Corse Net Infos - Pure player corse

Alata : Les habitants protestent contre une réorganisation des services postaux


Rédigé par Marie MAURIZI le Lundi 11 Décembre 2017 à 22:30 | Modifié le Lundi 11 Décembre 2017 - 23:23


La commune d’Alata, représente plus de 3 300 habitants et le village de Villanova plus de 400 personnes qui vont devoir bientôt se priver d’une partie des services postaux. Début octobre, les résidents ont appris par leur facteurs, que la poste souhaitait une réorganisation des services guichet et une réduction des postes facteurs sur la commune d’Alata. Une décision qui , si elle se réalisait, pénaliserait les résidents.


La commune d'Alata confrontée à une réorganisation des services de la poste qui, selon eux, les pénéliserait
La commune d'Alata confrontée à une réorganisation des services de la poste qui, selon eux, les pénéliserait






À ce jour, la commune d’Alata village comprend trois employés de la poste soit une personne au service guichet et 2 facteurs. 
L’organisation est établie comme suit :
 
- le service guichet est ouvert de 8h15 à 11h45
- un facteur qui dessert une partie de la route du village d’Alata et  le lotissement A Castagnola
- un deuxième facteur qui couvre l’autre partie de la route du village puis tout le secteur du village de Villanova
Ces trois personnes ont été convoquées aux mois de septembre et octobre par la direction de la poste d’Ajaccio, pour les informer que la commune d’Alata allait être réorganisée à la suite d'un projet de loi national.


Les associations des maires de France convoqués par les hautes directions de La Poste France, auraient été sollicitées pour adhérer au projet de réduire considérablement les bureaux de poste dans le rural.  En première date la réorganisation devait se faire à compter du 1er décembre 2017, mais les employés ont réussi à la faire repousser jusqu'au 15 janvier 2018.  
 
En ce qui concerne la commune d’Alata, ce projet réduira les effectifs des employés de la poste à deux personnes au lieu de trois. De plus, le guichet de la poste ne serait plus ouvert que de 9 à 11heures, et cette même personne officierait comme facteur à partir de 11heures pour le village d’Alata (du Col du Pruno jusqu’à la dernière maison du Village). Le second employé des postes serait facteur à part entière, et distribuerait le courrier de la D61 jusqu’au lotissement A Castagnola, puis jusqu’au village de Villanova. 
 
Les habitants du lieu-dit Cardiglioni contestent cette réorganisation. Ils ont décidé de faire une pétition, qui a été mise à disposition de tous au petit bar du col du Pruno, point névralgique des communes d’Alata et de Villanova, puisque beaucoup d’habitants y passent plusieurs fois dans la journée. Ils pourront ainsi marquer leur mécontentement en apposant leur signature sur cette pétition qui a pris plus d’ampleur après qu’une note d’information soient passée sur Facebook. 
 

La mairie d’Alata ayant pris contact avec la direction de la poste, une réunion publique d’information avec les « usagers » a été acceptée.
Elle se déroulera le lundi 18 décembre à 18h30 à l’école primaire du col du Pruno. Les organisations syndicales sont-elles aussi conviées à cette rencontre à la demande du maire.
 
Une des représentantes des usagers résume une situation déjà rencontrée dans les villages avoisinants :
« Il est à noter que si la réorganisation est effective le 15 janvier, deux personnes feront le travail de trois. La réduction considérable du temps d’ouverture du guichet de la poste avec des horaires non adaptés aux personnes qui travaillent serait inconcevable, (2 heures au lieu de 3h30, une plage horaire déjà insuffisante aujourd’hui). 
La population dans cette région est en constante augmentation, ne serait-ce que sur la commune d’Alata:  2 950 habitants en 2010, 3 141 habitants en 2014, environ 3 300 habitants en 2017... et pas moins de cinq constructions sont en cours sur la route du village…

Il y a deux ans, la commune d’Afa a été confrontée à la même problématique de réorganisation. Le maire Mr Miniconi s’y était totalement opposé. Les emplois ont donc été conservés et le guichet est même à présent ouvert en journée continue (jusqu’à 14h). La commune de Sotta, s’est elle aussi opposée à ce projet il y a environ quatre semaines. Les habitants d’Alata, à leur tour, souhaitent, conserver le modèle actuel et même pouvoir bénéficier d’un élargissement de la plage horaire du guichet, mais en aucun cas ils n’accepteront une réduction des employés. On commence par fermer la poste dans le domaine rural, ensuite vient la fermeture des petits commerces, et on finit par fermer les écoles...Nous ne souhaitons pas que le village d’Alata devienne un village dortoir (ce qui a déjà été écrit sur le panneau à l’entrée du village!!!). A ce jour nous ne connaissons pas le point de vue du Maire, Etienne Ferrandi, mais nous espérons un appui favorable à ce combat citoyen. »
 
 
 
 
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie