Corse Net Infos - Pure player corse

Abaissement de la vitesse à 80 Km/h : La Corse sensibilisée mais…


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 5 Juillet 2018 à 15:40 | Modifié le Jeudi 5 Juillet 2018 - 17:51


La réduction de la limite maximale de vitesse de 90 à 80 km/h sur le réseau routier secondaire de l’ensemble de l’hexagone est appliquée depuis le 1er juillet. Une opération a été organisée hier matin dans la plaine St Jean (route de Cauro) par la gendarmerie, en présence de la préfète de Corse, Mme Josiane Chevalier. Il s’agissait d’une campagne de sensibilisation auprès des conducteurs pour leur rappeler la nouvelle réglementation


(Photos M. L)
(Photos M. L)
La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %). Le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55% de la mortalité routière). Au 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée est passée de 90 à 80 km/h sur ces routes où la mortalité routière est la plus forte.  

Réduire la vitesse sur le réseau routier secondaire permettra-t-il de faire chuter la mortalité sur les routes ? La mesure, contestée par plusieurs associations d'automobilistes, est effective depuis seulement quelques jours et il semble difficile de tirer des conclusions hâtives. Pourtant, plusieurs des automobilistes contrôlés hier matin reconnaissent volontiers l’importance de ces nouvelles dispositions, surtout sur les routes de Corse où la moyenne enregistrée depuis des années ne dépasse guère les 60 km/h nous précisent les représentants de l’Etat sur place.



Un bilan dans deux ans
Rares ont été les automobilistes qui roulaient au-delà des 80 km/h hier matin sur une portion de route propice à l’accélération au bas de la commune d’Eccica-Suarella. Il semble au contraire que cette mesure soit entrée dans les mœurs bien avant les recommandations gouvernementales. Un peu comme partout en Corse serions-nous tentés de dire tant les grandes vitesses ne sont atteintes que dans des sites bien spécifiques…

. "Nous en ferons le bilan dans 2 ans. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances après deux années de mise en œuvre, le gouvernement prendra ses responsabilités" avait déclaré il y a quelques mois le Premier ministre.

Il va sans dire que cette mesure de réduction de la vitesse maximale autorisée s'accompagne d'autres actions, notamment l'usage du téléphone au volant. En effet, un conducteur sanctionné pour avoir commis une infraction pouvant mettre en danger quelqu'un alors qu'il utilisait son téléphone, pourra désormais voir son permis retenu. Les sanctions vont également être durcies contre la conduite sous l'emprise de stupéfiants ou d'alcool.



Information et pédagogie
Il ne s’agit pas de lutter contre la vitesse mais plutôt contre les accidents et ainsi sauver des dizaines voire des centaines de vies tous les ans. « Pour chaque mort, il y a sept blessés graves en moyenne » explique le capitaine Perrot qui commande l’Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Corse-du-Sud. Il poursuit :
«Aujourd’hui on sensibilise sur les nouvelles dispositions en place depuis le 1er juillet. Il s’agit d’une opération de sensibilisation à vocation pédagogique. On arrête les gens, on les informe des nouvelles mesures et on leur remet un document leur expliquant les intérêts et les avantages de cette nouvelle vitesse. »

- Est-ce réellement important sur nos routes ?
- C’est important sur une petite partie du réseau routier dans la mesure où l’on sait que sur l’île, la moyenne de déplacement est de l’ordre de 60 km/h. Il y a quelques pénétrantes au niveau des agglomérations qui permettent de faire de gros excès de vitesse. Les premières heures se passent effectivement bien depuis le début de la matinée et l’on se rend bien compte que les gens ont compris la mesure, d’autant que la signalisation est en place mais aussi la circulation est importante, donc pas d’excès de vitesse en cette période estivale. Pour les rares personnes qui roulaient au delà de la vitesse autorisée, la moyenne se situait à moins de 20 km/h au dessus. Donc, prise de conscience des automobilistes qui acceptent facilement cette opération. » 
J. F.


Quelques chiffres
Sur la période 2006-2015, 92 personnes ont été tuées sur les voies sans séparateur médian. Il a été enregistré depuis le début de l’année, 5 décès sur les routes, dont 2 sur deux roues
  • 68 accidents et 92 blessés en zone de compétence police
  • 36 accidents et 48 blessés en zone de compétence gendarmerie
  • Tous les décès enregistrés depuis le début de l’année en zone de compétence gendarmerie
  • Une victime décédée le 2 juin 2018 passagère arrière d’un véhicule léger. Elle n’avait pas de ceinture de sécurité
  • Une victime décédée le 18 juin, conducteur d’un  deux roues motorisé, à la suite d’un dépassement dangereux
  • Six radars en Corse concernés (3 en Haute-Corse, 3 en Corse du Sud)  par la mesure d’abaissement de la vitesse à 80 km/h

J.F.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Virades de l'Espoir à Sainte Lucie dimanche https://t.co/caCiCW2Lco https://t.co/IOWlvdH2qX
Jeudi 20 Septembre - 23:45
Corse Net Infos : Une convention cadre entre la Collectivité de Corse et Business France https://t.co/8bnHG2BpcJ
Jeudi 20 Septembre - 23:35
Corse Net Infos : #Corse CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des #déchets @IsulaCorsica @jmmondo https://t.co/j89qk3AzgM
Jeudi 20 Septembre - 23:26
Corse Net Infos : CDC : Polémique entre la droite et l’Exécutif sur la gestion des déchets https://t.co/vqfSazSEcj https://t.co/LB3gfqcSJP
Jeudi 20 Septembre - 23:24



Newsletter






Galerie