Corse Net Infos - Pure player corse

Le Maroc s'invite aux Rencontres musicales


Rédigé par le Jeudi 3 Novembre 2016 à 10:34 | Modifié le Dimanche 13 Novembre 2016 - 10:16


Il a suspendu le temps dans la salle de concert de l'Alb'Oru ce mercredi soir. Le club de musique de la faculté des sciences Semlalia de Marrakech a fait résonner ses chœurs et ses instruments dans le cadre de la 18ème édition des Rencontres musicales de Méditerranée. Face à un public envoûté, la formation musicale s'est illustrée grâce à des chants éclectiques du répertoire marocain confirmant une nouvelle fois la musique dans son rôle de vecteur de dialogue entre les cultures.


Le Professeur Mohamed Abderrazik
Le Professeur Mohamed Abderrazik

C'est la 4ème fois que la formation musicale se produit sur le sol Corse. Ce mercredi soir, le concert revêtait un caractère particulier. Il rendait hommage à une sommité de la musique arabe et marocaine, le virtuose et père spirituel de tous, Said Chraibi qui s'est éteint en mars dernier. Cette émotion était palpable et transpirait à travers les cordes du violon et du luth présents sur scène. Dès les premières notes, un vent de l'Atlas souffle dans la salle, le public est déjà conquis. Le pouvoir de la musique prend alors tout son sens " Nous sommes venus du Maroc avec notre identité culturelle, la musique est un art universel qui nous unit tous" explique le professeur Mohamed Abderrazik "la musique permet aux hommes de se rapprocher notamment dans des situations de conflits".
 
 


Le club de musique de Marrakech entend contribuer au rayonnement culturel de sa ville à travers son université. Encadré par Khalid Badaoui, inspecteur pédagogique en éducation musicale, il a pour vocation première de créer un espace artistique afin que les étudiants puissent s'émanciper et évoluer "et les résultats se répercutent sur les résultats scolaires". Mais aussi, permettre une meilleure représentativité des différents genres musicaux "les rencontres musicales sont un vecteur de dialogue interculturel qui permet de mieux comprendre les particularités de chaque culture". Habillés sobrement de noir, les choristes ont endossé le rôle de porte-paroles d'une liberté d'expression parfois réprimée au Maroc, les voix qui ont raisonné dans l'enceinte du centre culturel sont un appel à la tolérance et la liberté. Elles se feront entendre à nouveau durant cette semaine de rencontres musicales pour le plaisir des spectateurs.
www.rencontresmusicalesdemediterranee.com






Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine