Corse Net Infos - Pure player corse



Covid : à l'heure de la 4e dose, comment progresse la vaccination en Corse ?


M.V. le Lundi 4 Avril 2022 à 17:39

Depuis un peu plus de deux semaines, la deuxième dose de rappel contre le Covid-19 est ouverte aux plus de 80 ans, les personnes immunodéprimées et celles vivant dans les Ehpad.
En Corse, plus de 1 850 injections ont déjà été administrées



Photo archives CNI. Michel Luccioni
Photo archives CNI. Michel Luccioni
Le 14 mars dernier marquait la levée du port du masque obligatoire dans de nombreux lieux et la suspension du pass vaccinal. Mais dans un contexte de reprise épidémique et à la suite des recommandations du conseil scientifique, cette date a aussi coïncidé avec l'ouverture d'une 4e dose de vaccin anti-covid pour les plus vulnérables.
Depuis trois semaines les plus de 80 ans, les personnes immunodéprimées ou encore les résidents d'Ehpad peuvent donc bénéficier d'une deuxième dose de rappel. Cette nouvelle injection a déjà trouvé quelques adeptes en Corse  où, selon les données de Santé Publique France, au 31 mars, 1 865 personnes ont reçu une quatrième dose : 911 en Haute-Corse, 954 en Corse-du-Sud. 

S'il est difficile d’estimer le chiffre exact de personnes éligibles à cette quatrième dose en Corse, il est certain "qu'ici l'ile le nombre de personnes âgées et fragiles est proportionnellement plus important que sur le continent"  rappelle la directrice de l'agence régionale de santé de Corse, Marie-Hélène Lecenne, qu'indique que sur l'ile "le taux de couverture vaccinale des plus âgés reste en deçà de la moyenne nationale et le besoin de la quatrième dose est important."

Au 27 mars 2022, en Corse, 67,3 % de la population a reçu un schéma initial complet et 49,9 %, dont 20 000 insulaires de plus de 80 ans, a reçu une dose de rappel "avec le rebond épidémique actuel et la protection vaccinale qui diminue au delà de trois mois, cette population a besoin de la quatrième dose qui diminue le risque de contamination et joue aussi sur la protection en terme de contamination." insiste Marie-Hélène Lecenne.

Vers une quatrième dose généralisée ?
Si une quatrième injection de vaccin dès trois mois après la précédente est fortement conseillée pour les plus de 80 ans et les immunodéprimés, un élargissement aux adultes plus jeunes est jugé beaucoup trop hâtif par les experts. En effet, le Conseil d’Orientation de la stratégie vaccinale estime qu’il n’y a pas d’argument pour le justifier. Toutefois dans un avis publié le 18 mars, la Haute autorité de santé (HAS) propose d’ouvrir la 4e dose aux plus de 65 ans qui souhaitent se faire administrer une nouvelle injection et qui sont "à très haut risque de forme sévère de la maladie  ou polypathologiques ".  Une vaccination qui doit être "discutée dans le cadre d’une décision médicale partagée avec l’équipe soignante en prenant en compte la situation médicale individuelle", précise l’autorité française. Et concernant le délai pour l’effectuer, la HAS recommande de respecter un intervalle d’au moins 6 mois après la dernière dose. 
Reste désormais à savoir si le gouvernement va suivre l’avis de la Haute autorité de santé et ouvrir la 4e dose à d’autres tranches d’âge. 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022