Corse Net Infos - Pure player corse


Le CIAS et la MILO d'Ajaccio forment les jeunes à l'autonomie alimentaire


le Jeudi 6 Juin 2019 à 20:18

Dans un objectif d’autonomie alimentaire et budgétaire au profit de la jeunesse ajaccienne, le CIAS et la MILO d’Ajaccio ont signé une convention de partenariat basée sur une aide conjointe entre les deux structures. Proposant ainsi des ateliers et des aides communes pour tous les bénéficiaires de la “Garantie Jeunes”.




L’adjointe au maire et vice-présidente du Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) Caroline Corticchiato et le directeur de la Mission Locale d’Ajaccio (MILO) Marc Munoz, représentant le président de la MILO Laurent Marcangeli, ont signé ce jeudi 6 juin au sein des récents locaux de la MILO, à la Montée Saint-Jean à Ajaccio, une convention de partenariat entre les deux structures.

Cette convention s’inscrit dans une démarche globale. Un des axes importants de notre projet social est d’engager fortement des partenariats formalisés et concrets. Il faut décloisonner nos interventions. Notamment au profit de la jeunesse.” a déclaré la vice-présidente du CIAS avant de signer la convention dont l’objectif est de proposer un atelier cuisine et de gestion pour les bénéficiaires de la “Garantie Jeunes” de la MILO. 

La “Garantie Jeunes” permet d’accompagner les jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité vers l’emploi ou la formation. Il s’agit d’une modalité spécifique du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA). Chaque mois, un groupe de 17 jeunes de la MILO en recherche de formation et d’emploi peuvent s’y inscrire.

Pour ceux qui y sont inscrits, le CIAS propose donc un atelier cuisine pédagogique en vue d’allier gestion budgétaire, autonomie et équilibre alimentaire. Une Conseillère en Éducation Sociale et Familiale (CESF) du CIAS aura pour but de permettre d’appréhender les habitudes alimentaires des jeunes, aborder les notions budgétaires, accompagner les jeunes dans l’achat de denrées et proposer des recettes peu onéreuses et équilibrées. Et ces ateliers auront lieu dans la Maison des Quartiers des Cannes à Ajaccio aménagée par la MILO. 

Le CIAS fournit les troupes et la MILO les armes dans le combat de la jeunesse contre la “malbouffe”. En effet, cette nourriture, malgré l’apport énergétique, l’effet sur la santé et le porte-monnaie se font ressentir. Surtout dans des cadres précaires. Qui sont généralement ceux qui ont le plus de mal à se signaler, par peur, par honte ou même parfois par ignorance de l’existence de l’aide. Que cela soit dans le cadre du CIAS ou de la MILO. Charles Voglimacci, adjoint au maire est même intervenu en exprimant que “Certaines personnes, notamment dans le rural, sont désemparés. Elles n’osent pas franchir la porte de la MILO, certaines ignoraient même son existence. On a même dû expliquer à certains élus ce qu’étaient la MILO et montrer les chiffres prouvants leur utilité”.

En agrandissant son pôle jeunesse “CIAS Ghjuvani” et le champ d’action de la “Garantie Jeunes”, Marc Munoz , espère même “à partir de ce travail sur le terrain que nous pourrons nous étendre même à l’intergénérationnel”. Morgane Poggioli, assistante sociale du CIAS, a exprimé son contentement lors de la signature par rapport à l’efficacité de la manœuvre : “Quand ils arrivent au CIAS, les jeunes sont dans le curatif, alors que là nous pouvons afin agir en amont”. 




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria