Corse Net Infos - Pure player corse

Economie sociale et solidaire : Bonifacio multiplie les initiatives


Rédigé par Davia Carlotti le Samedi 9 Décembre 2017 à 22:01 | Modifié le Dimanche 10 Décembre 2017 - 00:47


Dans le cadre de son contrat local de développement de l'économie sociale et solidaire, la commune de Bonifacio a lancé plusieurs projets pour répondre à cette politique.


Economie sociale et solidaire : Bonifacio multiplie les initiatives






Un potager collectif et social à Musella
C’est une tendance qui se répand comme une traînée de poudre. Les projets de jardins solidaires fleurissent au quatre coins du monde  et Bonifacio n’en fait pas exception.
Dans le cadre du contrat local de développement de l’économie sociale et solidaire (CLDESS) contracté avec l’Agence de développement économique de la Corse (ADEC), la commune a lancé le projet de création d’un jardin potager, aromatique, solidaire, collectif et participatif  à Musella. Outre sa vocation écologique avérée, ce lieu d’échange situé sur une parcelle communale de 1 200 m2 permettra non seulement aux populations visées de créer du lien social et d’échanger sur les savoir-faire horticoles mais également d’offrir une récolte de saison pour les plus démunis.


La maîtrise d’œuvre du projet revient à l’association Etude et Chantiers Corsica, partenaire de la commune spécialisé dans l’insertion professionnelle. Les travaux de débroussaillage, de nettoyage et de terrassement ont débuté courant novembre sous la responsabilité de Sophie Lorenzo, chargée de mission ESS. Actuellement une équipe de 5 personnes de l’association officie sur le site pour offrir une dimension paysagère à ce jardin avec l’aide d’une encadrante technique,  Virginie Mazingant.
« C’est un projet passionnant à mener  de par sa vocation sociale. D’habitude, nous sommes sur des chantiers davantage orientés vers le patrimoine bâti. Dans le cadre de ce chantier de réinsertion professionnelle, nous regrettons qu’il n’y ait pas de Bonifaciens inscrits » explique l'encadrante.
Orienté vers la permaculture, il sera composé d’un potager et d’un verger.
Le CCAS de la commune aura la charge de mettre en place une commission d’attribution des parcelles en début d’année 2018. L’animation de ce jardin solidaire revient à Thomas Greuter.
« Nous envisageons à terme de mettre en lien ce projet avec celui de l’épicerie solidaire qui va également voir le jour sur la commune. Il faut souligner aussi l’aide bénévole de Marie-Amélie Garcia, hortithérapeute, psychologue de formation et titulaire d’un BPREA Maraîchage qui conseille et sensibilise la commune à l’intérêt d’un tel outil comme  support thérapeutique et pédagogique pour les populations en difficultés psychologiques » informe Sophie Lorenzo.

Economie sociale et solidaire : Bonifacio multiplie les initiatives
L’atelier alphabétisation affiche complet
C’est dans une ambiance studieuse, à la salle de conférence de la Médiathèque de Bonifacio qu’une vingtaine de femmes se réunissent tous les mardis après-midi pour assister à des cours d’alphabétisation.
En ce mardi de novembre, à l’ordre du jour, un cours de français sur l’expression du goût dispensé par Josette Leca, entrepreneure soutenue par la coopérative d’activité et d’emploi A PROVA.
L’usage d’une langue commune est la condition sine qua non pour s’insérer dans la société.
La formatrice, titulaire entre autres d’un Master II de Français langue d’insertion (FLI) a comme objectif à travers ces sessions d’amener son public à aller vers davantage d’autonomie afin de leur permettre une meilleure intégration dans la vie quotidienne et le monde professionnel : « Le but de cet apprentissage est de leur transmettre les objectifs communicationnels de base. J’ai devant moi un public de femmes très motivé, qui a assimilé très vite alors que certaines ne savaient ni lire, ni écrire. A l’heure actuelle, nous sommes en train de lier l’oral avec l’apprentissage de l’écrit » explique la formatrice.


Le contenu pédagogique repose sur différentes thématiques : savoir se présenter, savoir exprimer une idée, un avis, découvrir la vie socio-culturelle de leur pays d’accueil, connaître les symboles de la République comme la laïcité par exemple... A chaque séance, la formatrice y décline les différents outils pour leur faciliter l’accès à la langue : la connaissance de la grammaire, le champs lexical s’y rapportant et le contexte culturel associé.
Cet atelier tremplin pour permettre un accès ou un retour vers l’emploi commencé en septembre est en place jusqu’en juin 2018. «  Depuis notre élection, on avait à cœur de faire vivre ce projet. Il fut un temps mis en place avec l’aide du GRETA puis le partenariat n’a pas été renouvelé. Nous sommes très heureux aujourd’hui qu’il renaisse autour d’un projet d’Economie Sociale et Solidaire. L’affluence de cet atelier montre son utilité auprès des populations ciblées. Il permet de créer un espace de socialisation, d’information, d’échange pour gagner en autonomie dans la vie de tous les jours et de participer à la vie de la cité » explique Odile Moracchini.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Avril 2018 - 23:46 Ateliers créatifs à Porto-Vecchio

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Argiusta-Moriccio : Présentation du chantier de maraîchage https://t.co/e0WeXpkmV3
Jeudi 26 Avril - 00:34
Corse Net Infos : Ateliers créatifs à Porto-Vecchio https://t.co/xvtGUPnpG9 https://t.co/HkaOzhJFYZ
Jeudi 26 Avril - 00:09
Corse Net Infos : Volley-Ball : Le GFCA paré pour un nouvel exploit https://t.co/E2mxAkbuZX https://t.co/IyDhGlle1w
Jeudi 26 Avril - 00:09
Corse Net Infos : 4e tournoi international « U11 » de l’ACA : Un plateau toujours aussi relevé https://t.co/cEqy9oszez https://t.co/wjX1aaXian
Mercredi 25 Avril - 23:29



Newsletter






Galerie