Corse Net Infos - Pure player corse

La Brigade territoriale de contact officialisée à Galeria


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 3 Mai 2018 à 14:14 | Modifié le Jeudi 3 Mai 2018 - 17:11


Dans la continuité du lancement de la Police de Sécurité du quotidien (PSQ), Gérard Gavory, préfet de la Haute-Corse, accompagné de Jérôme Seguy, sous-préfet de Calvi s'est rendu ce jeudi matin à Galeria pour y officialiser la Brigade territoriale de contact (BTC) de gendarmerie


La Brigade territoriale de contact officialisée à Galeria

Le 12 février dernier sur CNI nous vous avions annoncé que  Gérard Colomb, ministre de l'intérieur venait de valider le projet de création d'une Brigade territoriale de contact au sein de la Gendarmerie de Galeria fermée depuis 2015.
Ce jeudi matin à 9h30, Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse s'est rendu sur place  pour officialiser cette Brigade terriroriale de contact.
Sur place,  accompagné de Jérôme Seguy, sous-préfet de Calvi, du colonel Mathieu Demesy, commandant le Groupement de Gendarmerie de Haute-Corse, du capitaine Pascal Hervé, commandant en second de la compagnie de Gendarmerie Calvi-Balagne, était accueilli à la mairie de la commune par le premier magistrat, Jean-Marie Seité.
C'est ensuite à pied, que le préfet a effectué les quelques mètres séparant la mairie du bâtiment de l'ancienne Brigade territoriale qui désormais reprend vie grâce à cette Brigade territoriale de contact.


Trois personnels, des outils connectés, un véhicule 4X4, un moyen nautique pour la saison
Sur place, le colonel Demesy rappelait le principe de cette brigade de contact qui a pour objectif de se rapprocher de la population, d'être à son contact et de rendre les services que l'on attend d'elle.
Trois personnels directement placés sous les ordres du commandant de compagnie de Calvi-Balagne sont affectés à cette BTC.
Les anciens locaux de la BT de Galeria reprennent donc vie. Sur la façade du bâtiment, aucune inscription de gendarmerie. dans la cour, en dotation un véhicule 4X4 flambant neuf.
Avant d'annoncer d'autres informations, le colonel Demesy, rappelait que la proximité était l'ADN du Gendarme qui_ retrouve ainsi ses fonctions d'origine.
" Outre ce véhicule, le personnel affecté à cet brigade de contact  pourra; comme d'autres; bénéficier d'un outil connecté performant qui est le Néogend. L'utilisation de ces tablettes et smarphones sur le terrain permettra aux gendarmes de travailler plus efficacement sur le terrain et allégera considérablement leur tâche. En temps réel ils pourront avoir accès  à l'information souhaitée.
Par ailleurs, concernant le secteur de Galeria, je suis en mesure de vous annoncer que pour la période estivale un moyen maritime sera mis à disposition pour la surveillance de la Réserve de Scandola".



Gérard Gavory a son tour insistait sur l'importance pour cette brigade de contact de renforcer le lien avec la population. " De manière concrète comment cela se passe t-il ici en Corse et plus particulièrement  à Galeria?
Pour la Gendarmerie, c'est la création de deux brigades territoriales de contact, une ici à Galeria, une autre à Piedicroce, en sachant que  nous en avons déjà une à Piedicorte-di-Gaggio.
Comme l'a dit le colonel, la brigade de contact porte bien son nom. Ce sont les Gendarmes qui vont au contact et  qui n'attendent pas que l'on vienne à eux pour déposer des plaintes notamment Il dépendent directement du commandant de compagnie. Le Néogend généralisé  sur l'ensemble du territoire national est aussi un outil intéressant. Le Gouvernement a aussi décidé de créer 10 000 postes de Gendarmes  et de Policiers supplémentaires sur 5 ans".

Pour sa part Jérôme Seguy ajoutait: " Dans cette vallée si spécifique  du Fango, nous avons  évidement besoin de l'engagement de tous, y compris de celui des Gendarmes, ce qui est le cas.
Cette brigade de contact c'est aussi le moyen d'avoir des effectifs qui pourront être en soutien sur les opérations. Et comme l'a dit le Colonel, la présence nautique qui a été évoquée est aussi une nécessité. Elle aura, encore, capacité de prendre en compte des problématiques locales qui ne sont pas que d'ordre de ceux liés à la sureté
".


Jean-Marie Seité devait à son tour prendre la parole.
"En dehors des problèmes de sureté cités, cette BTC c'est aussi de la prévention, un service public de proximité et  de services rendus la journée à la population.
On n'a pas besoin des gendarmes que dans des circonstances dramatique. On a aussi besoin d'eux au quotidien pour des conseils, des problèmes de prévention et autres.

L'idée que  le service public se réinstalle dans le rural ne peux que me rassurer et me réjouir.l
L'Etat a aussi tout a gagner ​de ce  retour du service public dans le rural parce qu'il affiche une présence sur le territoire.
On a toujours pensé que vous reviendriez à votre ADN, on n'a jamais été complètement  inquiet sur le problème de la fermeture de la Brigade.
Plusieurs fois la Gendarmerie nous a proposé de racheter le bâtiment  mais nous avons toujours refusé tout en sachant qu'elle reviendrait un jou
r".
Et de conclure avec une pointe d'humour:
" Si d'autres services publics veulent  s'installer dans la vallée je serais encore plus content" 
Pierre Guidoni, maire de Calenzana, accompagne de deux de ses adjoints:  François-Marie Marchetti,  président de la communauté de communes de Calvi-Balagne et Jean-Louis Aventurino rejoignaient le préfet, avant un déplacement au château Prince-Pierre.
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : Un autre regard sur Cicéron https://t.co/joDPIfIz4g https://t.co/H0kSCqw3W7
Vendredi 25 Mai - 01:16
Corse Net Infos : Echecs : 650 scolaires en compétition à Afa ! https://t.co/rtwIBpb55d
Vendredi 25 Mai - 00:21
Corse Net Infos : CIAS de L'Ile-Rousse Balagne https://t.co/QebOYv7JYl
Vendredi 25 Mai - 00:17
Corse Net Infos : #Corse #AgenceTourisme #Justice L'ex-présidente de l'ATC, Vanina Pieri, entendue dans une enquête sur des marchés p… https://t.co/6jpFjKhw36
Jeudi 24 Mai - 23:47



Newsletter






Galerie