Corse Net Infos - Pure player corse

Violence à l’égard des femmes : Le banc rouge installé face au lycée Laetitia d'Ajaccio


Rédigé par José FANCHI le Samedi 25 Novembre 2017 à 22:42 | Modifié le Dimanche 26 Novembre 2017 - 00:32


Ce samedi, Laurent Marcangeli, maire d’Ajaccio, a inauguré le banc rouge installé devant le lycée Laetitia, en hommage à la Journée Internationale de la violence à l’égard des femmes, en présence de la présidente de l’association des femmes solidaires, Mme Serrola, la présidente de l’association Savanna, Mme Jacquet, Caroline Corticchiato, adjointe au maire déléguée au social, et les responsables du lycée et collège.


Violence à l’égard des femmes : Le banc rouge installé face au lycée Laetitia d'Ajaccio

A l'occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre, la Ville d'Ajaccio a souhaité s'associer à cette grande cause en sensibilisant la population. En étroite collaboration avec les associations, Savannah et femmes solidaires, elle a aidé à la mise en œuvre d' une action marquante, qui sera visible par tous. Un banc public ajaccien sera peint en rouge, cette initiative qui vient de Sicile a déjà marqué les esprits sur l'île italienne, en espérant qu'il en soit de même à Ajaccio. « Nous devons donner aux femmes le courage de briser les chaînes de la violence domestique, et de croire de nouveau en l’avenir » a précisé le maire d’Ajaccio Laurent Marcangeli lors de l’inauguration du banc rouge, en rappelant au plus grand nombre qu’en Corse, tous les ans, plus de 500 plaintes sont déposées par des femmes victimes de violences. On considère que 90% des violences ne sont pas dénoncées.

 

Un nom sur le banc : Savannah !

« Les chiffres prouvent qu’en France et ailleurs, trop de femmes sont victimes et meurent sous les coups de leur conjoint. C’est une réalité qui n’échappe malheureusement pas à notre territoire. Il y a un nom sur ce banc, celui de Savannah, je salue sa maman, je salue celles et ceux qui l’ont connue, celles et ceux qui font vivre sa mémoire et, à travers elle, toutes les femmes qui chaque jour luttent et ne se taisent pas, font jouer leurs droits. Je salue également celles et ceux qui leur viennent en aide et ils sont heureusement nombreux. Il reste encore beaucoup à faire. On ne peut pas laisser une telle situation se développer. Il faut que les langues se libèrent, il faut briser le silence. C’est à travers de telles actions publiques, menées par les associations que nous prenons part à ce qui doit être une œuvre collective, celle de la défense des droits de la femme et le fait que ce banc rouge situé à côté d’un lycée est une bonne chose », a poursuivi Laurent Marcangeli.

 

Mme Sarrola, présidente de l’association des femmes solidaires, s’est également exprimée sur le sujet et a présenté le travail de son association. Chacun y est allé de son petit mot pour bien montrer que tous, de plus en plus nombreux, défendent cette cause. 

 

Le banc rouge placé devant le lycée Laetitia a été ensuite découvert.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Ajaccio : Noëlle Vincensini signe "Le morceau de sucre" à "La Marge" https://t.co/dx3AolSKVk
Jeudi 21 Juin - 23:40
Corse Net Infos : Des femmes à la tête de la haute administration de l'Ile : Une révolution https://t.co/gqyzB18d9K https://t.co/ZmA1pwEn6v
Jeudi 21 Juin - 23:20
Corse Net Infos : La CLE et les migrants : "L'assemblée de Corse et son exécutif ne doivent pas en rester au stade des paroles"… https://t.co/FmYeWOqIjP
Jeudi 21 Juin - 22:50
Corse Net Infos : Réunion de concertation Vidéo-verbalisation : Mieux livrer, c’est aussi mieux circuler Lundi 25 juin, 19h00 Salle d… https://t.co/ExH1x7LvdX
Jeudi 21 Juin - 19:05



Newsletter






Galerie