Corse Net Infos - Pure player corse


Bastia : la boulangerie qui employait des personnes handicapées n'a pas survécu à la Covid-19


Livia Santana le Mercredi 20 Janvier 2021 à 15:03

Au cause de la Covid-19, la boulangerie située boulevard Giraud à Bastia, qui employait des personnes en situation de handicap et en difficulté, a fermé ses portes en mars dernier. A la fin de l'épidémie, celle-ci devrait toutefois s'installer dans un nouvel endroit.



La boulangerie a fermé ses portes en mars dernier lors du premier confinement.
La boulangerie a fermé ses portes en mars dernier lors du premier confinement.
Un peu moins de 5 mois après son ouverture, la boulangerie  qui avait été reprise par Jean-Christophe Pietri, militant actif de l'association Espoir autisme Corse afin de pouvoir employer son fils atteint de troubles autistiques et des personnes en réinsertion sociale, a fermé ses portes. 

Selon le gérant de cette boulangerie, la fermeture s'explique par plusieurs facteurs. En mars dernier, pendant le début de crise sanitaire, le tout-à-l'égout de l'immeuble où se trouvait les locaux de la boulangerie s'est cassé. "Dès qu'il se mettait à pleuvoir les excréments remontaient dans la boulangerie et malgré les multiples demandes, cela n'a pas été réglé par la copropriété. On ne pouvait pas travailler dans ces conditions", raconte Jean-Christophe Pietri. A ces problèmes techniques il faut ajouter les multiples hospitalisations de son fils Florian qui travaillait également dans la boulangerie en apprentissage. 

La Covid-19, le coup fatal 

Lors du premier confinement, la fréquentation de la boulangerie a fortement chuté. Habituellement, le commerce situé boulevard Giraud profitait du passage régulier des parents qui récupéraient leurs enfants à l'école soit un manque à gagner d'environs 12%. La fermeture des restaurants alentours a également beaucoup pénalisé les finances de la boulangerie solidaire. "Tous les restaurants du quartier se fournissaient en pains à burger, et à sandwich chez nous. On est passé d'un chiffres d'affaires mensuel de 50 000€ à 5€, on a préféré arrêter qu'ouvrir à pertes", poursuit-il. 

Mais ce n'est que partie remise. La boulangerie a fermé avec des finances saines, ce qui permettra à Jean-Christophe de rouvrir une boulangerie avec de jeunes handicapés et en difficulté mais aussi d'envisager la création monter d'un laboratoire à part. "Nous avions deux apprentis, deux employés et Florian, la boulangerie marchait très bien car tout le monde a joué le jeu. On ne gagnait pas d'argent mais on arrivait à équilibrer les finances. En plus, à 5 le local commençait même à être petit. A présent on a rodé le système, on sait comment cela fonctionne donc on va attendre que le contexte sanitaire redevienne calme pour s'implanter ailleurs", confie-t-il.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047