Corse Net Infos - Pure player corse

La nouvelle bière Alba cherche son brasseur


Rédigé par Marie MAURIZI le Mercredi 16 Août 2017 à 21:07 | Modifié le Mercredi 16 Août 2017 - 21:33


Pierre-François Albertini crée une nouvelle marque de bière, à laquelle souhaité donner une saveur originelle, une fraîcheur et un naturel qui en font une bière festive qui convient, dit-il, parfaitement à la Corse.


La nouvelle bière Alba cherche son brasseur
Alba est une bière... pure malt. Pour les initiés une craft beer, délicieusement artisanale, une Pils, blonde, rafraîchissante, désaltérante. La recette a été élaborée par les brasseurs de l’Institut français des boissons, de la brasserie et de la malterie (IFBM).
 
Pierre-François Albertini, distributeur et brasseur
Ses origines sont doubles : Corscia d’un côté, Sartène de l’autre. Pierre-François Albertini est âgée d’une trentaine d’années. Depuis 2015, il dirige Isula distribution, une entreprise de commerce de gros de boissons. Il raconte la naissance d’Alba :
« Nous voulions une bière qui ait le goût authentique d’une Pils, c’est-à-dire celui d’une bière blonde, rafraîchissante et titrant moins de 5% d’alcool. Nous avons voulu offrir à un public plutôt jeune et dynamique qui a une vision résolument contemporaine de notre société insulaire une bière artisanale, sans adjuvant, et dont le caractère moderne leur correspond. Une bière différente de celles proposées par les industriels. »
Initialement distribuée dans la région ajaccienne, Alba se déguste aujourd’hui dans toute la Corse, chez de nombreux cafetiers et restaurateurs.
 
De la distribution à la création
« Le cœur de notre activité étant historiquement celui de distributeur de bières, et face à une demande croissante, nous nous sommes tournés vers les craftbeers, les bières artisanales, jusqu’à produire notre propre bière. L’idée était de développer une marque et de créer une première recette. D’autres viendront s’ajouter pour former une gamme complète. Et puis nous avons eu l’occasion d’étudier les habitudes et les tendances de consommation de nos clients, et nous sommes rendu compte qu’il manquait une bière davantage adaptée à la Corse d’aujourd’hui. »
 
U Fullettu comme logo...
« Avec U Fullettu, nous avions ce côté espiègle, scherzosu. Un peu comme nous, insulaires, qui tournons souvent les choses en dérision, y compris nous-mêmes ! Les facéties de ce farfadet ayant été transmises oralement, il a été difficile de trouver une représentation du bonhomme. Nous lui avons donc « offert » un visage. C’est la nuit qu’U Fullettu œuvre. Qu’il aime jouer des tours et laisser libre cours à sa malice. Ses yeux, ouvert la nuit se ferment dès l’apparition de l’aube, d’où le nom d’Alba donné à cette bière. U Fullettu est déterminé à s’amuser, à rire, àvivre une expérience festive. Bref, à exister ! Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est faire la fête aussitôt que le soleil s’est couché ! »
 
Alba : bien plus qu’une bière, un projet économique générateur d’emplois
Actuellement produite et brassée sur le continent pour des raisons d’infrastructure, Alba a en effet vocation à se développer intégralement en Corse. Elle aspire même à s’inscrire au cœur du développement économique des microrégions ajaccienne et sartenaise, et par conséquent dans celui de la région corse toute entière. « Devenir brasseur, c’est créer un outil de production. Et créer un tel outil de production ici, en Corse, c’est générer des emplois. Au moins une dizaine. Parmi eux, celui, convoité, de maître-brasseur. Nous sommes à la recherche de la personne qui, davantage que des diplômes, saura nous proposer de la passion, de la créativité. Actuellement Alba est fabriquée par un brasseur recommandé par l’Institut français des boissons, de la brasserie et de la malterie (IFBM). Il travaille de façon artisanale, c’est-à-dire seulement avec des produits naturels, non pasteurisés, sans colorant, ni conservateur, ni sucre ajouté. Il est également capable d’élaborer un produit carbonaté naturellement, non refermenté en bouteille. Un produit qui réponde à un niveau de normes exigeantes, basées sur la loi de pureté bavaroise ! »
 
Alba, une bière qui s’exporte
Pierre-François Albertini projette d’exporter sa bière ! À la tête d’Isula distribution, une société de commerce de gros de boissons, il adhère en 2015 à C10, dont il a rejoint tout récemment (juin 2017) le conseil d’administration. Ce réseau d’envergure nationale lui permet d’envoyer Alba à l’assaut des marchés extérieurs avec une image moderne, dépoussiérée, rajeunie, qui se trouve à l’opposé des clichés dans lesquels elle aurait pu être enfermée. »
À noter qu’Alba est la première-née d’une future gamme de bières... à la bière !
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie