Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Des contrôles de police accrus en Haute-Corse pour la première étape du déconfinement


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 27 Novembre 2020 à 18:37

L'ouverture des commerces ce samedi 28 novembre et l'allègement du confinement ne se feront pas sans un renforcement des contrôles de la part des forces de l'ordre. Placée sous le signe de la pédagogie, cette première étape vers le déconfinement ne sera toutefois pas exempte de verbalisations.
Lors d'une conférence de presse ce vendredi 27 novembre, le préfet de Haute-Corse François Ravier a décliné les nouvelles mesures nationales sur le plan local, indiquant ce qu'il serait possible de faire ou non lors de cette première étape se terminant le 15 décembre prochain.



Le préfet de Haute-Corse François Ravier a précisé les déclinaisons locales de l'allègement du confinement national
Le préfet de Haute-Corse François Ravier a précisé les déclinaisons locales de l'allègement du confinement national
Ce samedi 28 novembre, les commerces fermés jusqu’alors pourront rouvrir leurs portes à la clientèle à l’exception des restaurants, des bars, des salles de sport, des musées, des cinémas et des théâtres. Cette bouffée d’oxygène qui intervient quelques semaines avant les fêtes de fin d’année sera soumise à un protocole sanitaire renforcé dont le respect sera scruté de près par les forces de l’ordre.
Ainsi, lors d’une conférence de presse ce vendredi 27 novembre, le préfet de Haute-Corse François Ravier a précisé que les contrôles seront renforcés sur l’ensemble du département, non sans pédagogie. Suite aux annonces nationales du premier ministre Jean Castex ce jeudi 26 novembre, François Ravier a décliné les nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19 au niveau local. Port du masque obligatoire seulement sur certaines communes, ouverture des commerces le dimanche, maintien des animations de Noël et maintien des dérogations concernant la chasse, plusieurs sujets ont été évoqués pour clarifier ce qui sera possible ou non pour cette première étape de l’allègement du confinement.


Des contrôles renforcés et la pédagogie de mise
Même si les chiffres de la contamination sont en baisse en Corse, le préfet a tenu à rappeler que la situation reste fragile et que l’heure reste à la vigilance. L’ouverture des commerces en cette fin de semaine ne doit donc pas être accompagnée par un relâchement de la population et les forces de l’ordre y veilleront. Un renforcement des contrôles est donc prévu dès samedi matin autour de trois axes majeurs : le respect des nouvelles normes sanitaires dans les commerces, le port du masque et le contrôle des attestations de déplacement avec une première phase placée sous le signe de la pédagogie comme l’explique François Ravier : « j’ai demandé aux forces de l’ordre d’insister sur la pédagogie car les premiers jours certaines personnes peuvent ne pas être informées des nouvelles mesures ». Cependant, les verbalisations ne seront pas exclues. La crainte de voir les gens s’agglutiner dans les magasins est renforcée par la météo et l’alerte orange orage et précipitations sous laquelle est placée la Corse pour l’entièreté du week-end. À cela s’ajoute une peur de voir les clients prendre d’assaut les rayons jouets des grandes surfaces, dont la fréquentation augmente mécaniquement avec les fêtes de fin d'année et ce malgré un comptage obligatoire pour les commerces de plus de 400 mètres carrés.


Pas de limite de déplacement pour aller faire ses achats
Contrairement au premier confinement où un rayon de 100 kilomètres autour de son domicile était autorisé pour des raisons jugées valables, le déplacement pour effectuer des achats ne sera soumis à aucune limite de distance ou de temps. Ainsi, un habitant de Bastia pourra par exemple se rendre à Ajaccio pour effectuer ses achats dans les enseignes qui ne sont pas présentes dans le nord de l’Île. Attention tout de même à ne pas être surpris par le mauvais temps annoncé en cette fin de semaine.


Le port du masque reste obligatoire à Bastia et à Corte
Autre mesure attenante à cet allègement des restrictions sanitaires, le port du masque ne sera plus obligatoire sur l’ensemble de la Haute-Corse mais exception sera faite pour les communes de Bastia et Corte. Le port du masque restera donc obligatoire sur l’ensemble du territoire des ces deux communes. Dans les autres villes et villages de Haute-Corse, cette obligation ne concernera plus que les alentours des écoles, des lieux de culte, des marchés et durant les rassemblements et ce dès samedi 28 novembre.


Les commerces pourront ouvrir le dimanche
Pour étaler la fréquentation dans les commerces et réduire le flux de personnes, le préfet de Haute-Corse publiera dès ce samedi 28 novembre un arrêté préfectoral autorisant les commerces qui le souhaitent à ouvrir leurs portes les 5 prochains dimanches et ce jusqu’à 21h.


Aller à la messe, un nouveau motif valable pour se déplacer
Comme annoncé par le premier ministre jeudi dernier, les lieux de cultes pourront de nouveau accueillir les fidèles dans la limite de 30 personnes. Pour se faire, la case « déplacement dans un lieu de culte » sera ajoutée sur l’attestation de déplacement dérogatoire et vaudra comme un motif valable pour déroger au confinement.


Les activités extrascolaires autorisées en extérieur
Pour la première période allant du 28 novembre au 15 décembre, les activités extrascolaires seront autorisées uniquement en extérieur. À partir du 15 décembre, après analyse de l’évolution de la situation sanitaire, ces activités pourront être autorisées en intérieur.


Maintien des marchés de Noël sans nourriture ni boisson
Pour l’instant, et dans l’optique d’une amélioration de la situation sanitaire, les marchés de Noël et différentes animations pour les fêtes de fin d’années sont maintenus avec toutefois l’interdiction de proposer des activités qui obligent à retirer le masque comme la restauration et la consommation de boissons sur place. Exemple a été pris du marché de Noël de Bastia qui se déroulera cette année sur la place Saint-Nicolas et qui verra l’installation d’une grande roue. Cependant, les réjouissances des fêtes seront encadrées scrupuleusement et feront, elles aussi, l’objet de contrôles : les entrées se feront de manières individualisées et les forces de l’ordre veilleront au respect des normes sanitaires et des gestes barrières à l’intérieur comme à l’extérieur des marchés.

La chasse maintenue
L’activité des chasseurs ne sera donc pas stoppée et se verra appliqué les mêmes règles que pour les autres loisirs c’est-à-dire autorisés dans un rayon de 20 kilomètres autour de son domicile et pour une durée de 3 heures. Dans le cadre de sa mission d’intérêt général visant à protéger les cultures et à réguler la population, les dérogations accordées pour la chasse au sanglier lors des dernières semaines restent en vigueur.

Toutes ces nouvelles mesures plus souples sont toutefois soumises à une clause de revoyure. Le 15 décembre sera l’heure du bilan pour le préfet de Haute-Corse qui n’exclut pas un possible retour en arrière si la situation sanitaire venait à se dégrader. Un appel est donc lancé à la responsabilité individuelle, à la vigilance et au respect strict des nouveaux protocoles sanitaires et des gestes barrières.



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047