Corse Net Infos - Pure player corse

Porto-Vecchio veut changer les regards sur l’Entreprise et l’Artisanat


Rédigé par Irène Ferrari le Samedi 17 Novembre 2018 à 18:36 | Modifié le Samedi 17 Novembre 2018 - 22:09


Une réunion s’est tenue ce Jeudi à l’antenne de la chambre de Métiers et de l’Artisant de Porto-Vecchio à l’invitation de sa responsable Peggy Poirot. Objectif : présenter la journée qui se déroulera le 21 novembre au centre culturel, intitulée « Mostra di I Mistieri è Spiritu d’Impresa »


 « Nos artisans et nos entrepreneurs ont des talents et des énergies, pour les mettre au service de la société.Les aider, c’est les aider à relever de nombreux défis » a souligné, d'emblée Marie-Madeleine Mondoloni vice-présidente de le chambre de Métiers de la Corse du Sud qui était entourée pour la circonstance de Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC ; Marie-Antoinette Cucchi première adjointe au maire de Porto-Vecchio ; Jérôme Polverini, maire de Pianotolli-Caldarello; Jean-Michel Tafani représentant de l’antenne de Porto-Vecchio de la chambre de Métiers de la Corse-du-Sud.


Puis Jean-Christophe Angelini, précisait, à son tour, que l’ADEC co-organisatrice de cette journée du 21 Novembre, « avait une mission d’accompagnement, sans se substituer aux institutions consulaires  ».  
« Ce sera un très bel évènement basé sur la pédagogie autour des métiers et l’esprit d’entreprise ; Il est temps d’inculquer à nos jeunes la soif d’entreprendre et la capacité à prendre des risques pour innover et créer. Cette initiative; Mercredi prochain, va le permettre avec aussi un point fondamental qui est la question du financement, mais aujourd’hui il y a des moyens pour qui veut créer  et investir. L’ADEC sera très présente le  21 au Centre Culturel. »

Marie-Antoinette Cucchi, représentant et excusant le maire de Porto-Vecchio, tenait, pour sa part, à préciser que le partenariat de la commune, « prendra la forme de mise  à  disposition de nos équipements .La question de la formation est la question centrale, car nous savons que trop de chefs d’entreprise ont des difficultés à recruter du personnel qualifiés et en parallèle, trop de personnes sont en recherche d’emplois. »
Jérôme Polverini mettait, quant à lui,  l’accent sur le fait que « Nous sommes la sous région la plus dynamique en matière de développement et la Communauté des Communes est heureuse de se joindre à ce faisceau d’intervenants pour permettre la possibilité de recruter. »
C'était aussi le souhait  exprimé par le Lycée de Sartène qui avec son représentant estimait « qu’il ya une complémentarité entre agriculture et artisanat.Nous serons présents avec des élèves pour cette journée du 21 Novembre »
Peggy Poirot mettait; in fine, l’accent sur le fait que « depuis quelques années, les entreprises nous contactent quotidiennement pour un déficit de compétences qui freine leur développement.Nous avons sur Porto-Vecchio 25 offres de contrat d’apprentissage qui restent non pourvus et des places en formation financées par la Collectivité de Corse dans le plan Régional de Formation mais qui sont difficiles à ouvrir car il ya peu de candidats. On a un volume de demandeurs d’emplois d’un côté et de l’autre on a des entreprises qui manquent cruellement de compétences. L’objectif de la journée du 21 sera de réunir pour la 1ère fois en un même lieu les porteurs de projets  et les chefs d’entreprises pour trouver une réponse à leurs questionnements tant sur le financement que sur l’aspect légal, et présenter les métiers en parlant de créativité et non pas en termes de pénibilité »
Cette journée du 21 Novembre  de 10 à 17 heures sera riche en démonstrations, rencontres, découvertes, informations. Elle réunira aussi l’ADEC, l’URSSAF, des experts comptables, des notaires, des avocats, la Sécurité Sociale des Indépendants.
A 16 heures projection du film « Opération GONGAR » réalisé dans le cadre d’un projet humanitaire au Népal ,avec des apprentis-maçons du CFA 2A (Guillaume Careddu et Maxime Cappello). Il ya aura encore la présentation d’outils numériques et imprimante 3 D avec le FabLab d’Ajaccio et une démonstration de drones à usage professionnel.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie