Corse Net Infos - Pure player corse


Trop de morts sur les routes : la préfecture de Haute-Corse poursuit sa bataille contre l'insécurité routière


Livia Santana le Mercredi 23 Octobre 2019 à 16:19

Ce mercredi 23 octobre, 50 automobilistes qui avaient commis des infractions routières ont assisté à une opération de sensibilisation à l'insécurité routière à la place de sanctions. La Haute-Corse compte à ce jours 18 morts sur les routes, un chiffre en forte hausse par rapport à l'année dernière.



Trop de morts sur les routes : la préfecture de Haute-Corse poursuit sa bataille contre l'insécurité routière
Le vendredi 18 octobre, la route faisait une 18ème victime. L'année dernière à la même période il y en avait eu 11 soit une hausse de plus de 60%.
Pour tenter de faire baisser ce funeste bilan, la préfecture de Haute-Corse multiplie les actions de prévention à la sécurité routière.
C'est dans ce cadre et afin de sensibiliser les conducteurs, François Ravier, préfet de la Haute-Corse et Caroline Tharot, procureur de la République ont décidé de mettre en place une opération de sécurité routière "alternative à la sanction". 

A titre exceptionnel, les personnes arrêtés pour une infraction, ont pu choisir entre une séquence de sensibilisation ou la sanction qui pouvait entraîner une amende ou un retrait de point.
Des personnes de tous les âges étaient donc présentes a ce stage de sensibilisation ce mercredi matin.


Jean-François 51 ans et Claude 64 ans ont tous les deux été sanctionnés pour ne pas avoir porté des gants sur leur moto. Une infraction qui leur aurait coûté à chacun 68 euros et un point de retrait sur leur permis de conduire.
Claude, négociateur immobilier a posé une demie-journée de congé pour se rendre à cette matinée de sensibilisation, il raconte.
 "Moi je suis ici surtout parce que je ne voulais pas perdre de points. J'aurais préféré un avertissement. Ne pas porter les gants ça ne met en danger que moi, mais pas les autres." 


Christelle 55 ans est secrétaire médicale, elle utilisait son téléphone au volant quand elle s'est fait intercepter en bas du Fangu. Les policiers lui ont proposé la matinée de sensibilisation qu'elle a volontiers accepté.
 "Je remercie le policier qui m'a fait venir ici car normalement j'aurais eu 3 points en moins et 135 € d'amende."  


Les 25, 45 ans sont les mauvais élèves de la route
Michel Achard, délégué départemental à l'association de la prévention routière rappelle que les accidents arrivent surtout en semaine entre 10 heures et 12 heures et les 3/4  surviennent sur les trajets du quotidien. 
92% les accidents sont dus à des comportements à risque. L'alcool et la vitesse sont les principaux facteurs d'accidents. Sur ces comportements à risques les chiffres de la Corse sont mauvais par rapport au bassin méditerranéen. Caroline Tharot, Procureur de la République appelle à la vigilance sur les routes "Lorsqu'on conduit un véhicule il faut faire en sorte de se protéger et de protéger les autres. Les chiffres en Corse sont de plus en plus mauvais. Il y a un manque de vigilance des conducteurs." 

On ne le répètera jamais assez, mais soyez prudents sur la route.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047