Corse Net Infos - Pure player corse

La renaissance du football à Monticellu


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 24 Février 2018 à 11:10 | Modifié le Samedi 24 Février 2018 - 13:38


Théâtre de nombreuses rencontres au niveau national, le stade municipal de Monticellu avec sa pelouse naturelle, accueille à nouveau des rencontres avec la formation de la JS Monticellu qui évolue en PH "C" et qui pour l'heure reste en course pour une éventuelle montée. Objectif principal de ce club: la formation des jeunes


La renaissance du football à Monticellu

Voir cette commune de Monticellu avec un aussi beau stade au complexe Saint-François mais sans équipe de football était une chose que l'on ne pouvait concevoir.
Et ce n'est certainement pas le maire de la commune Joseph Mattei, lui-même ancien footballeur de talent qui nous contredira.
Aussi, lors que l'on a appris à l'été 2017 que des bonnes volonté étaient là pour relancer la machine, on ne pouvait que se réjouir.
Tous avaient conscience que la tâche serait ardue, et pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que "la mayonnaise a pris" !
Dans un premier temps, il a fallu composer un bureau, qui est le suivant:
Président : René Savelli, vice-président : Christian Bandini, entraîneur : Guitou Panciaticci, entraîneur adjoint : Patrick Filippi, trésorier : Patrick Filippi, secrétaire : Nicolas Agostini.


La deuxième étape consistait à inciter les jeunes de la micro région de Balagne a venir à Monticellu, et c'est ce qui a été fait avec brio.
Pour mener cette équipe vers le succès la JSM ne pouvait rêver meilleur duo que celui composé de Guitou Panciaticci et de Patrick Filippi, deux figures marquantes du football amateur insulaire.
Les bons résultats se sont enchaînés, si bien qu'aujourd'hui, dans ce championnat de "Régional 4",  même si l'on sait que ce sera compliqué, la montée en "Régional 3" reste possible.


Dimanche en Challenge "Abbé Alex Stra" face à la JS Bonifacio
"Guitou Panciaticci est conscient des difficultés du quotidien pour redonner vie au football dans cette commune de Monticellu:
" C'est un challenge que je relève très volontiers. Il y a le football mais aussi l'humain qui est à mon sens encore plus important.
Bien évidemment comme tout club ambitieux, notre objectif est d'aller de l'avant mais cela passe par la formation des jeunes.
Avec Patrick Filippi, qui me seconde dans ma tâche, nous avons la chance d'avoir un groupe qui vit bien et qui est réceptif".

Interrogé sur le projet de fusion des clubs de Balagne, "Guitou" Panciaticci est catégorique.
Depuis très longtemps je suis favorable à un grand club unique en Balagne. Maintenant je comprends très bien le point de vue de mes dirigeants pour qui, tout comme Sante-Réparata je crois savoir, cette fusion est prématurée pour eux et ce pour bien des raisons. C'est une décision que le respecte. Cela ne nous empêchera pas pour autant d'être attentif à ce qui va se passer entre les clubs de Calvi et de l'Ile-Rousse qui doivent fusionner. Je reste persuadé que nous avons même un rôle à jouer et que nous pourrons leur servir de lien et de passerelle. Par la suite qui sait, peut-être que les choses pourront évoluer ?" 


En attendant de repartir en championnat, la JS Monticellu aura l'occasion de dimanche de se mesurer, dans le cadre du challenge  Abbé Alex Stra, à une équipe de "R2" de la JS Bonifacio.
Cette rencontre est programmée dimanche à 14h30 au stade du Complexe Saint-François de Monticellu, en espérant que d'ici là, la météo soit plus clémente.




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès