Corse Net Infos - Pure player corse

L'armée de l'air informe et forme aux métiers de l'aéronautique dès 14 ans


Rédigé par Marie MAURIZI le Mercredi 22 Novembre 2017 à 21:20 | Modifié le Vendredi 24 Novembre 2017 - 01:29


L’armée de l’air peut offrir une première expérience professionnelle et diverses perspectives d’évolution interne aux jeunes qui envisageraient de découvrir l’armée de l’air. L’AdJudant Caroline, chef du CIRFA (centre d’information et de recrutement des forces armées) Air et le Major Patrick, adjoint, ont animé samedi dernier, une matinée « vol-découverte » dont le but était de sensibiliser les scolaires au métier d’aviateur.


L'armée de l'air informe et forme aux métiers de l'aéronautique dès 14 ans
L’armée de l’air ne recherche pas d’abord et à tout prix un niveau académique mais, avant tout, un état d’esprit : goût d’apprendre et curiosité ; rigueur (et non rigidité) et conscience professionnelle ; sens de l’adaptation doublé d’un esprit d’équipe ; sens du service, de l’engagement au profit du collectif
 
- Quel est le but de ces vols découverte que vous organisez annuellement?
Le présent évènementiel a pour objet de créer une dynamique autour de l’aéronautique et les jeunes de Corse, mais aussi de susciter d’éventuelles passions voire des vocations.
 
- A qui s'adressent-ils ?
A des jeunes âgés de 14 à 24 ans intéressés par le milieu aéronautique et qui projettent une éventuelle carrière dans l’armée de l’air. 
 
- Les jeunes Corses sont-ils réellement séduits par l'aéronautique? L'année dernière combien étaient-ils à répondre à votre appel de recrutement?
- Oui, ils étaient environ une centaine. Les actions de rayonnement de la Base aérienne 126 y sont pour beaucoup. De nombreux postes y sont à pourvoir. Il y a également chaque année des stages de découverte sur la BA 126 au mois de février et avril pendant les vacances scolaires. 
  
- Aviateur est un des métiers proposé par le Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA), quelles sont les autres familles de métiers possibles dans l'armée de l'air?
- L’armée de l’air a des besoins dans des métiers diversifiés : + de 50 métiers, tant dans la filière aéronautique (pilotes, navigateurs, mécaniciens aéronautiques, contrôleurs aériens…) que dans d’autres filières opérationnelles (spécialistes du renseignement, commandos, pompiers, maîtres-chiens, …) ou les fonctions dites  support  (gestionnaires RH, moniteurs de sport, charges de communication informaticiens, techniciens SIC et télécoms …). 
 
- Faire carrière dans l'armée peut encore séduire? Pourquoi?
- L’armée de l’air recherche des profils variés : de la 3e à Bac+5. La majeure partie des spécialités sont accessibles avec un Bac, y compris celle de pilote. Elle engage des jeunes, avec ou sans expérience professionnelle. L’essentiel des recrutements se fait entre 17 et 25 ans (des 16 ans pour les élèves techniciens et jusqu’à 30 ans pour les officiers sous contrat du personnel non navigant). Elle propose des postes à tous niveaux de responsabilité. Selon son parcours, son niveau scolaire, ses aspirations et les besoins de l’armée de l’air, le candidat peut intégrer le corps des militaires techniciens de l’air (équipiers), des sous-officiers (techniciens, spécialistes) ou des officiers (cadres). 
 

- L’armée de l’air assure-t-elle la formation militaire des jeunes engagés
- Oui pour la majorité d’entre eux (hors officiers sous contrat), de plus c’est une formation professionnelle rémunérée (env. 1330 € net dès l’entrée en école, logé et nourri).
Celle-ci est délivrée soit directement en unité, soit, à quelques exceptions près (comme, par exemple la formation de nos météorologistes au centre de Météo France à Toulouse), dans des centres d’instruction de l’armée de l’air ou de la Défense.
La durée des formations varie en fonction des métiers (de quelques semaines à plusieurs années dans le cas des pilotes et navigateurs) et est adaptée aux besoins du poste occupé en première affectation. Des stages de formation continue permettent ensuite de progresser en niveau de responsabilité, de s’adapter à de nouvelles fonctions ou de travailler sur de nouveaux matériels. 
 

- Comment s’effectue, pendant la formation, le suivi de ces jeunes ?
L’armée de l’air accompagne l’intégration des jeunes aviateurs par un suivi individualise. Cette période de parrainage, plus ou moins formalisée selon les spécialités, aide chacun a acquérir les savoir-fairemais aussi le savoir-être indispensables à son évolution dans un environnement de travail nouveau.
L’armée de l’air fait confiance à ses jeunes aviateurs et, contrairement à certaines idées reçues sur notre système hiérarchisé, leur confie rapidement des responsabilités dans le cadre de leur fonction (par exemple : caporal chauffeur grand routier traversant l’Europe pour livrer du matériel opérationnel, sergent  petaf  armant un avion de chasse, lieutenant chef d’une division de 50 personnes pour gérer la maintenance SIC d’un site ou l’administration du personnel d’une base aérienne…). »




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Juillet 2018 - 14:47 L’ACA d’attaque !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : @jdoreofficiel @Corse_Matin https://t.co/IxQ3WpMxZc
Lundi 23 Juillet - 00:04
Corse Net Infos : Lumiu : Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, au Clos Culombu https://t.co/Pn5OMbR0fs https://t.co/48xtjivWJi
Lundi 23 Juillet - 00:01
Corse Net Infos : Réunion du comité de massif à Erbaghjolu https://t.co/sTj8VU3Ojg
Dimanche 22 Juillet - 23:42
Corse Net Infos : Ajaccio : La mémoire honorée des victimes des crimes racistes et antisémites et des justes https://t.co/C3bVSN0ctJ … https://t.co/Fz0u8ZkZhP
Dimanche 22 Juillet - 22:52



Newsletter






Galerie