Corse Net Infos - Pure player corse


Porto-Vecchio : le judo, un sport pour tous


Matthéo Arry le Jeudi 17 Octobre 2019 à 17:22

Julien Vernieuwe, professeur de judo à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, a mis en place cette année pour la première fois, avec l’association ARSEA et le service d’accueil de jour de Porto-Vecchio U Stintu, des séances de judo destinées à de jeunes adultes en situation de handicap.




«  J’ai toujours voulu faire ça, pour moi le judo et le sport en général ne doivent pas être réservés aux personnes dites normales, au contraire, le sport adapté et un atout majeur dans la prise en charge des enfants et adultes aux capacités différentes » explique Julien Vernieuwe, professeur de judo à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio. 

« Notre association prend en charge sous forme d’accueil de jour, de jeunes adultes entre 18 et 26 ans, qui du fait de leur troubles ne peuvent aller dans d’autres structures. Nous leur proposons différentes activités et il est vrai qu’ils sont enchantés de pratiquer le judo. Sur le chemin du retour nous avons toujours le droit à des c’était trop bien. Mais plus que du simple plaisir à pratiquer un sport, nous voyons des changements dans leurs comportements. Evidement ce ne sont pas des grands progrès mais ils se font plus confiance et le simple fait de se toucher, de se laisser tomber ou de fermer les yeux sont  pour eux de belles réussites » ajoute Estelle Ferracci, éducatrice spécialisée au S AJ U Stintu. 

Sur les tatamis, les exercices s’enchainent et si parfois les consignes peinent à être comprises, Julien redouble d’efforts et cherche de nouveaux moyens pour trouver les clés de la communication avec ces élèves hors du commun. « Avec le sport et notamment le judo , nous les aidons à développer les interactions entre eux et avec nous. Les activités permettent  de consolider leurs acquis et renforcer leur confiance en eux » poursuit Katia Maestrati, éducatrice spécialisée également. 

Majoritairement touchés par des troubles psychomoteurs et souvent prisonnier de troubles autistiques, sur les tatamis peu à peu les barrières semblent tomber et l’impossible devient presque accessible. «  Ce qui pour nous est évident, pour eux, cela est quelques fois très difficile. Alors le simple fait de les voir reproduire sans trop de difficultés des exercices ou simplement de comprendre correctement une consigne sont des victoires dont ils peuvent être fiers » continu Estelle face à ces jeunes adultes qu’elle voit évoluer au fil des chutes. 

Dans la bonne humeur et le sérieux, tous sont ravis de participer à cette nouvelle activité même  si pour certains, les exercices sont plus délicats à réaliser, ils peuvent compter sur les autres pour rendre la tache moins compliquée. « Il faut prendre du temps et adapter notre sport aux élèves, je pense que le sport doit être accessible à tous et qu’il est bénéfique pour tous » conclut Julien fier de s’être lancé dans cette nouvelle aventure.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 21:52 Olmeto : un hangar agricole détruit par un incendie

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria