Corse Net Infos - Pure player corse

Air Corsica fête son cent millième passager sur Bruxelles-Charleroi


Rédigé par Vincent Marcelli le Jeudi 20 Septembre 2018 à 21:59 | Modifié le Jeudi 20 Septembre 2018 - 22:14


Philippe Dandrieux et Hervé Pierret, respectivement président et membre du Directoire d’Air Corsica, accompagnés d’une délégation de la compagnie, étaient, ce jeudi, à bord d’un Airbus A320 à destination de Bruxelles-Charleroi afin d’honorer le cent millième passager sur une ligne ouverte en mars 2017…


(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)
Une température estivale (plus de 30 degrés), un Airbus A 320 quasi-complet, des festivités durant le vol et dès l’atterrissage à l’aéroport de Bruxelles-Charleroi, rien n’a manqué pour honorer le « mystérieux » (il sera connu en cours de vol) cent millième passager sur la ligne qui relie la Corse et la Capitale belge. A bord, une ambiance qui va monter crescendo. Philippe Dandrieux, président du Directoire d’Air Corsica et Hervé Pierret, l’un des membres, accompagnés d’une délégation de la compagnie, ont tenu à être présent sur ce vol. Parmi les passagers, quelques corses désireux de visiter la capitale belge mais aussi le site de Waterloo et la ville de Namur…Il s’agit, pour le reste, de touristes belges de retour de vacances après avoir été charmés par les atouts de l’île. Parmi eux, le « mystérieux » inconnu dévoilé en cours de vol. On apprend qu’il est assis au rang numéro 12.
 
Un an de vols gratuits pour l’heureux élu
Un passager qui va tout de même décrocher un petit « jack pot » sous la forme d’un an de vols gratuits au départ de l’aéroport de Bruxelles-Charleroi qui lui permettront de revenir découvrir l’Ile de Beauté. Mieux ! En répondant avec succès à une question posée au cours du vol, il permet à tous les autres voyageurs de gagner un billet aller-retour sur la même destination. Peu avant la descente sur l’aéroport de Bruxelles-Charleroi, le nom de l’heureux élu est connu, dévoilé par Bernard Mosca et Brice Dacquin (Corsica TV) chargés de l’animation. Il s’agit de Philippe….S, particulièrement ému. « Je suis très honoré, confie t-il, et je tiens à remercier vivement la compagnie. C’est assez exceptionnel et tout à fait inattendu. Je trouve aussi très bien de la part de la compagnie, d’avoir offert un billet à tous les passagers de ce vol. »
Jeune retraité, Philippe n’est pas originaire du Plat Pays mais de…France. Il vit au Luxembourg et revenait de vacances en Corse. Il a été honoré, tout comme les passagers à l’occasion d’un cocktail offert par les responsables de l’aéroport Bruxelles-Charleroi.
Un à un, les passagers ont quitté les lieux. Pour les touristes corses, cap sur Waterloo…

Air Corsica veut renforcer la destination belge

Air Corsica
  • Air Corsica
  • Air Corsica
  • Air Corsica
  • Air Corsica
Le succès connu sur les lignes Bruxelles-Charleroi-Corse permet à la compagnie Air Corsica de renforcer, via un programme de développement performant, cette destination.
Il y a, dans la démarche entreprise par Air Corsica, l’aspect purement médiatique. A cet effet, le 100000e passager sur la destination Bruxelles-Charleroi-Corse a été célébré comme il se doit, ce jeudi. Il y a, surtout, les chiffres qui témoignent de la bonne politique mise en place par la compagnie. A cet effet, l’ajout de vols durant la période estivale (4 à 11 par semaine), l’ouverture d’une nouvelle destination (ligne Calvi-Bruxelles-Charleroi) et un programme prolongé jusqu’aux fêtes de Noël 2018, témoignent de cette volonté. Un renforcement d’activité qui représente une augmentation de 24000 sièges par rapport à l’année 2017, tout en incluant le prolongement du programme qui s’étale de 2018 à janvier 2019.


Un renforcement sur trois ans
Mais la compagnie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Toujours sur la même ligne, elle mise sur un renforcement étalé sur les trois prochaines années. Ainsi, un programme de développement annualisé a été élaboré. Grâce à un bilan très positif (60000 sièges de mars à octobre 2017, 84000 sièges de mars 2018 à janvier 2019 et un taux de remplissage moyen oscillant entre 83% et 87%), la compagnie veut aller plus loin et proposer un programme innovant dans les deux sens. Un programme censé déboucher, à terme, sur une plus grande flexibilité des séjours. Avec, pour objectif l’arrière-saison et l’hiver en Corse. Une offre qui s’accompagnera d’un politique tarifaire attractive et compétitive avec un prix d’appel évalué à 39e l’aller simple. De quoi renforcer ce marché…avant de l’étendre, sans doute, vers d’autres destinations…




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie