Corse Net Infos - Pure player corse


Coronavirus. Un couple corse de retour de Venise : "pas de contrôle et peu d'explications sur les bateaux en provenance d'Italie"


Livia Santana le Jeudi 27 Février 2020 à 19:07

La multiplication des cas de Coronavirus en Italie a conduit le ministre de la Santé français à prendre de mesures spécifiques. Depuis mercredi on devrait porter une attention particulière aux voyageurs en provenance de zones à risque. En effet une série de recommandations, portant sur les 14 jours suivant le retour en France, a été émise pour les personnes revenant des deux régions italiennes touchées, la Lombardie et la Vénétie ainsi que de Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour et Corée du Sud.
Pourtant, malgré ces consignes, et des mesures supplémentaires que les autorités sanitaires corse avaient mis en place avec les compagnies maritimes et aériennes, ce jeudi soir, trois passagers rencontrés alors qu'ils descendaient d’un navire en provenance de Livourne, ont été étonnés de n’avoir ni été contrôlés ni renseignés comme ils l'auraient souhaité.




A l'arrivée du bateau en provenance de Livourne, nous interceptons Raphaël, un Bastiais de 22 ans qui rentre tout juste d'un séjour en Italie. Le jeune homme s'est rendu à Naples puis à Florence pendant quatre jours. C'est sur le chemin du retour à midi, soit deux heures avant le départ, qu'il a reçu un mail de la part de la compagnie maritime stipulant les précautions à prendre en cas de contagion. Raphaël se souvient brièvement du peu d'informations reçues à bord du navire quelques heures plus tôt : "Dans le bateau on entendait des messages qui disaient de se laver les mains, de faire attention avec les poignées de porte et il me semble un numéro à appeler pour plus d'informations". 


"On s'attendait à une distribution de masques mais rien !" 
Alors qu'ils attendent la personne qui doit les récupérer à leur arrivée, nous rencontrons Françoise et Alain, deux retraités de Morosaglia. Tous deux rentrent de Venise, en Vénétie, une de régions rouges, où le Carnaval a été annulé à cause de l’épidémie...
et c’est toujours à cause du Coronavirus que le couple de retraités a écourté son séjour qui devait s'achever sur une escapade milanaise. Leur frustration n'a été que plus grande quand ils ont découvert, au retour sur le bateau qui les a ramené en Italie, que rien n'avait été mis en place pour éviter la contagion. Françoise s'indigne : " Dans les haut-parleurs on nous disait que pour plus d'informations sur le Coronavirus il fallait aller à l'accueil sauf qu'arrivés là-bas il n'y avait qu'un papier avec deux lignes qui disaient de se laver les mains. Nous on s'attendait au moins à une distribution de masques mais rien !"
En s'adressant à nous, Françoise ne manque pas de mettre son foulard blanc devant la bouche "par précaution".
De retour dans son  village, le couple de retraités entend observer les 14 jours de confinement pour "ne contaminer personne, on s'en voudrait s'il arrivait quelque chose à cause de nous." 

Les mesures

Une série de recommandations, portant sur les 14 jours suivant le retour en France, a été émise pour les personnes revenant des deux régions italiennes touchées, la Lombardie et la Vénétie. Ces recommandations ont été alignées sur celles déjà en vigueur pour la Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour et Corée du Sud).

La plus marquante de ces recommandations concerne les enfants. S’ils reviennent d'une de ces régions ou pays, ils « ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée », selon le texte mis en ligne sur le site du gouvernement.

De leur côté, les adultes de retour des zones indiqués doivent éviter « toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…) », selon les recommandations. Il leur est demandé « dans la mesure du possible », de privilégier « le télétravail » et d’éviter « les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…) ».
Ces personnes doivent prendre leur température deux fois par jour, surveiller « l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) » et porter un masque chirurgical lorsqu’elles sont en face d’une autre personne et lorsqu’elles doivent sortir.
En cas de symptômes, elles doivent contacter le 15 (SAMU) et ne surtout pas se rendre chez leur médecin traitant ou aux urgences, « pour éviter toute potentielle contamination ».



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047