Corse Net Infos - Pure player corse

La 3ème édition de CorseaCare s'achève au vieux port de Bastia


Rédigé par Livia Santana le Mercredi 8 Août 2018 à 10:34 | Modifié le Mercredi 8 Août 2018 - 11:10


Après un mois de navigation la mission CorseaCare portée par l'association Mare e Vivu a terminé sa traversée mercredi en fin de journée dans le vieux port de Bastia.


La 3ème édition de CorseaCare s'achève au vieux port de Bastia
Près de la capitainerie du vieux port de Bastia, quelques personnes attendent avec impatience l'arrivée des deux trimarans. Avec plus d'une heure de retard ils accostent enfin. Il faut dire que les engins n'avancent que par la seule  force des jambes de ceux qui les pilotent. 

Un engagement citoyen pour la défense de l'environnement

Pour la troisième année consécutive, sept jeunes corses de 17 à 26 ans  se sont relayés en mer pour effectuer un tour de l'île d'un mois. Cette expédition scientifique et éducative visait à constater et sonder les méfaits de la pollution en mer. De Pinarellu en passant par Calvi, en finissant par Bastia, les équipes de CorseaCare ont fait étape sur de nombreuses plages pour sensibiliser le grand public à la pollution. Pour cela, des conférences sur la problématique des déchets ont été organisées ainsi que des projections de documentaires. Les jeunes de la mission ont également fait de la prévention dans les centres aérés insulaires. Un réel engagement citoyen de la part d'étudiants passionnés par la mer, l'aventure et par le sport. 

Les recherches effectuées montrent des taux alarmants de pollution dans certaines baies comme celle de Porto. La pollution prend différentes formes : des déchets plastiques plus ou moins gros, la pollution sonore (mesurée lors de l'expédition par des relevés bioacoustiques) mais aussi des algues nocives pour la biodiversité comme la Ostreopsis ovata. Ces recherches ont été effectuées en partenariat avec le CNRS de Toulon. 

La mission a reçu pour ses travaux et son dynamisme, les honneurs du ministre de la Transition Écologique Nicolas Hulot. Elle s’est également  vue décerner en 2018 à Paris, le prix Biodiversité du Plan Climat. 

De jeunes insulaires très prometteurs pour l'avenir de la Corse et de la Méditerranée !

Corse Net Infos a recueilli les propos de Pierre-Ange Giudicelli, président de l'association Mare e Vivu et organisateur de la mission :





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie