Corse Net Infos - Pure player corse

Sant’Antone di u monte in Aiacciu : Le vent n’a pas découragé les fidèles


Rédigé par José Fanchi le Mercredi 17 Janvier 2018 à 21:37 | Modifié le Mercredi 17 Janvier 2018 - 21:52


Le 17 janvier est une date qui compte dans la vie de l’Ajaccien qui se rend à Saint Antoine du mont. Qu’il vente ou qu’il neige, il n’a qu’une hâte : se rendre au col qui domine la ville pour assister à la messe et à la procession qui traverse le site. C’est la fête, la ferveur, la messe et le repas sur place. Et les petits pains bénis. Un rassemblement qui remonte à des décennies voire des siècles tellement la tradition est solidement ancrée. Chacun s’y rend par ses propres moyens. Beaucoup considèrent qu’y aller à pied lave de tous les pêchés. Un pèlerinage que beaucoup continuent d’honorer…


Sant’Antone di u monte in Aiacciu : Le vent n’a pas découragé les fidèles
 
La tradition veut qu’au sortir de la messe tout le monde se restaure au sommet du Mont et repart avec des petits pains de la taille d'une noisette. Le petit pain de Saint Antoine béni est un porte-bonheur qui doit être conservé une année. A l'origine, il s'agissait d'une offrande en l'honneur de Saint Antoine et destinée à être versée aux pauvres, spécialement sous la forme de pain qui avait alors toute sa valeur symbolique. Si  les temps changent, la foi reste ancrée et l’on a pu se rendre compte hier que les ajacciens ont bravé le vent violent pour se rendre à la petite église assister à la messe. Sans les bougies cette fois, en raison des conditions météo défavorables.  


Sans le barbecue…
Sur le coup de midi, les groupes se forment autour du site. Après la messe, des dizaines de personnes se retrouvent pour entrer de plain-pied dans la tradition. Apéritif, charcuterie, beignets au Brocciu et fritelle, sans les grillades cette fois, sauf pour ceux qui avaient prévu de remplacer le traditionnel feu par une plancha…Sur place, et cela fait aussi partie de la tradition, il se trouve toujours un musicien pour accompagner un chanteur occasionnel. Parmi les nombreux stands des familles qui retrouvent les mêmes endroits pour se réunir, celui des « Pescadore in Festa » a été pris d’assaut au milieu de la matinée. Tout avait été prévu pour suppléer au figatellu avec, au menu de ces retrouvailles, un plantureux casse-croûte.   
 J. F.
 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : SIS de Haute-Corse : 2018 une année "moins favorable" aux feux https://t.co/lIqS3dRfwk https://t.co/zZiiWvMyOm
Mercredi 18 Juillet - 14:31
Corse Net Infos : Dans le monde des réseaux sociaux… et de #Communiti https://t.co/7aDVPaiDJU #Corse
Mercredi 18 Juillet - 10:58
Corse Net Infos : Dans le monde des réseaux sociaux… et de Communiti https://t.co/OkBiftZoMk https://t.co/rKRhWWyjWI
Mercredi 18 Juillet - 10:56
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Mercredi 18 Juillet - 07:53



Newsletter






Galerie