Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 2 : Le GFCA plie sur la fin face à Bourg-en-Bresse (1-2)


Rédigé par Vincent Marcelli le Vendredi 26 Janvier 2018 à 22:29 | Modifié le Vendredi 26 Janvier 2018 - 22:53


Manquant visiblement de fraîcheur après l’heure de jeu, les Ajacciens ont laissé filer un match qu’ils ont maitrisé de la tête et des épaules durant une heure. Un coup d’arrêt à oublier au plus vite.


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Football Ligue 2 -23e journée
GFCA-Bourg-en-Bresse
Stade Ange-Casanova
GFCA-Bourg en Bresse 1-2 (1-0)
Temps frais
Bon terrain
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 1 800 environ
Arbitre : Mme Frappart assistée de MM.Haulbert et Saint-Cricq
Buts : Gomis (19e)
Koumbemba (77e) et Sarr (88e) pour Bourg-en-Bresse


GFCA
Elana- Lloris, Bréchet (cap.), Ba- Puel, Marveaux, M’Changama, Mombris- Gomis (Jobello 59e), Touré, Araujo (Bahamboula 67e)- ent : A. Cartier
Bourg en Bresse
Deneuve (cap.)- Martin (Paye 46e), Amiot, Saint-Ruf, Pierre-Charles- N’Diaye, Bègue- Koubemba, Heinry (Sarr 44e), Martins Pereira- Merdji (NSimba 74e)- ent : H. Della Magiore


Le GFCA s’est refait une santé depuis trois matchs. Et il compte, dans la foulée de sa belle victoire face à Nîmes, mardi, poursuivre sur sa lancée. Mais après le second du championnat, il reçoit le 19e pour un match où il est dans la peau d’un favori. Albert Cartier retrouve un groupe compétitif avec les retours de Lloris, Touré et Bahamboula.
Cette rencontre face une équipe le dos au mur, a tout du match piège. Bien en place et solide, le Gaz contrôle les opérations mais en face, les visiteurs jouent crânement leur chance, témoin une belle frappe de Merdji qui oblige Elana à boxer des deux poings (6e). Ce sera tout côté bressan dans une première période dominée de la tête et des épaules par les Ajacciens Le GFCA affiche le même sérieux que lors des matchs précédents. Des efforts qui vont très vite payer. Sur un ballon plein axe à l’entrée de seize mètres, Puel, insaisissable s’arrache et donne à Gomis dont le tir puissant termine sous la barre (19e). Le plus dur est fait. Mais le Gaz ne veut pas en rester là. Il va poursuivre sur sa lancée et sous l’impulsion d’Araujo,  véritable poison, il va se créer de nombreuses situations pour doubler la mise. C’est d’abord le lutin « rouge et bleu » qui s’écroule dans la surface adverse après un raid dont il a le secret (25e) mais l’arbitre ne bronche pas. Puis, c’est au tour de Mombris de frapper intérieur pied droit à l’entrée des seize mètres, le ballon flirte avec la lucarne (34e). Enfin, nouvelle grosse occase pour le Gaz avec un centre d’Araujo que Puel s’apprête à mettre au fond mais le retour d’Amiot sauve les meubles. A la pause, le GFCA fait l’essentiel tant dans le contenu qu’au tableau d’affichage.
Le GFCA baisse le ton
Le scénario ne change guère après la pause. Si les Bressans allument encore la première banderille, Gomis se charge de montrer que le Gaz reste maître de la situation (49e). Pourtant, après un premier quart d’heure toujours aussi solide, le Gaz a le tort de reculer et de laisser l’initiative du jeu à son adversaire. Sur une vilaine faute, Araujo est malmené par Begué qui n’écope que d’un carton jaune (67e).  Les Ajacciens se contentent de gérer leur avantage  et trop attentiste, les « rouge et bleu » laissent leur adversaire reprendre confiance. Et les Corses qui manquent de fraîcheur physique va se faire punir. C’est tout d’abord Koubemba qui déboule seul côté gauche et trompe Elana d’un tir puissant (76e). On se dit que le GFCA va concéder le nul sur sa pelouse mais il plie une nouvelle fois sur une tête plongeante de Sarr en toute fin de rencontre (88e).
Cruel.
 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse