
Donc, comment savoir pour les baignades ? 
"Du moment où le balisage est matérialisé en mer par les bouées, le poste de secours doit lever une flamme. Cela veut dire que le poste est ouvert et qu’il y a une présence physique de surveillant nautique".
Quatre flammes sont à connaître. 
Verte, la baignade est autorisée. 
Orange, la baignade est dangereuse.  
Rouge, elle est interdite.  
Violette, elle est interdite pour cause de pollution.
 
À la plage et en mer, il faut toujours rester prudent. En 2018, rappelons que plusieurs journées de sauvetages on été réalisées par les sauveteurs sur la plage d'Aregnu-Algajola dont au cours de laquelle 10 peronnes ont été secourue.... 
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047