Corse Net Infos - Pure player corse

Les aéroports d’Ajaccio et Figari au top de la sécurité


Rédigé par José Fanchi le Mercredi 10 Janvier 2018 à 21:18 | Modifié le Mercredi 10 Janvier 2018 - 21:28


Beaucoup de monde, mercredi; au palais des congrès d’Ajaccio pour la remise des certificats de sécurité aéroportuaires pour les aéroports d’Ajaccio et de Figari, en présence du directeur de la sécurité de l’Aviation Civile pour le Sud-Est, Yves Tatibouet, le président de la CCI de Corse-du-Sud, Paul Marcaggi, le Secrétaire Général des Affaires de Corse, Benoît Bonnefoi, ainsi que les présidents de l’ADEC, Jean-Christophe Angelini, de l’Office des Transports, Vanina Borromei, le député de la Corse du Sud Jean-Jacques Ferrara


Fruits de plus de deux ans d’un minutieux travail de conversion du certificat national de sécurité aéroportuaire en certificat européen, ce document atteste officiellement du respect total des nouvelles exigences de sécurité définies au niveau continental par l'Union Européenne et l'Association Européenne de Sécurité Aérienne (AESA). Cela concerne notamment l'organisation et l'exploitation des infrastructures aéronautiques qui donnent à l'exploitant le rôle de « chef d'orchestre » de la sécurité des plateformes.
Cette certification vient reconnaître au niveau mondial, la capacité du gestionnaire à  répondre au quotidien aux exigences continentales les plus strictes pour l'exploitation et la sécurité aéroportuaire des sites d’Ajaccio et de Figari Sud Corse.


Certificats de reconnaissance
Laurent Poggi, directeur d’exploitation de l’aéroport Napoléon Bonaparte d’Ajaccio apporte quelques éclaircissements à cette nouvelle donne :
«Cela représente le gage d’assurance de qualité en termes de sécurité aérienne et aéroportuaire. En clair, cela signifie que la CCI 2A, gestionnaire des deux plateformes d’Ajaccio et Figari, répond au cadre réglementaire imposé par l’Europe depuis 2014, lui-même imposé par la France depuis l’année 2007. Je rappelle à ce sujet que l’aéroport d’Ajaccio est certifié depuis 2007 et une seconde fois en 2011. Aujourd’hui, nous obtenons une certification européenne pour la troisième fois. C’est la prolongation de ce qui avait déjà  été fait les années précédentes. »


- Une sorte de reconnaissance de la part de l’Aviation Civile ?
Exactement. Elle garanti que l’aéroport répond à deux types d’exigences. La première en termes d’aménagements infrastructurels, de travaux, longueur de piste, qualité des dispositifs et autres voies de circulation et, dans un second temps, d’organisation opérationnelle, de procédures internes, contrôles de formation, d’audits. La DGAC, (Aviation Civile) qui remet au président de la CCI-2A, les certificats pour les aéroports d’Ajaccio et de Figari
 

Les aéroports d’Ajaccio et Figari au top de la sécurité
Progression de 10 et 14%
Dans son allocution de bienvenue, Paul Marcaggi, président de la CCI de Corse du Sud a rappelé les chiffres plus qu’encourageants de l’année, avec plus d’un million et demi de passagers qui ont transité par les deux aéroports d’Ajaccio (plus 10%) et Figari Sud (plus de 14%) :
« Ce sont des chiffres qui irriguent le tissu économique et démontrent la dynamique et l’attractivité de la Corse du Sud. Comme chacun sait, la sécurité est une priorité absolue pour notre Chambre. Je rappelle qu’Ajaccio Napoléon Bonaparte a été à l’origine de la création du groupe national de réflexion et de travail sur ce thème, au sein de l’Union des Aéroports Français. Cela a marqué un travail de trois années qui permet de confirmer l’objectif qui avait été fixé, à savoir de fiabiliser l’ensemble des composants de la chaîne du transport aérien par le déploiement de règles exigeantes et communes à tous les Etats de l’Union. D’ici à 2020, ce sont encore trois millions d’euros qui seront investis. »


Le président de la Chambre a d’ailleurs tenu à remercier les acteurs de cette réussite que sont les équipes dirigées par Laurent Poggi, José Raffali, Paul Mentini et leurs collaborateurs. Il a d’ailleurs tenu à saluer cette belle prestation des quatre aéroports insulaires ayant obtenu cette certification, gage du savoir faire dans le domaine de la sécurité :
« Les compagnies corses apportent ainsi la preuve de leur solide expérience en matière de gestion d’infrastructures de transport développées dans le cadre d’un projet régional partagé au sein de l’économie insulaire au cœur du « riaquistu economicu e suciale » que nous appelons de nos vœux et plus largement la société corse dans son ensemble. »
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 23:05 L’ACA domine le Havre avec la manière (3-2)

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie