Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Le cinéma de Corsicadoc


Rédigé par le Dimanche 4 Novembre 2012 à 23:15 | Modifié le Mardi 6 Novembre 2012 - 12:21


Du 15 au 18 novembre 2012, au Palais des Congrès et à l’Espace Diamant, le Festival CORSICADOC lance sa 6ième édition, sous le signe d’un regard dirigé vers d’autres lieux, d’autres mondes. Intitulé Voir Ailleurs, ce Festival est, cette année, une invitation au voyage, sur les traces de ces cinéastes curieux de l’Autre, en quête d’un dépaysement fructueux.


Ajaccio : Le cinéma de Corsicadoc
Des films récents, de cinéastes contemporains à ceux des grands maîtres, accompagneront ces 4 jours de programmation. La compétition Premier Film verra dix huit jeunes réalisateurs en lice pour cette cinquième compétition. De plus trois prix viendront récompenser les primés : un Prix corsica.Doc/Via Stella, un Prix Jeune Public et le dernier, décerné par le public Ajaccien. 
Le tout débutera par une soirée d’ouverture exceptionnelle, le 15 novembre à 21h, avec le Journal de France de  la co-réalisatrice Claudine Nougaret et Raymond Depardon. Photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français, cet homme aux multiples talents, est considéré comme l'un des maîtres du film documentaire. Le film conjugue montage d’archives et pérégrination de l’auteur pour dresser le portrait d’une France et de ses sous-préfectures.
Un cocktail de bienvenue suivra cette rencontre.
Les projections de ces quatre journées, seront suivies de débats avec les réalisateurs invités et, chaque soir, Patrick Leboutte, critique et enseignant de cinéma à l’INSAS de Bruxelles, animera un Ciné-apéro dans le hall du Palais des Congrès de 19h30 à 21h00, pour permettre aux spectateurs de revisiter les films de la journée.
Deux Etude de Cas  seront proposées, le documentaire aujourd’hui avec L’été de Giacomo de Alessandro Comodin qui mêle saison, adolescence et handicap et la Gueule de l’emploi de Didier Cros, ciblant l’entretien d’embauche. Deux ateliers pour deux cas de production qui feront partie des moments phares du festival. L’un sera télévisuel et l’autre cinématographique et européen. Deux modes de production possibles pour une approche et une technique différentes.

Les moments forts
Le Focus Danse et Cinéma, ou comment étudier leur  évidente union à travers des films venus des Etats Unis, et qui permettra l’étude de nombreux extraits qui seront au programme de cette nouvelle édition.
Les Ateliers Scolaires avec un film documentaire Récréations de Claire Simon, et un des protagonistes du film, pour expliquer aux jeunes scolaires le processus de fabrication d’un film et en analyser sa lecture.
En parallèle des projections de corsica.doc, l’exposition La Corse de Raymond Depardon sera installée à l’Espace Diamant d’Ajaccio du 12 au 18 novembre avec le vernissage le 12 novembre à 18h30.
L’histoire de ces photographies est née en 1998, alors que le photographe parcourt l’île en solitaire, du Nord au Sud, puis du littoral vers l’intérieur. J’attendais que la Corse m’impose ses images. Je vois des photographies simples, grand format noir et blanc, avec beaucoup de détails, sans romantisme ni pittoresque, un constat ouvert sur la Corse rurale et celle du littoral, commentera l’auteur qui n’a pas vu une Corse triste, mais mélancolique prise entre l’immobilisme minéral et l’échappée liquide qui la cerne.
 
Une soirée de clôture aura lieu le dimanche 18 à l’auditorium de Palais des Congrès, avec le palmarès de ces quatre jours  et les projections des films primés à la compétition Premier Film.
 
Programme :




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine