Corse Net Infos - Pure player corse

Cinq start-Up corses au Salon de Las Vegas : Avec L’ADEC les savoir-faire s’exportent


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 22 Décembre 2017 à 18:41 | Modifié le Vendredi 22 Décembre 2017 - 21:16


L’Office de Développement de la Corse, forte de sa mission Corsexport, va permettre à cinq start-up insulaires de participer au « Consumer Elecronic Show, le très couru salon des loisirs électroniques qui mobilise quelques jours durant près de 200 000 visiteurs. Le CES est le principal salon mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Il se déroulera du 9 au 12 janvier dans la capitale du Nevada et surtout du jeu


A nous Las Vegas
A nous Las Vegas

 
Avec ses 3600 exposants et plus de 20 000 produits lancés à l’échelon mondial, le CES de Vegas représente pour nos start-up insulaires une formidable occasion de rencontrer les grands leaders mondiaux, les grands groupes et autres influenceurs impliqués dans la transformation numérique de l’économie. 7000 journalistes du monde entier s’y rendront pour assurer une large couverture de cette vitrine mondiale pour les innovations. C’est véritablement le rendez-vous incontournable pour les start-up qui souhaitent rencontrer les plus grands distributeurs et investisseurs de la presse internationale.


Un appel vite entendu…
En août dernier, un appel à candidature a été lancé afin de sélectionner trois start-up qui bénéficieront d’un accompagnement complet mis en place par l’ADEC à raison d’une personne par start-up. Les heureux élus ont été présentés, vendredi, lors d’une conférence de presse organisée dans les locaux de Qwant Music situé sur le port Charles-Ornano :
  • Icare Technologies : La start-up a développé un système de paiement et d’identification personnel sans contact, basé sur une bague autonome couplée à une application smartphone qui permet de la programmer. Icare souhaite, à terme, remplacer les cartes bancaires, les clefs de voiture et les badges, l’objectif étant de devenir un moyen d’identification sécurisé, universel et personnel.
  • Nubeus : il s’agit du développement de solutions numériques, avec des projets de développement d’objets connectés (IOT) et de réseaux dédiés. Ceci afin d’étoffer leur offre de service et de trouver des solutions pour créer des réseaux nécessaires au fonctionnement de ces objets. La miniaturisation et l’autonomie énergétique sont au cœur de leurs recherches.
  • AppeBike : c’est le premier réseau de tourisme et loisirs à vélos électriques doté d’une application ludique et innovante, permettant de gouverner le parc de « e bikes », mais aussi de localiser les vélos disponibles, réserver et payer, déverrouiller son « e cadenas » ou encore télécharger des circuits et partager via les réseaux sociaux.
La présence de ces start-up au CES de Vegas constitue une vitrine de la Corse qui innove et confirme bien l’inventivité et la diversité des entrepreneurs corses. 

J.-C. Angelini : "La Corse se prépare…"

Les heureux élus !
Les heureux élus !
- La « matière grise » insulaire se porte apparemment bien et s’exporte ?
-En effet, Elle fait référence clairement au niveau mondial dans la mesure où nous avons des start-up qui sont reconnues sur la scène internationale et permettent de faire rayonner l’île en même temps qu’elles suscitent une création d’activités, d’emplois, d’économie durable avec,  à la clé, un paysage qui se dessine et qui semble être celui des vingt ou trente prochaines années. On sait tous que l’innovation technologique, que le digital,  sont des enjeux et des sujets fondamentaux et que des salons comme le CES de Las Vegas ses 200 0 00 visiteurs, ses exposants venus du monde entier et les médias en plus, sont autant d’arguments qui permettent de poursuivre la dynamique pour la deuxième année consécutive. L’ADEC a formalisé tout cela et d’une démarche empirique qui consistait pour les entreprises qui en avaient les moyens, à partir de leur propre chef. On est passé à une démarche structurée, professionnelle, qui consiste à représenter la Corse sur ce salon. C’est une très belle dynamique à l’œuvre et une fierté pour nous de pouvoir l’accompagner.


- Au départ il y a la CTC, l’ADEC bien sûr ?
Bien entendu, mais l’accompagnement que nous prodiguons ne serait pas possible sans la dynamique et la force d’initiative de nos partenaires. Nous sommes à notre place  parce que nous contribuons à financer techniquement mais cela a été rendu possible parce que nos start-up sont localement très dynamiques et très volontaires


- En clair, il fallait saisir la balle au bond ?
Exactement ! Je ne regrette pas un instant ce que nous avons fait. On peut être collectivement très fier de tout cela, d’autant que s’y ajoute l’arrivée de Qwant Music en Corse, avec la création de douze emplois directs sur la Corse et la création programmée de plusieurs dizaines autres au cours des prochains mois et prochaines années. »
C’est la Corse qui gagne et qui avance ?
« Tout simplement ! C’est l’économie de la Corse du futur qui se dessine et se précise et c’est le rang de la Corse dans l’économie mondiale qui, avec beaucoup d’humilité, s’organise et se prépare.     
J. F.               



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : #Corse @JeanGuyTalamoni : « Il faut passer d’un #statut #fiscal qui soutient la #spéculation à un statut fiscal qui… https://t.co/2NfuH5ql6I
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : Jean-Guy Talamoni : « Il faut passer d’un statut fiscal qui soutient la spéculation à un statut fiscal qui soutient… https://t.co/rIKeShXO9Q
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : L'Autorité de la concurrence sanctionne l'entreprise Sanicorse https://t.co/rylOxrsPmv https://t.co/Os6nipFW7w
Jeudi 20 Septembre - 18:49
Corse Net Infos : Des acheteurs suédois, belges et hollandais font leur marché en Corse https://t.co/tmyk1aKoA4 https://t.co/Rmvran7t2r
Jeudi 20 Septembre - 18:34



Newsletter






Galerie