Corse Net Infos - Pure player corse


Lancement de la campagne des feux de forêt à Corte : les craintes du préfet de Haute-Corse


François Daumont le Jeudi 16 Juillet 2020 à 19:44

Le lancement officiel de la campagne feux de forêts 2020 et la présentation du dispositif interservices de Haute-Corse se sont déroulés ce jeudi matin 16 juillet sur l'aérodrome de Corte. Un lancement marqué par la présentation d'un hélicoptère bombardier lourd mais aussi par les craintes exprimées par François Ravier, préfet de Haute-Corse, sur les conditions météorologiques qui règnent en Balagne ainsi que le rappel par Guy Armanet, président du conseil d'administration du SIS2B par "le lourd tribut écologique et humain que la Corse a payé à l’incendie"...



Pose devant l’hélicoptère bombardier d’eau lourd EC-225.
Pose devant l’hélicoptère bombardier d’eau lourd EC-225.
Après la Corse-du-Sud il y a quelques jours, c'était au tour de la Haute-Corse de présenter, ce jeudi matin à Corte, de lancer la campagne feux de forêts 2020.
Cela s'est fait lors d'une cérémonie dont le dispositif de commandement était placé sous la responsabilité du lieutenant-colonel Jean-Noël Rigot, chef du groupement opérationnel Sud/Ouest, marquée par la revue des troupes et des échanges des autorités avec les divers partenaires.
La présentation de l’hélicoptère bombardier d’eau lourd EC-225 aux autorités dont c’était le premier jour de mise en œuvre opérationnelle, a constitué aussi un moment fort de la matinée avec dans la foulée une seconde présentation : celle d’un hélicoptère bombardier d’eau léger loué pour la saison
Dragon 2B, l'hélicoptère de la Sécurité civile, et son équipage ont eu droit, également et justement, à une visite chaleureuse de la part des autorités.


Puis à l'heure des allocutions, Xavier Poli, le maire de Corte,  le lieutenant-colonel Peraldi, commandant du SIS2 B par intérim,  Guy Armanet, président du conseil d'administration du SIS2B et François Ravier, le préfet de Haute-Corse, ont mis en exergue la force du partenariat interservices et son rôle prédominant joué dans la stratégie d’attaque des feux de naissants et d’occupation des espaces sensibles au feu.
L'accent a été, aussi, mis sur la participation des moyens associatifs bénévoles et notamment des 18 réserves communales de sécurité civile créées sur département avec l’appui du SIS 2B et dont on regrettait l’absence à la cérémonie, d’autant plus qu’elles ont été mis à l’honneur à plusieurs reprises.  Mais elles étaient tout de même représentées par Jean-Pierre Mazzi, agent référent RCSC du SIS 2B.
Un appel à la prudence a été également adressé aux soldats du feu en raison des risques importants que l’on craint dans l’île et un hommage adressé aux soldats du feu morts en service commandé en Corse.


Les autorités et chefs de services se sont ensuite rendus à l’école de formation des sapeurs-pompiers de Haute-Corse afin d’y tenir la première réunion de l’interservices. Présentation d’un powerpoint par lieutenant-colonel Octavien Meschini, chef du groupement opérations du SIS 2B. Ont suivi un tour de table, un point météo et des échanges avec le préfet  de Haute-Corse qui s’est montré inquiet des conditions météorologiques régnant en Balagne.
La prochaine réunion a été programmée pour mercredi prochain au SIS 2B.

---
Etaient présents :
François Ravier, Préfet de Haute-Corse, Ronan Léaustic, Sous-Préfet de Corte, Guy Armanet, président du SIS 2B, Colonel Jean-Jacques Peraldi, directeur par intérim du SIS 2B, Lieutenant-Colonel Manuel Kremer, patron de l’UIISC 5 Corte, Xavier Poli, maire de Corte, Lieutenant-Colonel Paul Biancardini, Délégué Militaire Départemental 2b,  Stéphanie Fournel, chef du bureau SIDPC ainsi que des représentants des corps constitués

L'intervention de Guy Armanet

Je suis heureux d’être aujourd’hui parmi vous afin de participer au lancement officiel de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies de forêts, dans un contexte que l’on dit difficile d’un point de vue météorologique mais aussi, en raison notamment, du retrait des 8 avions « Tracker » qui jusque-là, assuraient le guet aérien armé et l’attaque initiale des feux naissants, dont chacun sait qu’elle est élément central de la doctrine de la lutte contre les feux de forêts.
 
Il nous faudra donc, être plus vigilants et plus réactifs que d’ordinaire car le risque de voir se développer des incendies de grande ampleur présente à nos yeux, une inquiétude légitime, qui plus est, après la crise sanitaire majeure que nous avons malheureusement connue et avec laquelle visiblement, nous n’en avons pas fini. Nous sommes donc face à un impressionnant challenge.
 
C’est par l’union des bonnes volontés qui s’expriment autour de nous aujourd’hui, à l’image de ce rassemblement exemplaire du partenariat interservices, que nous serons en mesure de relever ce défi et de livrer la bataille du feu à venir. Le récent incendie de Castellu-di-Rostinu, nous a donné un aperçu des enjeux auxquels nous allons devoir faire face.
 
En effet, de nombreuses régions continentales qui hier encore, n’étaient pas concernées par le risque feu de forêt, se trouvent à leur tour, concernées par ce véritable fléau. Cette expansion des zones à protéger va certainement compliquer l’arbitrage dans l’emploi des moyens terrestres et aériens avec les conséquences que l’on imagine, en cas de multiplication des incendies, les jours à risques élevés.
 
 
 
 Alors sans sombrer dans le pessimisme, j’invite chacun d’entre vous à prendre toute sa part de volontarisme, dans le concert des moyens et ils sont nombreux, qui dans les jours qui viennent, vont devoir prévenir et circonscrire les incendies afin d’épargner les personnes, les biens et l’environnement. Je connais pour ma part, le professionnalisme et le sens aigu du devoir qui anime chacun des hommes, des services et unités présentes sur le terrain afin d’assurer notre protection, et cela, à vrai dire, me rassure.
 
Je sais par expérience, que tout sera fait et bien fait, pour éviter que nous connaissions la catastrophe de trop. Dois-je rappeler à cette occasion, le lourd  tribut écologique et humain que la Corse a payé à l’incendie. L’on ne compte plus les sauveteurs, qui ont perdu la vie en service commandé pour la défense de notre île. Je saisi l’opportunité de cette cérémonie, pour leur rendre l’hommage appuyé qu’ils méritent et vous inviter également à la plus grande prudence dans l’accomplissement de vos périlleuses missions.
 
Je profite également de l’opportunité qui m’est donnée, pour dire tous les efforts qui ont été déployés par le Service d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse dans le rajeunissement de son parc automobile, dans l’optimisation de la formation de ses personnels, dans l’acquisition d’outils intelligents de simulation et d’aide à la décision tactique. Je veux aussi mentionner l’effort significatif qui a été porté en matière d’équipement des réserves communales de sécurité civile. Nous avons en effet, gracieusement cédé à onze d’entre elles, des engins qui aujourd’hui leur permettent de mieux assurer leurs missions de prévention. Ainsi, grâce à l’impulsion du SIS 2B, 18 réserves communales ont vu le jour et 12 autres sont en projet de création.
 
Bien évidemment, tous ces efforts ne visent qu’un seul objectif : améliorer la capacité de résilience des territoires et des populations face aux enjeux de sécurité publique découlant du dérèglement climatique. C’est là, notre seule ambition, faire en sorte que les communes puissent s’organiser afin d’apporter une réponse efficiente de sécurité civile aux situations de crise présentes et à venir. En ma qualité de Président du SIS 2B, je témoigne ici, de la force et de la vigueur des partenariats qui ont été mis en place dans ce dessein. Et je m’en félicite.
 
Enfin, le temps est venu pour moi et l’institution que je représente, de souhaiter à chacun et à chacune d’entre vous, bonne chance dans l’exercice de vos missions respectives de sécurité publique, que vous allez accomplir au service tout entier, de la Corse et des Corses, au sein d’une communauté de destin qui sait ce qu’elle vous doit, eu égard, à la force et à la noblesse du métier que vous avez librement choisis. Soyez en tous et toutes, chaleureusement remerciés.

L'intervention du préfet François Ravier

 
Nous sommes tous réunis pour un moment important. Aujourd’hui, nous lançons officiellement la campagne de lutte contre les feux de forêt 2020 en Corse.
Je voudrais tout d’abord remercier les gestionnaires de l’aérodrome et le SIS pour leur accueil et l’organisation de cette cérémonie.
Cette revue de troupes et de moyens permet de mettre en lumière les femmes et les hommes qui chaque année s’engagent pour protéger les populations, leurs habitations et leur environnement, contre les incendies qui ravagent trop souvent la Corse.
Je salue donc et surtout remercie l’ensemble des professionnels, des militaires et des bénévoles pour leur engagement dans la lutte contre les feux de forêts : la sécurité civile, la gendarmerie, la police, les pompiers, l’ONF, la DDTM, les sapeurs forestiers et les pilotes mais aussi les maires, les chemins de fer de la Corse, la Poste, la fédération des chasseurs qui cette année est partie prenante et les bénévoles des réserves de sécurité civile et des associations de prévention.
Chaque année, nous comptons sur chacun d’entre vous et sur vous tous. Je sais que nous vous devons beaucoup.
La Corse, du fait de sa géographie et de son climat, doit faire face à un risque incendie plus important qu’ailleurs. 80 % de la surface de cette île inflammable est recouverte de maquis et de forêts.
Grâce à la mobilisation de l’action inter-services, la surface brûlée a été divisée par deux depuis 20 ans.
Toutefois, du fait du réchauffement climatique, les températures montent et l’air est de plus en plus sec.
Certaines saisons sont particulièrement difficiles selon les précipitations.
Nous gardons tous la mémoire de la saison 2017, caractérisée par la sécheresse record depuis 2003. 6 820 hectares ont brûlé ! il a fallu intervenir sur 632 départs de feux !
Les deux années suivantes dernières ont été moins sèches même si des feux majeurs sont à déplorer. La saison 2020 s’annonce bien plus chaude, bien plus sèche avec peu de précipitations.
Notre vigilance collective doit donc être très élevée pour limiter l’impact de ces conditions défavorables.
La lutte contre les feux de forêts, c’est avant tout (i) la prévention (ii) avant même la mobilisation des moyens de lutte contre l’incendie.
Tout d’abord, la prévention des incendies est l’affaire de tous. J’en appelle à l’effort de chacun en matière de lutte contre les feux de forêt car la prévention repose sur un engagement de tous.
Je salue et remercie les maires et les associations locales, de leurs actions sur le terrain pour sensibiliser les populations et protéger les habitations.
En amont de la campagne, comme vous le savez, le débroussaillement est une obligation légale certes... mais surtout un geste vital. Il permet de protéger les habitants et leurs maisons, notre patrimoine commun.
Nous savons que cette obligation est parfois difficile et nous cherchons à mettre en œuvre des actions concrètes pour renforcer en amont la prévention.
Nous allons renforcer les opérations de sensibilisation au débrouillage en ce sens, avec les maires et les pompiers.

La prévention, c’est l’information
Pendant la campagne de feux de forêts,
  • La carte du risque incendie est mis à jour tous les soirs et diffusée
    à tous : mairies, offices du tourisme, campings, professionnels des activités de pleine nature, particuliers. Cette cartographie disponible sur les sites des préfectures permet d’informer et de sensibiliser le grand public aux dangers potentiels.
  • Certains grands massifs seront fermés en Haute-Corse selon les conditions météorologiques. La bonne information de tous est essentielle. Il faut rester en alerte et être conscient du risque.


    La réponse au feu : le dispositif, les moyens
    Le dispositif qui va être mis en place aujourd’hui repose sur un maillage territorial fin, l’analyse du risque, la réaction rapide pour éteindre les feux naissants et enfin et surtout la coordination inter-service, qui est pour moi l’axe le plus important dans la lutte contre le feu.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047