Corse Net Infos - Pure player corse

Porto-Vecchio : Un commerce du siècle dernier en danger…


Rédigé par Irène Ferrari le Jeudi 19 Juillet 2018 à 08:25 | Modifié le Jeudi 19 Juillet 2018 - 08:28


Un commerce qui ferme ses portes est le signe d’un combat perdu. C’est pour éviter cela que Jean-Marc Ougier tente depuis des années de conserver le commerce hérité de son père décédé il y a 20 ans. La librairie Ougier fête ce mois-ci ses 60 ans d’existence. A sa création, elle était la seule librairie à Porto-Vecchio. Située rue Pasteur, proche de l’école primaire Joseph-Pietri ,elle a connu les pères et les grands-pères des écoliers actuels.


« On va chez Ougier » était une expression courante.Tout le monde se souvient du sourire et de la convivialité de Mr Ougier.Puis est venu le temps de l’implantation des librairies à la périphérie et des rayons concurrentiels des supermarchés .
Mr Ougier, passionné de pêche avait réservé un espace à cet effet dans son local où il prodiguait des conseils avisés à ses clients et amis.
Peu à peu la pêche a pris le dessus sur la librairie,pour laisser définitivement la place à chasse, pêche et articles de plage.

 Jean-Marc Ougier a repris avec enthousiasme le flambeau de son père, mais ce flambeau risque de s’éteindre, non par manque de volonté de sa part, mais à cause du nouveau sens de circulation imposé par la municipalité qui  fait de lui « un oublié »


M. Ougier père
M. Ougier père

Jusqu’à présent et avant les travaux du centre ville, les voitures descendaient et passaient devant son magasin, stationnaient un peu plus bas, et les gens remontaient à pieds vers le cœur de ville, puis redescendaient récupérer leurs voitures.

Cela équivalait donc à deux passages à pieds devant son commerce.

Aujourd'hui, avec le nouveau sens de circulation, les gens ne font plus que passer en voitures devant chez lui, et sont contraints de bifurquer à droite vers le parking de l’école Joseph-Pietri et celui d’en dessous nouvellement ouvert.
Donc plus aucun passage à pieds devant ses étalages de cannes à pêche et matériel de plage.

Les amis et clients fidèles de Jean-Marc Ougier, tentent de le soutenir et de l’encourager, afin d’empêcher un éventuel dépôt de bilan, qui serait encore un coup dur pour l’idée qu’on se fait des commerces de proximité alors que de nombreuses villes oeuvrent pour les conserver ou les faire revenir.

Un petit espoir pour Jean-Marc Ougier : un projet d’une pâtisserie qui ouvrirait pas loin de chez lui, et qui attirerait du monde car il faut bien avouer que dans cette longue rue, les commerces se comptent sur les doigts d’une main et sont souvent temporaires.

Pour fêter les 60 ans de l’existence de son commerce et en hommage à son père,Jean-Marc Ougier a proposé des promotions du 9 au 21 Juillet.

Souhaitons encore longue vie à ce commerce qui ravive dans la mémoire des porto-vecchiais le charme des commerces du siècle dernier 






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 22:00 L'Adec s'installe à Porto-Vecchio

Dimanche 11 Novembre 2018 - 21:57 Porto-Vecchio à l’heure du souvenir

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie