Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio, Bastia : les "capitales" en beaux livres


Rédigé par Jacques RENUCCI le Mercredi 5 Décembre 2018 à 10:50 | Modifié le Mercredi 5 Décembre 2018 - 08:56


Les grandes villes de Corse font l'objet de deux ouvrages richement illustrés


Ajaccio, Bastia : les "capitales" en beaux livres

Parmi les cadeaux de fin d'année, le livre occupe une place à part, celle où l'on est sûr de ne pas se tromper. Parmi tous les ouvrages proposés, les « beaux livres » ont la cote. Qu'on les offre ou qu'on s'en fasse un plaisir égoïste, ils arrivent en force dans les rayonnages. Souvent, les beaux livres, et c'est normal, célèbrent combien est belle la Corse. Voici, comme exemple de cela, deux ouvrages consacrés à Ajaccio et à Bastia, luxueusement illustrés et édités avec soin.


Pour Bastia, il ne s'agit pas seulement d'un livre d'images, de remarquables images. Il ne s'agit pas non plus d'un guide touristique. On parcourt la ville, « seguidendu a storia di i so muri », une ville à la fois homogène et disparate, par rues, par quartiers, par places. C'est dans ce registre que la plume de Jean-Raphaël Cervoni a toujours excellé. L'ouvrage est d'ailleurs dédié à sa mémoire, avec des mots touchants d'Alice Coudrain, coauteur. Jean-Raphaël Cervoni avait collecté nombre de chroniques sur la cité qu'il chérissait et connaissait de fond en comble, allant de l'événement majeur au fait-divers en apparence anodin, de l'histoire à l'historiette, de la curiosité « sociologique » à l'éclairage sur un lieu méconnu mais qui porte la marque des siècles... On retrouve au fil des pages la patte de François Balestrière qui a posé la sensibilité de son regard sur la ville, avec des prises de vue qui s'apparentent parfois à des compositions picturales.


En ce qui concerne Ajaccio, on va « da a spiaghje à a muntagna », c'est à dire que, sous la plume et dans les photos de Luc Gavache, une fois la ville impériale parcourue de long en large, on s'évade pour les territoires alentour, de la Gravona à Vizzavona, de Cargèse au Prunelli, de site en site, de village en village. Une ruralité somptueuse saisie au fil des routes par l'objectif de Luc Gavache, qui met son talent et son sens de l'image au service des saisons, des couleurs et du travail des hommes – avec la richesse traditionnelle de la production agroalimentaire (pêche, viticulture, charcuterie, fromage, huile d'olive...) bien mise en valeur. L'architecture prédominant du côté du nord, la nature prédominant au sud, et voilà les deux livres fondus dans la même jubilation esthétique.

 

Bastia à travers l'histoire de ses murs – Jean-Raphaël Cervoni, Alice Coudrain, François Balestrière. Éditions Clémentine 24,50 euros.

Ajaccio de la mer à la montagne – Luc Gavache. Éditions Clémentine 29,00 euros.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:30 Bastia : Le marché de Noël est ouvert !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie