Corse Net Infos - Pure player corse

Fonds européens en Corse-du-Sud : Le comité de suivi en visite sur le terrain


Rédigé par Pierre BERETTI le Mercredi 22 Novembre 2017 à 22:21 | Modifié le Vendredi 24 Novembre 2017 - 01:26


Le comité de suivi des fonds européens pour la Corse a été ,ce jeudi, à la rencontre des entreprises bénéficiaires des financements. Une occasion de découvrir sur le terrain les avancées des projets mais aussi de rencontrer les chefs d’entreprises.


Fonds européens en Corse-du-Sud : Le comité de suivi en visite sur le terrain
En marge de la campagne électorale, le monde continue de tourner, en particulier pour les entreprises dont celles ayant bénéficié de financements européens.
Le comité de suivi des fonds européens pour la Corse était donc sur le terrain à la rencontre des porteurs de projet. Ce comité a pour rôle de s’assurer du bon déroulement de l’exécution et du financement des programmes européens. Une programmation européenne pour la Corse a été établie pour la période 2014-2020. Elle s’articule autour des schémas régionaux de l’ensemble des secteurs. Les programmes opérationnels européens pour notre île viennent renforcer les efforts déjà entrepris par les autorités locales au services du développement insulaire. Ils permettent le maintien et la création d’emplois, la transition énergétique et visent à favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations.   
Ainsi, le comité  s’est réuni, lundi à Ajaccio, et a fait le tour de structures financées à l’image de Qwant Music, filiale du moteur de recherche Qwant déjà implanté à Paris, Nice et Rouen.

En effet, cette entreprise innovante s’est installée à Ajaccio grâce à un simple choix de son Président Eric Léandri.
Ce dernier a sollicité et obtenu des fonds européens afin de développer donc cette extension « musicale » qui apportera une réelle nouveauté sur la toile pour tous les passionnés de musique. Un début de journée donc pour le comité de suivi sur la thématique numérique.
Il faut savoir que le comité de suivi regroupe l’ensemble des programmes européens structurels et d’investissement : FEDER, FSE, FEADER et FEAMP. Ce comité unique permet une complémentarité et une cohérence de l’intervention régional. Ainsi, il n’a pas été insensé qu’Elvira Bakker pourtant chef d’unité pour la DG AGRI s’intéresse aux nouvelles technologies et particulièrement à l’utilisation des fonds dans ce secteur.
 
Favoriser la création d’emplois
« Derrière cette innovation que nous proposons il y a l’humain, celui qui est intervient en amont de la création. Et la plupart des fonds que nous avons sollicité ont largement contribué aux ressources humaines, a expliqué Stéphane Leca, directeur de Qwant Music en appelant une quinzaine de jeunes à le rejoindre. Ce sont de jeunes experts dans leur domaine. Une grande partie d’entre eux sont issus de l’Université de Corse. Nous privilégions l’emploi local mais pour autant lorsque nous ne trouvons pas le profil recherché sur place nous nous ouvrons à l’extérieur afin de permettre également à nos collaborateurs insulaires d’enrichir leurs connaissances via celles de leurs nouveaux collègues. Nous avons également un partenariat avec l’Université et nous allons travailler sur les besoins en formation au niveau régional ». Une réponse argumentée autour d’une ambition beaucoup plus vaste d’embauches à venir avec un résultat tout aussi important lorsqu’on sait que Qwant Music naîtra sur le web dès le premier trimestre 2018, quelques mois seulement après les premiers recrutements. « Le comité permet des rendez vous annuels autour du suivi des projets, souligne Elvira Bakker. Au delà de nos réunions techniques, c’est un plaisir de découvrir concrètement l’aboutissements des projets financés. Qwant Music est un exemple de mélange d’innovation et d’un travail partenarial avec l’Université de Corse, tout cela favorisant l’emploi. Tout ce travail accompli sera bientôt visible à l’international. De notre côté, le comité est un lien entre les fonds et les bénéficiaires. Nous évoluons dans l’éco-gestion à savoir une gestion partenariale entre les acteurs locaux et européens puisque la plupart des projets sont co-financés par l’Europe et la Région. Il est donc nécessaire et important de vérifier que les objectifs sont atteints ».
Le comité de suivi a ensuite poursuivi son périple en visitant également AGRIEX à Vignola et l’exploitation de Jacques Abbatucci à la Ferme « Fil di Rosa », à Serra-di-Ferro 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie