Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


BD de confinement : Yann Le Borgne remet ça


Laurent Hérin le Jeudi 22 Avril 2021 à 09:08

Yann Le Borgne, auteur de bandes dessinées, plasticien, musicien et membre permanent de l’Etrange Atelier d’Ajaccio, lance le deuxième tome de son journal de confinement. Le premier a vu le jour grâce à une campagne participative suite à son succès sur les réseaux sociaux. Sur le même principe, il poursuit aujourd’hui l’aventure de ses personnages sous le titre de « reconfinade ».




Tome 1
Yann Le Borgne se souvient : « Tout a commencé au premier confinement. J'ai trouvé un peu de temps même si je faisais l’école à la maison. Je me suis mis à dessiner quelques planches le soir, à improviser jour après jour autour de cette période particulière. Sans voir plus loin, je postais mon dessin quotidiennement sur les réseaux sociaux. Et ça a pris ! » Il poursuit : « Des amis ont commencé à me soutenir, à relayer l’histoire, ils attendaient la suite avec impatience. Leur réaction m’a motivé, l’idée d’en faire un album cartonné a suivie. J’ai alors lancé un financement participatif pour pouvoir l’éditer. Et très vite, l’objectif a été atteint puis dépassé. » Le premier tome, achevé d’imprimer en juillet 2020, sort dans la foulée. Ce « Journal de confinement » sur lequel Yann avait fixé un objectif de 3000€ récolte, en fin de campagne, 7382€ avec 200 contributions. Le livre, doté d'une couverture cartonnée et tiré à 500 exemplaires, est envoyé aux contributeurs.
 
Tome 2
En novembre dernier, à nouveau confiné, Yann reprend l’idée et produit chaque jour une double page diffusée sur les réseaux sociaux. Il entraîne ses héros – une famille ajaccienne accompagnée du dauphin Billy – dans des aventures spatiales, à la rencontre d’animaux zombies, de monstres marins, de vaccins expérimentaux et plein d'autres surprises ! Comme pour le 1er tome, le succès est immédiat et la 2e campagne participative lancée. « Elle est en ligne depuis une dizaine de jours et on est dans les objectifs (1736 sur les 4000€ prévus ont déjà été récoltés), explique Yann. Je ne vais pas mentir, ça prend du temps, c’est du boulot mais ça reste plutôt marrant à faire. J’ai démarré début novembre à l’occasion du 2e confinement pour finaliser mes planches début janvier. Comme pour le premier, j’ai hâte de voir le produit fini, de le tenir dans mes mains et de l’envoyer aux contributeurs sans qui rien ne serait possible. »
 
Des invités
« La campagne participative est une super moyen d’impliquer les gens dans  l’aventure et d’être édité. J’avais bien envoyé mon projet à quelques éditeurs, j’ai eu des retours sympas et productifs mais unanimes sur le fait que ce ne soit pas le bon moment pour éditer une BD sur ce sujet. » Ce qui n’empêche pas Yann d’être toujours aussi motivé, surtout avec les coups de pouces des copains : « Ça redynamise quand des potes participent. Sur le premier, Thomas [Silvert, NDLR] a réalisé deux pages et c’est Julien [Véronneau, NDLR] qui est venu filer un coup de main sur celui-là avec sa team de Lémuriens d’Attaque Bretons. Tout un programme [rires]. »
 
« Reconfinade », un album de 104 pages cartonné au format A5 reprenant les planches publiées sur les réseaux sociaux entre le 29 octobre 2020 et le 6 janvier 2021 par Yann Leborgne. Pour soutenir ce projet et recevoir votre exemplaire, ça se passe ici : lien Ulule

Yann Le Borgne dans son « étrange » Atelier
Yann Le Borgne dans son « étrange » Atelier
Projets annexes
En parallèle de ses BD de confinement, Yann ne manque pas de projets. C’est le réalisateur Sasha Fedida qui a fait appel à sa plume pour illustrer son court métrage « Jours Étranges ». On l’aperçoit même au détour d’une séquence filmée à l’Etranger Atelier. Yann confirme : « Oui, je me suis occupé de l’animation, des parties dessinées. C’est un plaisir de participer à ce projet parce que Sasha est un copain. Il a choisi un angle intéressant pour raconter ce récit intime. »
Par ailleurs, Yann Le Borgne participe également au projet « Cosmolitude » (lire ici), un spectacle musical du Jakez Orkeztra que l’on devrait découvrir en septembre à l’occasion de Bd à Bastia.
Enfin, malgré la crise sanitaire, l’Etrange Atelier continue de tourner : « On a organisé l’exposition d’Hélène Monjo, confirme Yann. Les conditions n’étaient pas idéales mais on a reçu une centaine de personnes en tout, par petit groupe, sur rendez-vous. Ça a donné lieu à des rencontres privilégiés. »
La prochaine exposition dans ce lieu ajaccien tournera autour de « l’impression », elle se déroulera fin juin, début juillet. Et c’est évidemment Yann qui l’organise !
 



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047