Corse Net Infos - Pure player corse


Le préfet de Haute-Corse rassure les plagistes de Calvi


Jean-Paul-Lottier le Mercredi 13 Novembre 2019 à 18:38

Dès la saison 2020 les plagistes de Calvi pourront bénéficier d'une d'une Autorisation Occupation Temporaire pour exercer leur activité sur la plage de Calvi. Cette AOT est une solution transitoire, en attendant le renouvellement de la concession de la plage de Calvi



François Ravier, préfet de Haute-Corse entouré du Maire de Calvi Ange Santini, du sous-préfet Florent Farge et du 1er adjoint au Maire Jean-Louis Delpoux
François Ravier, préfet de Haute-Corse entouré du Maire de Calvi Ange Santini, du sous-préfet Florent Farge et du 1er adjoint au Maire Jean-Louis Delpoux

Inquiets après la démolition de leurs établissements actuellement en cours, les plagistes de Calvi et leurs familles avaient le sourire à la sortie de la réunion qui s'est déroulée  c e mercredi à 16h30 sans la salle du conseil municipal à l'Hôtel de Ville de Calvi, en présence  de François Ravier, préfet de Haute-Corse.
Cette réunion revêtait une importance capitale pour les plagistes qui se sont déplacés en grande nombre, avec leur famille.
Peu avant cette réunion, le préfet de Haute-Corse, François Ravier et le sous-préfet de Calvi, Florent Farge ont été accueillis par le maire de Calvi, Ange Santini, avant de rejoindre  dans la salle du conseil les différents chefs de services et les plagistes.
Autorisée à immortaliser cet instant, la presse était ensuite invitée à quitter la salle.
Ce n'est que deux heures plus tard que la séance était levée.
A la sortie de celle-ci, François Ravier se voulait rassurant.
" Ce dossier de la plage de Calvi, nous l'étudions avec beaucoup d'intérêt, en concertation avec le maire de Calvi, Ange Santini et son équipe, les plagistes de Calvi et le sous-préfet de Calvi Florent Farge. Certains éléments de réponse ont été apportés aux plagistes dont je comprends l'inquiétude. Aujourd'hui, je suis venu ici pour les rassurer en confirmant les avancées entrevues lors d'une précédente réunion et leur annoncer qu'une solution transitoire a été trouvée. En attendant la nouvelle concession de plage, les plagistes qui auront démoli leur établissement, comme il était convenu lors de la signature d'un protocole d'accord, pourront faire la demande d'une Autorisation d'Occupation Temporaire pour exercer leur activité sur la plage de Calvi. Cette AOT sera délivrée pour une période de deux ans renouvelable si besoin".
Gilbert Vietto, président du syndicat des plagistes ne cachait pas sa satisfaction à l'issue de cette réunion:
" Avec l'aide du maire de Calvi, Ange Santini, du sous-préfet de Calvi et des différents services de l'État et des Chemins de fer de la Corse, nous avons beaucoup travaillé sur ce dossier. Tous ont été très attentifs à nos inquiétudes et aujourd'hui, effectivement, les problèmes rencontrés sont en passe d'être résolus.
La solution d'une AOT de deux ans renouvelable pour pouvoir reconstruire dans l'immédiat une structure démontable, non démontée, va nous permettre d'exercer à nouveau notre métier dès 2020. cette période de transition va aussi nous permettre de trouver la meilleure solution pour nos établissements en attendant la nouvelle concession d'une durée de 12 ans.
Nous avons aussi évoqué la nécessité de modifier ce décret plage de 2006 qui nous impose de disposer pour une station classée,  d'un office de tourisme classé depuis plus de deux ans , ce qui est le cas et disposant de plus de 200 chambres entre le 1er décembre et le 31 mars, ce qui dans notre contexte n'est pas possible.
Certes, comme je l'ai dit, tout n'est pas réglé, mais on peut voir l'avenir avec optimisme.
Nous avons également obtenu des réponse pour la voie ferrée qui aujourd'hui ne poserait plus problème. Nous avons un prochain rendez-vous la semaine prochaine avec les services techniques avec qui nous établirons un cahier des charges. Il est clair que nous ne voulons pas faire n'importe quoi. Nous avons la volonté de faire des établissements de qualité, en harmonie avec l'environnement".


"C'est une porte qui se ferme et une autre qui s'ouvre" a commenté Ange Santini, maire de Calvi., avant de poursuivre: " Nous nous sommes beaucoup investis dans ce dossier pour trouver tous ensemble la meilleure solution. Le préfet est venu ici aujourd'hui pour porter la parole de l'État et il n'a éludé aucune question. Comme on a pu vous le dire, une solution a été trouvée et nous nous en réjouissons. C'était important pour nos plagistes et leurs familles qui ne demandent qu'à travailler. Nous auront des établissements plus harmonisés. Cet accord qui était vital pour nos plagistes mais aussi pour l'économie générale de la Ville, est à mon sens un très bon compromis, le plus gros du travail a été fait  mais la voie est encore longue.
Nous devons maintenant nous concentrer et tout mettre en œuvre pour que cette concession soit prête pour 2021.  

Les derniers établissements de plage devraient être démolis d'ici le 20 décembre.
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047