Corse Net Infos - Pure player corse


Grande roue de Bastia à l'arrêt forcé, la mairie engage des recours


Livia Santana le Mercredi 16 Décembre 2020 à 17:42

Ouverte pendant trois heures au public puis fermée après un arrêté de la préfecture de Haute-Corse ce mercredi 16 décembre, la grande roue n'accueille plus de public.

De ce fait, le maire de Bastia, à travers un communiqué de presse a tenu à exprimer son mécontentement. Elle indique ici que des recours contre cet arrêté sont déjà en cours pour "veiller à ce que l’argent du contribuable bastiais n’ait pas été dépensé en vain".

L'issue de ce bras de fer entre la préfecture de Haute-Corse et la Mairie de Bastia pour l'ouverture de la grande roue, se jouera très probablement devant le tribunal administratif de Bastia au plus tôt en fin de semaine ou en début de semaine prochaine.



Le communiqué du maire Pierre Savelli

Suite aux annonces du préfet de la Haute-Corse ce matin et l’arrêté préfectoral de ce jour portant interdiction de l’accès à la grande roue installée sur la Place Saint-Nicolas, il me semble bon de revenir sur quelques éléments et d’apporter quelques précisions.

Lorsque nous avons su que nous ne pourrions installer cette année la patinoire sur la Place Saint-Nicolas pour des raisons sanitaires évidentes, nous avons travaillé à la conception d’une nouvelle animation répondant à la fois aux exigences de sécurité sanitaire et à la nécessité de développer l’attractivité de notre centre-ville et de soutenir son économie.

Dès le 21 octobre, nous avons transmis aux services de la préfecture un dossier de sécurité proposant l’installation d’une grande roue sur la Place Saint-Nicolas. Dans une réponse adressée à nos services le 16 novembre 2020, le préfet de la Haute-Corse fixait une réunion de sécurité au 3 décembre 2020 afin que nous travaillions ensemble à l’élaboration d’un protocole sanitaire conforme aux normes en vigueur.

Entre-temps, le 20 novembre, le préfet de la Haute-Corse et moi-même nous sommes entretenus en préfecture afin de préparer l’architecture de ce protocole. À ma demande, il a été acté que nous distinguerions les deux entrées et sorties du marché de Noël et de la grande roue.

Ce protocole sanitaire, co-construit avec le préfet de la Haute-Corse, comprend notamment : un espace extérieur sécurisé et contrôlé s’étendant sur un hectare, la mise en place d’agents de sécurité dédiés à la gestion des flux, un marquage au sol indiquant les distances de sécurité, une désinfection des nacelles, une capacité maximale d’accueil fixée à 6 personnes d’une même famille par nacelle et un temps d’occupation de l’espace très limité.

Le 3 décembre 2020, la commission technique de sécurité qui s’est tenue en préfecture a validé ce protocole. Le procès-verbal de cette commission retranscrivait ainsi notamment que : « La commission n’émet pas d’objection à l’autorisation de cette manifestation par l’autorité de police ».

 
Dans un communiqué officiel en date du 9 décembre 2020, le préfet de la Haute-Corse se félicitait d’avoir élaboré un protocole sanitaire pour l’installation du marché de Noël et de la grande roue sur la Place-Nicolas, conciliant, selon ses termes, « au mieux le haut niveau de sécurité sanitaire nécessaire au bon déroulement de cet événement et le soutien à l’économie locale ».

En tant que maire, ce n’est qu’à l’issue de la commission technique de sécurité du 3 décembre 2020 que j’ai donné instruction aux services de la Ville d’engager financièrement la commande de la grande roue. La Ville de Bastia n’a donc procédé à cette commande que le 4 décembre 2020, après avoir reçu des services de l’État l’ensemble des engagements précités.

Hier soir encore, par voie écrite, les services de la préfecture nous ont confirmé que ni la situation épidémique sur le territoire ni les contraintes réglementaires actuelles, dont l’interdiction de regroupement de plus de 6 personnes, n’étaient de nature à empêcher l’accès à la grande roue.

Il est donc surprenant de voir le préfet de la Haute-Corse attaquer un protocole qu’il a lui- même contribué à construire, d’autant que d’un point de vue sanitaire tous les chiffres fournis par l’ARS nous montrent une nette amélioration de la dynamique épidémique.

Si nous devons prendre acte de cette décision de dernière minute, il m’appartient toutefois en tant que maire de défendre notre ville, ses habitants, ses commerces, son centre-ville et de veiller à ce que l’argent du contribuable bastiais n’ait pas été dépensé en vain.

En tant que maire, je contesterai donc juridiquement cet arrêté par tous voies et moyens, en vue d’obtenir son annulation et de garantir aux bastiais une fin d’année festive, tout en offrant des garanties sanitaires suffisantes, dans un centre-ville attractif pour nos commerces et nos concitoyens.




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047