Corse Net Infos - Pure player corse


Coronavirus. Cataclysme sur les festivals corses de l’été


GHL le Mardi 14 Avril 2020 à 18:26

L’annonce est tombée hier pendant l’allocution présidentielle, il n’y aura pas de festival avant « minimum » la mi-juillet. Une terrible nouvelle pour l’île qui porte de nombreux festivals notamment sur la période estivale.




Quel avenir pour les festivals de l'été en Corse ?
Quel avenir pour les festivals de l'été en Corse ?
Alors qu'un déconfinement progressif est programmé au lundi 11 mai, Emmanuel Macron a expliqué que « les lieux rassemblant du public - restaurants, cafés, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées - resteront en revanche fermés ». Le Chef de l'État a poursuivi en précisant que les grands rassemblements, interdits depuis plus d'un mois, ne sont toujours pas autorisés et que les « grands festivals et événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain ».
 
Drôle de date que la mi-juillet. À l’échelle nationale on sait maintenant que le festival d’Avignon n’aura pas lieu, Solidays et les Les Eurockéennes de Belfort non plus. En Corse, c’est un coup de massue pour les festivals qui se déroulent avant le 15 juillet à l’image de Calvi on The Rock ou Jazz in Aiacciu.
 

Mais qu’en est-il des festivals qui se tiennent après cette date ?
C’est l’incertitude qui règne et qui contrarie grandement leur organisation. Patrimonio, Porto Latino, Balla Boum, le festival du Film de Lama ou encore les Rencontres de Calenzana vivent des jours incertains et compliqués : comment mettre sur pied une manifestation qui accueille des milliers de spectateurs quand on sait que tout peut basculer si vite?
 

Les  Nuits de la Guitare
Interrogé par CNI, l’équipe des Nuits de la Guitare de Patrimonio nous confirme : « On est dans le doute. On aurait préféré une décision plus claire comme en Belgique où tous les Festivals de l’été sont annulés. Pour le moment, nous n’avons aucune annulation d’artistes mais où en seront les transports le 20 juillet ? Et l’ouverture des frontières ? Et nos bénévoles ? Les équipes techniques ? Il y a beaucoup trop d’incertitude. Le Préfet ou la Collectivité doivent faire remonter l’info au Ministère de la Culture afin de prendre une décision. Il y a tout de même une spécificité ici en Corse. Elle est à prendre en compte. ». Quel dommage pour ce festival dont la vente des billets avait si bien commencé. 
 

Le Festival de Lama 
À Lama, le Festival est prévu la première semaine d’août. Son président, Jean-Louis Devèze n’est pas beaucoup plus optimiste : « On est en sursis suite à cette allocution. Évidemment, on se situe après le 15 juillet mais quid des commerces à ce moment-là ? Les restaurants, les imprimeries, les locations dont nous dépendons ? Nous sommes aussi tributaires des transports pour nos invités, nos bénévoles, notre équipe technique et les spectateurs. Pour le moment, on maintient cette 27e édition parce qu’on sent une grande motivation de l’équipe, des professionnels du cinéma, des institutions et de la Mairie. Ils nous soutiennent et nous encouragent. Mais nous sommes obligés d’attendre et voir comment la situation évolue pour prendre une décision définitive. »
 

Les Rencontres de Calenzana sont prévues fin août. Jean Sicurani réagit : « Si nous avons l'autorisation, nous serons présents. C'est important de faire quelque chose, parce que la vie continue et qu'il faut soutenir la culture, même si ça ne sera évidemment pas dans les conditions prévues puisque nous préparions le 20e anniversaire. » Mais le président balanin s'interroge lui aussi : « Est-ce que les spectateurs seront présents ? Dans quelles conditions? Auront-ils les moyens de nous rejoindre ? Tout ceci reste encore flou. Si par contre rien n'est possible, nous n'excluons pas d'organiser des concerts conjointement à l' Accademia de musique à l'image, à la fin du mois d'octobre. »
 

La culture manquera à l’appel cet été en Corse
Une bien triste nouvelle, car au-delà de l’émancipation intellectuelle et du bien-être que prodigue la culture, c’est aussi un énorme manque à gagner pour l’économie locale. Chaque année, les manifestations culturelles dynamisent les villes et villages via les bars, restaurants, logements ou encore les locations de voitures…
 
Le Président de la République a déclaré hier soir que d’ici quinze jours la situation seraient plus claire concernant les réouvertures d’ERP (établissements recevant du public) et les rassemblements. Reste à croiser les doigts pour ces rendez-vous estivaux qui rythment habituellement l’été sur notre île de Beauté.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 07:06 La météo du lundi 21 septembre 2020 en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047