Corse Net Infos - Pure player corse

« Una casa per tutti, una casa per ognunu » : les amendements de Corsica Libera


Pierre BERETTI le Mercredi 25 Septembre 2019 à 17:47

Le groupe Corsica Libera a présenté quatre amendements qui seront proposés sur le nouveau règlement des aides au logement. Des mesures qui sont en adéquation avec le droit français et qui se veulent correspondre aux besoins et à la réalité du territoire incluant la notion de résidence.




Après une rentrée qui avait démarré avec la question épineuse du foncier et du statut de résident, le groupe Corsica Libera a tenu une nouvelle conférence de presse en cette veille de session de l’Assemblée de Corse afin de présenter des amendements qui seront soumis concernant le dispositif d’aide au logement. Ces amendements étendent donc les réflexions autour de l’accès au logement des corses. Ils seront présentés dans le cadre du rapport du nouveau règlement des aides en faveur du logement et de l’habitat « pour une réponse politique forte et innovante face aux phénomènes de spéculation, de dépossession et de difficultés d’accès au logement « una casa per tutti, una casa per ognunu ». « Nous avons travaillé sur quatre amendements, a détaillé Petr’Anto Tomasi. Le premier conditionne l’attribution des aides à une résidence de trois années en Corse. Cette durée est en accord avec le droit français, puisque nous nous sommes basés sur des textes existants et notamment le règlement des aides de la ville de Paris qui soumet leurs bénéficiaires à cette durée de résidence de trois ans. Notre but est bien évidemment de pouvoir accélérer les choses en matière d’accès au logement pour les corses. En nous mettant en accord avec des textes existants nous espérons ainsi aboutir plus vite et plus aisément ». 

Le deuxième amendement concerne les plafonds d’attribution qui ont été réévalués en fonction des réalités de l’île. Laura-Maria Poli en a expliqué les raisons. « Nous avons remonté les seuils qui avaient été fixés initialement dans ce rapport. A titre d’exemple, pour un ménage de deux personnes, on demandait que chaque personne gagne en moyenne 1200€ par mois. Or, pour bénéficier de l’aide il faut que le couple puisse contribuer à hauteur de 80% du financement. Aujourd’hui, avec ces revenus, aucune banque ne serait en mesure d’accorder un prêt sur ces bases de revenus sans apport. Ainsi, et ce, afin que l’aide puisse être efficiente, nous avons remonté les plafonds pour être proche de la réalité.



"'Par ailleurs, dans un troisième amendement, nous avons proposé l'ntégration des personnes seules à l’éligibilité des aides. Elles en étaient précédemment exclues. De plus en plus de jeunes font de longues études et entament une vie active sans pour autant être en couple. Nous proposons donc de les faire accéder aux aides afin de favoriser l’accès au logement  ». 

Enfin, un quatrième amendement est également à l’ordre du jour avec la mise en place d’un comité de suivi qui sera en charge du contrôle anti-fraude afin d’éviter toute spéculation. 
« Ce dispositif qui est proposé entre tout à fait dans le cadre des mesures diverses qui sont nécessaires pour traiter la question du foncier avec le statut de résident administratif et fiscal, a conclu, Jean-Guy Talamoni Cette notion de résidence est au centre de nos discussions dès l’instant où l’on parle de foncier, sans laquelle nous ne pourrons rien faire ». 



L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi
















Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria