Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Linea-Tour de Corse : Kris Meeke le plus rapide au shakedowmn


Rédigé par José FANCHI le Jeudi 5 Avril 2018 à 13:32 | Modifié le Vendredi 6 Avril 2018 - 01:16


Le spectacle a commencé ce jeudi matin sur les routes de Casinca où se déroulait le shakedown de 61e édition du Corsica Linea Tour. C'est Kris Meeke, le pilote britannique de Citroën, qui a signé le meilleur temps


@krismeeke
@krismeeke
Il a devancé Andreas Mikkelsen, Thierry Neuville, Dani Sordo, Sébastien Ogier, Effyn Evans, Sébastien Lœb, Ott Tanak,  Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi.

Deuxième temps fort de cette journée de jeudi : la cérémonie de départ. Elle se déroule à partir de 18h30 sur la place Saint-Nicolas.

Corsica Linea nouveau partenaire

@TourdeCorseWRC
@TourdeCorseWRC
La compagnie maritime régionale corse devient partenaire titre de l’épreuve pour une durée de deux ans. En s’associant à la compagnie de navigation, la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes devient le « CORSICA linea - Tour de Corse ».  
 
La compagnie sera non seulement le partenaire titre, mais également le transporteur officiel des équipes d’organisation, commissaires de course et concurrents du rallye. Des conditions tarifaires préférentielles sont proposées aux concurrents engagés au Corsica linea – Tour de Corse. À travers ce partenariat, Corsica linea souhaite accompagner cet événement mythique dans une nouvelle phase de son développement, d’autant plus qu’il constituera un exceptionnel coup de projecteur sur la Corse avec, à la clé, de réelles retombées économiques.
Un partenariat salué comme il se doit par Nicolas Deschaux, président de la Fédération française du sport automobile.
« Nous sommes très heureux d’accueillir la marque Corsica linea en tant que partenaire du Tour de Corse et transporteur officiel pour une durée de deux ans. Nous nous réjouissons de pouvoir compter sur le soutien de ce nouveau partenaire et son aide précieuse pour organiser un événement d’une telle envergure. Qu’une entreprise corse soutienne cet événement mondial est un symbole fort. »
Pascal Trojani, que l’on ne présente plus aux amateurs de sport auto mais aussi président de la Corsica Linea était satisfait à double titre de cet accord passé pour deux ans.
« En tant qu’ancien participant à cette épreuve et passionné de rallye, je suis extrêmement fier de pouvoir associer la marque Corsica Linea à un événement aussi emblématique que le Tour de Corse. Nos équipes et nos équipages sont particulièrement mobilisés pour contribuer à la réussite de ce rendez-vous incontournable du sport automobile en Corse. »

Au passage, le président de Corsica Linea n'a pas manqué de rappeler pourquoi et comment la compagnie avait été portée sur les fonts baptismaux.
"Au même titre que tous les territoires insulaires, la Corse est fortement dépendante du transport, qu'il soit terrestre, aérien ou maritime. Ainsi, plusieurs centaines de milliers de personnes et milliers de tonnes de denrées transitent chaque année par la Méditerranée.
Forts de ce constat, des entrepreneurs corses se sont mobilisés pour créer la compagnie Corsica linea en 2016. Ces entrepreneurs ont en effet souhaité mutualiser leurs ressources pour créer une compagnie maritime régionale incontournable du transport de passagers et de marchandises au service du développement économique de l'île"

@TourdeCorseWRC
@TourdeCorseWRC
WRC 2018 : les classements mondiaux Pilotes après le Mexique
1 – Sébastien Ogier (Ford) – 56 points
2 – Thierry Neuville (Hyundai) – 52 points
3 – Andreas Mikkelsen (Hyundai) – 35 points

4 – Kris Meeke (Citroën) – 32 points
5 – Jari-Matti Latvala (Toyota) – 31 points
6 – Ott Tänak (Toyota) – 26 points
7 – Esapekka Lappi (Toyota) – 23 points
8 – Craig Breen (Citroën) – 20 points
9 – Dani Sordo (Hyundai) – 18 points
10 – Sébastien Loeb (Citroën) – 11 points
11 – Hayden Paddon (Hyundai) – 10 points
12 – Elfyn Evans (Ford) – 8 points
13 – Mads Ostberg (Citroën) – 8 points
14 – Pontus Tidemand (Skoda) – 6 points
15 – Bryan Bouffier (Ford) – 4 points
16 – Teemu Suninen (Ford) – 4 points
17 – Gus Greensmith (Ford) – 2 points
18 – Jan Kopecky (Skoda) – 1 point
19 – Pedro Heller (Ford) – 1 point
 
Teams après le Mexique (3/13)
1 – Hyundai (i20 Coupé) – 84 points
2 – M-Sport Ford (Fiesta) – 72 points
3 – Citroën (C3) – 71 points
4 – Toyota (Yaris) – 67 points
 

Tour de Corse
  • Tour de Corse
  • Tour de Corse
  • Tour de Corse
  • Tour de Corse
(@TourdeCorseWRC)

Les pilotes et leur matériel

 
Sébastien OGIER (FRA) – Julien INGRASSIA (FRA)
Ford Fiesta WRC n°1 – Programme complet
Champion du monde de 2013 à 2017 – 42 victoires – 67 podiums – 126 départs
Elfyn EVANS (GBR) – Daniel BARRITT (GBR)
Ford Fiesta WRC n°2 – Programme complet
1 victoire – 5 podiums – 66 départs
Teemu SUNINEN (FIN) – Mikko MARKKULA (FIN)
Ford Fiesta WRC n°3 – Programme de 8 rallyes (Sue, Mex, Por, Ita, Fin, Tur, GB, Esp)
0 victoire – 0 podium – 31 départs
Bryan BOUFFIER (FRA) –  Jérôme DEGOUT (FRA)
Ford Fiesta WRC n°3 – Programme de 2 rallyes (MC, Fra)
0 victoire – 1 podium – 18 départs
Jourdan SERDERIDIS (GRE) – Frédéric MICLOTTE (BEL)
Ford Fiesta WRC n°3 – Programme de 2 rallyes (All, Aus)
0 victoire – 0 podium – 22 départs

HYUNDAI
Andreas MIKKELSEN (NOR) – Anders JAEGER (NOR)
Hyundai i20 Coupé WRC n°4 – Programme complet
3 victoires – 22 podiums – 90 départs
Thierry NEUVILLE (BEL) – Nicolas GILSOUL (BEL)
Hyundai i20 Coupé WRC n°5 – Programme complet
7 victoires – 28 podiums – 87 départs
Dani SORDO (ESP) – Carlos DEL BARRIO (ESP)
Hyundai i20 Coupé WRC n°6 – Programme de 7 rallyes (MC, Mex, Fra, Arg, Por, All, Esp)
1 victoire – 43 podiums – 154 départs
Hayden PADDON (NZL) – John KENNARD (NZL)
Hyundai i20 Coupé WRC n°6 – Programme de 7 rallyes (Sue, Por, Ita, Fin, Tur, GB, Aus)
1 victoire – 6 podiums – 73 départs
TOYOTA
Jari-Matti LATVALA (FIN) – Miikka ANTTILA (FIN)
Toyota Yaris WRC n°7 – Programme complet
17 victoires – 61 podiums – 185 départs
Ott TÄNAK (EST) – Martin JÄRVEOJÄ (EST)
Toyota Yaris WRC n°8 – Programme complet
2 victoires – 12 podiums – 82 départs
Esapekka LAPPI (FIN) – Janne FERM (FIN)
Toyota Yaris WRC n°9 – Programme complet
1 victoire – 1 podium – 32 départs
CITROËN
Kris MEEKE (GBR) – Paul NAGLE (IRL)
Citroën C3 WRC n°10 – Michelin – Programme complet
5 victoires – 12 podiums – 88 départs
Craig BREEN (IRL) – Scott MARTIN (GBR)
Citroën C3 WRC n°11 – Programme de 11 rallyes (tout sauf Mex, Fra, Esp)
0 victoire – 2 podiums – 50 départs
Sébastien LOEB (FRA) – Daniel ELENA (MC)
Citroën C3 WRC n°11 – Programme de 3 rallyes (Mex, Fra, Esp)
Champion du monde de 2004 à 2012 – 78 victoires – 116 podiums – 170 départs
Mads OSTBERG (NOR) – Ola FLOENE (NOR)
Citroën C3 WRC n°12 – Programme d’un rallye (Suède)
1 victoire – 16 podiums – 110 départs
Khalid AL-QASSIMI (UAE) – Chris PATTERSON (GB)
Citroën C3 WRC n°12 – Programme partiel à définir
0 victoire – 0 podium – 69 départs

Les grandes écuries dans le Tour
 
M-Sport Ford et ses pilotes
Pour espérer défendre sa double couronne, M-Sport peut compter cette saison sur l’appui de Ford en qualité de partenaire officiel. C’est une condition que Sébastien Ogier avait requise pour prolonger l’aventure au volant de la Fiesta WRC. Le quintuple champion du monde en titre continue de faire équipe avec le Britannique Elfyn Evans, mais pas avec l’Estonien Ott Tänak, parti à l’intersaison chez Toyota. Du coup, M-Sport Ford n’aligne que deux voitures à temps plein en 2018. Néanmoins, une troisième Fiesta nominée pour inscrire des points sera engagée sur huit rallyes pour le jeune Finlandais Teemu Suninen et sur deux autres manches pour le Français Bryan Bouffier, au Monte-Carlo et en Corse.


Hyundai et ses pilotes
Depuis deux ans, Thierry Neuville et Hyundai se contentent du statut de vice-champion du monde. En 2017, le Belge a payé cher son inconstance et celui de sa machine alors qu’il avait décroché quatre victoires contre deux pour son rival, Sébastien Ogier. A priori, il sera à nouveau un candidat sérieux pour le titre, mais devra se méfier des ambitions élevées de son coéquipier Andreas Mikkelsen, ex-pilote Volkswagen. Après de solides débuts chez Hyundai en fin d’année dernière, le Norvégien est désormais sollicité à temps plein. L’Espagnol Dani Sordo et le Néo-Zélandais Hayden Paddon en font les frais en devant se partager la troisième i20, hormis au Portugal ou l’équipe coréenne alignera ses quatre pilotes.


Toyota et ses pilotes
Le constructeur japonais a réussi son retour en WRC la saison dernière. Toyota a devancé Citroën au championnat des constructeurs et signé deux victoires grâce à Latvala et Lappi. En 2018, le trio de pilotes n’est plus 100% finlandais car Juho Hänninen a été remplacé par Ott Tänak. L’Estonien s’est révélé l’an dernier en décrochant deux victoires et en rivalisant à plusieurs reprises à voiture égale face à Sébastien Ogier. Son duel avec Jari-Matti Latvala sera à suivre, d’autant que le Finlandais ambitionne aussi de se battre pour le titre. Après un programme partiel concluant en 2017, le jeune Esapekka Lappi est aligné à temps plein sur la troisième Yaris avec l’objectif de parfaire son apprentissage.


Citroën et ses pilotes
Contrairement aux trois autres équipes engagées dans la catégorie reine, Citroën ne dispose que d’un pilote aligné à temps plein. Il s’agit de Kris Meeke, auteur des cinq dernières victoires en date de la firme aux Chevrons. La deuxième C3 sera pilotée sur dix rallyes par l’Irlandais Craig Breen qui cèdera son volant à Sébastien Loeb à trois reprises à savoir le Mexique, la Corse et l’Espagne. Pour la première fois depuis le Monte-Carlo 2015, le nonuple champion du monde prendra le départ d’une manche du WRC, au volant d’une voiture qu’il n’a pilotée qu’en séances d’essais. Stéphane Lefebvre redescend en WRC2 tandis que Khalid Al Qassimi participera à plusieurs manches au volant d’une troisième C3.

La liste des engagés





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 18:06 WRC 2019 : Nouveau parcours pour le Tour de Corse

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports