Corse Net Infos - Pure player corse


Déchets : L’État valide le projet Viggianello 2


Pierre BERETTI le Mercredi 13 Novembre 2019 à 23:08

La préfète de région, Josiane Chevalier a rendu la décision de l’État sur le projet Viggianello 2. Il est accordé l’autorisation « d’exploiter une installation de stockage de déchets non dangereux et une installation de tri et valorisation ». Le collectif Valincu Lindu n’est pas satisfait de cette décision et continue le blocage.



(Photo : Michel Lucioni)
(Photo : Michel Lucioni)
La préfète de Corse a statué. Viggianello 2 ou projet d’eco-pôle est accepté par l’État. Un arrêté formel pour une décision qui se veut en 20 points que Josiane Chevalier a tenu a détailler un par un.
Au rang des priorités, la représentante de l’État se veut claire, l’urgence.  « Il est clair que la question des déchets ne se règlera pas pour la Corse sur cette décision, pour autant, il est demandé à l’État de prendre un décision. Aujourd’hui au regard du court terme et pour éviter une crise dès l’année 2020, il était nécessaire de trouver un solution. La proposition qui a été faite par la société « Lanfranchi environnement » a été validée par le CODERTST et le conseil national de la protection de la nature qui est un organisme indépendant de l’État et particulièrement exigeant. Au regard de ces éléments, m’appuyant sur les équipes compétentes qui m’entourent et prenant en compte l’urgence, je rends cette décision qui a été évidemment transmise aux différents élus et acteurs ».
 
« Je n’ai pas peur du dialogue » 
La préfète de Région a cependant présenté un arrêté comportant des ajustements notamment sur le volume. En effet, il est préconisé que le site ne pourra accueillir techniquement que 58 000 tonnes de déchets par an, de même, sur la demande de l’Etat, le pétitionnaire a accepté de réduire à 10 ans l’exploitation du site au lieu des 20 ans prévus. 
Autre mesure : les élus concernés seront réunis en commission de suivi. Cette dernière se réunira tous les mois la première année et sera effective pendant toute la durée de l’exploitation. La préfecture appuie son argumentaire sur le fait cette décision est en adéquation avec les délibérations de l’Assemblée de Corse définissant « le plan d’action volontariste pour la réduction et le traitement des déchets en Corse »


Du côté citoyen, cette décision annoncée sur les réseaux sociaux comme « prévisible » n’est pas acceptable. Le collectif « Valincu Lindu » ne veut pas se résoudre a laisser enfouir davantage de déchets dans sa micro-région et annonce un blocage persistant. Le collectif se défend en dénonçant une décision qui «  prend le contre-pied des orientations du plan de gestion des déchets de la CdC et fait peser des risques graves sur l’environnement et la santé des riverains ».
Du côté de la préfecture, la réponse est claire selon Josiane Chevalier : « Je n’ai pas peur du dialogue, et je suis disponible pour répondre à une demande discussion du collectif ». 
Bref, la question des déchets est encore épineux et fera encore débat dans les jours prochains. 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047