Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Un week-end dédié à l’animation


Rédigé par Laurent Hérin le Samedi 10 Novembre 2018 à 13:20 | Modifié le Samedi 10 Novembre 2018 - 13:43


Le centre culturel Una Volta et le cinéma Le Régent proposent, jusqu’à dimanche, trois jours consacrés à l’animation – des films, des rencontres, des ateliers – pour les petits comme pour les plus grands.


Le jury avant la projection de Parvana
Le jury avant la projection de Parvana
Journée chargée hier, vendredi, pour l’ouverture des 3e Rencontres de l’animation de Bastia. Dès 14h, le jury composé de Maud Weicherding, Yolaine Lacolonge, Thomas Silvert, Linda Calderon, et Robert Bonner a eu la lourde tâche de départager les 12 courts métrages d’animation étudiants retenus pour cette toute nouvelle compétition.
C’est finalement Bloeistraat 11 de Nienke Deutz qui décroche ce premier prix du Jury tant convoité mais accompagné d’une mention spéciale attribuée à The Stained club, court français réalisé à douze mains. Lors de cette remise de prix, le jury insiste sur la qualité de la sélection effectuée par Juana Macari. Thomas Silvert en fin connaisseur, confirme : « Vu la qualité de la sélection, on aurait pu remettre un prix et 11 mentions spéciales ! »
Côté étudiant, le jury composé d’élèves de collège et lycée de la région ainsi que de l’IUT de Corte ont choisi Hors-piste, un court de la prestigieuse école des Nouvelles Images.
 
Avant cette remise des prix, le public venu nombreux avait découvert, à 18h, en avant-première – le film sort le 12 décembre sur les écrans – le très beau Pachamama, film d’animation de Juan Antin qui évoque l’écologie, la transmission, le respect, etc. autant de sujets forts à travers le destin de deux jeunes indiens de la cordillère des Andes.
A 20h, après la projection des deux lauréats, la salle pleine du Régent découvrait Parvana de Nora Twomey (sorti le 27 juin dernier et distribué par Le Pacte) qui décrit la vie d’une jeune fille de 11 ans en Afghanistan sous le régime Taliban. Puissant et bouleversant, le public avait l’occasion d’échanger sur le film avec la scénariste, Anita Doron, invitée de la soirée. Pour ceux qui l’auraient manqué, le film est rediffusé ce dimanche à 11h au Régent.
 
Après cette très belle soirée d’ouverture, la journée du samedi s’articule entre les projections au Régent dès 14h avec une séance rattrapage de Pachamama à 14h, suivi de Petits Contes sous la Neige, à 16 et 17h. A 18h, Mirai, ma petite sœur, très beau film d’animation japonais présenté à Cannes cette année. Et enfin, à 20h30, le « grand » film de cette 3e édition, Funan de Denis Do, l’histoire d’une jeune femme qui doit apprendre à survivre sous le régime des Khmers rouges. Le film, multi primé à Annecy, Hollywood, etc. sera présenté par son réalisateur, présent pour l’occasion, avant une sortie nationale prévue en mars 2019.
 
Mais ce samedi après-midi est aussi l’occasion d’une véritable immersion dans l’animation via des ateliers libres et gratuits au centre culturel, entre 14h et 18h. Que ce soit en pâte à modeler, en papier découpé, le jeune public pourra réaliser de courtes scènes animées. En parallèle, les membres de l’association Fiura Mossa proposent un atelier doublage en langue corse. De quoi créer, à n’en pas douter, de véritables vocations !
 
Ateliers et projections se poursuivent dimanche : retrouvez le programme complet ici.





Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine