Corse Net Infos - Pure player corse

Marcel Francisci prépare la création d’une Fédération unique des Républicains en Corse


Rédigé par le Dimanche 9 Septembre 2018 à 17:31 | Modifié le Dimanche 9 Septembre 2018 - 17:44


Marcel Francisci, président du comité départemental de la fédération de Corse-du-Sud des Républicains annonce dans un communiqué qu'il sera candidat à sa succession et dit son souci de voir se concrétiser la création d'une fédération unique de Corse.


"Le 13 octobre prochain aura lieu le renouvellement des instances locales des Républicains dont le poste de Président du Comité départemental de la Fédération de Corse-du-Sud que j’occupe depuis 12 ans.
Afin de rassembler ma famille politique, de préserver la cohérence idéologique des Républicains et de préparer la création d’une Fédération unique de Corse, j’ai décidé, fort du soutien des adhérents et des élus, d’être candidat à ma succession.
Plus que jamais, l’union de la droite et du centre est nécessaire à la préparation des élections municipales de 2020 et des élections territoriales de 2021. 

 

Je considère que les mandats électoraux que j’ai exercés jusqu’au 31 décembre dernier me donnent la légitimité nécessaire pour poursuivre ma tâche. J’estime, également,  disposer de l’autorite requise, grâce à la confiance que les adhérents de l’UMP puis des Républicains m’ont sans interruption témoignée depuis 2006, pour convaincre Laurent Wauquiez et la direction nationale de notre mouvement de l’urgence de la mise en place d’une structure" unique pour la Corse. 
Seule une fédération régionale pourra s’exprimer d’une seule voix pour défendre nos convictions et se posera comme une alternative à la majorité territoriale. 

 

En tout état de cause, je me donne  jusqu’au 31 décembre 2018 au plus tard pour concrétiser avec nos amis de Haute-Corse ce projet tant attendu.
L’échec de la politique du gouvernement et l’impopularité du Chef de l’Etat doivent nous mobiliser pour organiser d’abord au niveau locale puis au niveau nationale l’alternance attendue par les électeurs corses." 




Corse | Entretiens | Elections | Institutions