Corse Net Infos - Pure player corse

Chambre de Métiers de la Corse du Sud : En attendant la Chambre Régionale…


Rédigé par José Fanchi le Lundi 17 Décembre 2018 à 16:56

La Chambre de Métiers de la Corse du Sud a tenu son assemblée générale annuelle lundi matin au siège de la Sposata, sous la présidence de François-Marie Ottaviani et des membres élus. Plusieurs dossiers ont été débattus, notamment en ce qui concerne l’artisanat corse et la problématiques des socioprofessionnels et la création de la Chambre Régionale




Chambre de Métiers de la Corse du Sud :  En attendant la Chambre Régionale…
François Marie Ottaviani, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corse du Sud et l’ensemble des membres élus se sont retrouvés hier pour examiner un certain nombre de dossiers.
Le président a donc commencé par  la réforme entamée par l’Etat et son impact (pacte et liberté de choisir son avenir) ainsi que l’amendement 64 ter relatif au projet de loi de finances 2019, avant de faire un point sur trois thèmes importants :
  • La situation économique de l’artisanat en Corse et des difficultés grandissantes que rencontrent les socioprofessionnels
  • Les différentes mesures pour les entreprises artisanales suite à la promulgation de la Loi Pinel et les conséquences directes sur les entreprises
  • L’adhésion de la Chambre à la société de capital investissement Femu Qui dans le cadre de sa campagne d’appel à l’épargne.
La CMA de la Corse du Sud souhaite en effet accompagner la société de capital investissement, acteur majeur de l’économie locale, dans sa démarche.
 
Régionaliser les deux Chambres
L’Etat a engagé d’importantes réformes qui, selon le président de la Chambre de Métiers, mettent en danger l’équilibre et le bon fonctionnement des Chambres, notamment à travers des lois qui semblent ne pas être en adéquation avec ce qui a été entrepris. Explications :
 
« La loi Pacte, la suppression du SPI, qui est le stage obligatoire à l’installation et autres lois, cela nous privera dès l’an prochain de 400 000 euros sur le budget régional. C’est énorme pour nous. Nous avons entamé une démarche avec les Chambres de Commerce et de Métiers pour changer de tutelle afin de s’adosser à la Collectivité de Corse, laquelle a émis un avis favorable. C’est une option que l’on discute avec le Ministre Bruno Lemaire. En revanche, on nous impose de régionaliser les deux Chambres avant 2021, ce en quoi nous sommes d’accord. Cela dit, plutôt que de la faire dans l’urgence, nous travaillons de concert avec Jean-Charles Martinelli de la Chambre de Haute-Corse. Nous avons en effet lancé un audit financier pour l’organisation future des Chambres. Reste maintenant au gouvernement d’arrêter de nous asphyxier les Chambres financièrement ! »
 
Socioprofessionnels : situation difficile
 
- Vous avez évoqué les socioprofessionnels et leur situation problématique. Qu’en est-il ?
 « Les socioprofessionnels et les artisans connaissent une passe difficile c’est vrai et ce n’est pas nouveau. Avec les deux Chambres et les deux CCI, nous avions proposé un projet économique et social pour les entreprises, qui était porté par l’ADEC et la Collectivité de Corse, lors de la venue à Ajaccio de Bruno Lemaire. A mon avis, pour les plus petits, ceux qui n’ont pas d’employé, une des solutions était de reconduire la zone franche, pour la simple raison que le crédit d’impôt n’a pas d’impact sur le petit artisan. Nous sommes dans l’attente d’une réponse. J’avais dit au Ministre que ces mesures étaient plutôt des « mesurettes… » La seule solution est donc la zone franche. J’ai renforcé notre partenariat avec la SOCAMA, filiale de la BPPC qui accorde des prêts, pour faciliter précisément l’accès au crédit des petites entreprises car aujourd’hui, il y a des artisans qui font des prêts personnels pour payer leurs charges. Je trouve cela dramatique. J’ajoute que la CADEC, pour la première fois, a mis en place un dispositif très important, à savoir des fonds de roulement (jusqu’à 40 000 euros) accordés à des entreprises en difficulté. Je tiens d’ailleurs à remercier le président de cet organisme, M. Vinciguerra,  car il s’agit là d’une aide très précieuse qui, si elle ne va pas résoudre d’un coup tous les problèmes, va néanmoins apporter un peu d’oxygène à nos entreprises… » 
 
- Et la Chambre Régionale ?
 « Jean-Charles Martinelli et moi-même, travaillons en parfaite entente pour la future Chambre Régionale, nous avons la même vision et nous préparons régulièrement ce dossier pour ne pas être dans l’urgence. »
 
J. F.
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude