Corse Net Infos - Pure player corse

Projet U Mercà de Bastia : Core in fronte dénonce, Corsica Libera réaffirme son opposition


Rédigé par le Mercredi 23 Janvier 2019 à 22:59

Core in fronte et Corsica Libera protestent dans des communiqués après le vote favorable émis par le bureau de la communauté d'agglomération de Bastia en faveur de la vente d'une hectare de terrain pour la réalisation d'une surface commerciale à Erbaghjolu à Bastia




Projet U Mercà de Bastia : Core in fronte dénonce, Corsica Libera réaffirme son opposition
Core In fronte
Le bureau de la CAB a voté, en catimini, l'accord pour la vente de 1ha pour le projet U Mercà, d’une surface commerciale de 999m2, sur le site d'Erbaghjolu à Bastia.
Résultat du vote :
7 votes pour :Guy Armanet Louis Pozzo di Borgo Françoise Vesperini Jacky Padovani Michel Rossi François TattiJulien Morganti
2 votes contre : Jean Louis Milani Serena Battestini
4 absents : Gilles Simeoni Pierre Noël Luiggi Michel Simonpietri Jean Michel Savelli

Alors que Pierre Savelli communiquait pour dire son opposition à ce projet, au nom de la mairie de Bastia, la majorité territoriale et municipale qui est représentée à hauteur de 7 membres sur 13 au bureau de la CAB, dont Gilles Simeoni, a permis à ce projet de passer.

Le centre ancien de Bastia se désertifie, les commerçants de la région sont en difficulté. Une nouvelle grande surface commerciale, sur des terrains publics en périphérie, est un non sens économique et une hérésie en terme d'aménagement.

Les commerçants de la région bastiaise et la population apprécieront les deux visages de la majorité, tel Janus.
De la parole aux actes, la route de la transparence reste longue et sinueuse.
Le discours politique et philosophique de la majorité sur les grandes surfaces n'a plus aucune valeur.

Corsica Libera
Corsica Libera réaffirme son opposition au projet U mercà qui, au delà de certaines intentions affichées, n’offre aucune garantie quant à la promotion réelle de la production corse, et est en totale contradiction avec
la défense du commerce de proximité, et la nécessité impérieuse de revivifier le centre-ville de Bastia.
Ce projet entre dans le cadre de la multiplication de tous ces nouveaux centres périphériques qui participent, à terme, à l’appauvrissement des Corses et à la rupture du lien social.
Il n’est rien d’autre qu’une nouvelle grande surface déguisée.
Les Bastiais en particulier, et les Corses en général, savent que seule une démarche guidée par le bien commun et imperméable à toute forme de lobbying affairiste assurera un développement réel à nos territoires et à notre pays: pour Corsica Libera, la devise « un paese da fà » garde, plus que jamais, toute sa signification.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie