Corse Net Infos - Pure player corse


Scandola : Une zone de quiétude pour préserver les balbuzards pêcheurs a été créée


Victoria Leonardi le Lundi 8 Juillet 2019 à 12:21

Le 1er juillet dernier, le Comité consultatif de la Réserve Naturelle de Scandula s’est à nouveau réuni après deux années d’interruption. Sur recommandation du Conseil scientifique, les participants ont décidé d’instaurer dans la Réserve une zone expérimentale de quiétude de 250 mètres autour de chaque nid habité de balbuzards d’avril à fin juillet. Cette mesure, communique l'association environnementale U Levante, devra être respectée par tous les visiteurs et est déjà entrée en vigueur.




Scandola : Une zone de quiétude pour préserver les balbuzards pêcheurs a été créée

Les balbuzards pêcheurs sont des rapaces peu connus sur le continent et pour cause : ces oiseaux se reproduisent peu et nichent en haut des falaises dans la réserve de Scandola en Corse. Il y a quelques temps des chercheurs ont observé une inquiétante diminution des succès des reproductions de cette espèce protégée. En cause ? Le tourisme intensif dans la région.

L’Unesco avait donc mis en garde la Corse : si les conditions ne sont pas réunies pour mieux préserver les balbuzards pêcheurs du tourisme, la réserve de Scandola pourrait perdre son titre de « patrimoine mondial de l’Unesco ».

 

Entre mai et octobre, la quiétude de la réserve est interrompue par des centaines de bateaux de touristes ou de plaisanciers par jour (environ 500), selon les associations de défense de l’environnement.

 

En mars dernier, neuf associations environnementales corses ont écrit au ministre de la transition écologique, François de Rugy, pour demander « des mesures d’urgence dès l’été 2019 » pour sauver la réserve de Scandola, menacée par la surfréquentation touristique.

 

Sur le site de l’association U Levante on lit que « Le 1er juillet 2019, le Comité consultatif de la Réserve Naturelle de Scandula s’est à nouveau réuni après deux années d’interruption. Il rassemblait différents partenaires institutionnels, associatifs, socioprofessionnels….

Sur recommandation du Conseil scientifique, les participants ont décidé d’instaurer dans la Réserve une zone expérimentale de quiétude de 250 mètres autour de chaque nid habité de balbuzards sur une durée de quatre mois : d’avril à fin juillet.

Cette mesure, qui devra être respectée par tous les visiteurs, entre en vigueur immédiatement. Elle sera relayée avec tous les moyens de communication disponibles, par les gardes de la Réserve, les bateliers, le PNRC et l’OEC.

C’est une mesure phare qui témoigne qu’un premier pas vient d’être franchi pour tenter de préserver l’un des fleurons de notre patrimoine écologique.

 »

 

La nécessité de protéger durablement ce site semble désormais faire consensus grâce à la prise de conscience collective de sa fragilité. Souhaitons que cette démarche constructive se poursuive dans un climat de sérénité semble-t-il retrouvée.




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria