Corse Net Infos - Pure player corse

15èmes Rencontres Musicales de Méditerranée : Le point d'orgue


Rédigé par Odile AURACARIA le Samedi 9 Novembre 2013 à 01:06 | Modifié le Samedi 9 Novembre 2013 - 01:38


Ce grand festival qui, une fois de plus, aura ravi tous les mélomanes de l'île, et accueilli 200 artistes et personnalités musicales de la Méditerranée, se clôturera ce samedi soir au théâtre municipal de Bastia, par un concert public gratuit auquel participeront toutes les formations invitées ainsi que des artistes insulaires.


15èmes Rencontres Musicales de Méditerranée : Le point d'orgue
En première partie du concert, les auditeurs découvriront des œuvres libres caractéristiques des différents pays conviés à cette manifestation musicale.
La seconde partie du concert sera consacrée à la prestation d'un ensemble symphonique dirigé par le chef l'orchestre Alessandro Bombonati, accompagné du groupe corse Arapà.
Pendant une semaine la musique à rayonné à travers la Corse faisant entendre des notes qui se seront jouées des frontières. Cette année, il faut rappeler que l'Egypte, avec son Ensemble de musique et de danse de la Haute Egypte, était l'invitée d'honneur, mais figuraient aussi au programme des formations venues d'Algérie (Mohamed Rouane et Salma Kouiret), d'Espagne (Orchestre de guitares de Barcelone), de Grèce (Trio Askianos), d'Italie (Conservatoire national de musique de Milan), du Liban (Ensemble de musique et de danse Dabké), de la Principauté de Monaco (Académie de musique), de Tunisie (Quintet Sofien Safta). La France était représentée par le Conservatoire de musique de Corse. Des groupes insulaires et artistes corses participaient aussi à ces rencontres (Altéa, Arapà, A Riuccata, Attrachju, Jean-Jacques Cattani, Patrizia Gattaceca).

Coup de projecteur sur le groupe tunisien Sofien Safta

15èmes Rencontres Musicales de Méditerranée : Le point d'orgue
Nous avons eu l'occasion de rencontrer vendredi après-midi ce sympathique quintet avant sa répétition sur la scène du théâtre. Il s'agit d'une formation qui offre une fusion entre musique occidentale et orientale, dans des sonorités de jazz-rock oriental.

- De qui est composé votre quintet? 
- Sofien Safta : guitariste, chanteur, compositeur, fondateur du groupe, Neifar Helmi : guitare basse, Kais Gargouri : pianiste, Marc Dupont : batterie, Nidhal Jaoua : kanoune (instrument de la famille des cithares), tous musiciens professionnels.
Sofien Safta est professeur de musique au Lycée Carthage de Tunis. Titulaire d'une maîtrise en musicologie, et d'un master de recherche sur l'histoire de la musique contemporaine, il rédige un livre sur les premiers musiciens tunisiens qui ont joué de la musique occidentale en Tunisie (période de la colonisation 1920-1960).

- Qu'elles ont été vos prestations pendant ces rencontres musicales?
- Un concert pour les scolaires, le 7 novembre à Lucciana, Un concert pour les scolaires, le 8 novembre à Bastia, Saint-Angelo. Il y aura aussi notre participation au gala de clôture du Festival
Nous ne sommes pas habitués à nous produire devant des enfants. C'est une très bonne expérience. Ils nous ont bien accueillis, ils étaient très demandeurs, très à l'écoute. A la fin du concert, ils nous ont posé des questions très pertinentes qui montraient l'intérêt qu'ils nous avaient porté.


- Qu'elles sont vos attentes, à la suite de ce festival? 
-
Nous aimerions avoir la possibilité de nous produire pour un concert individuel au théâtre de Bastia. Nous espérons aussi avoir des échanges entre les différentes formations qui se sont produites pendant ces rencontres musicales. Recevoir des groupes en Tunisie, et donner des concerts dans d'autres pays du bassin méditerranéen.

- Avez-vous un plan de carrière?
- Nous souhaitons que notre quintet puisse se produire davantage en Corse et en Europe. Nous voulons faire connaître notre musique, l'exporter.

Quels sont vos prochains concerts ?
- La Tunisie, Paris, l'Italie... Tout cela dans le courant du mois de novembre.

- Etiez-vous déjà venus en Corse?
- Non, c'est la première fois. Nous avons été invités par le Festival des Rencontres Musicales de Méditerranée et choisit par le Ministère de la Culture tunisien.

Quelles sont vos impressions relatives à l'accueil qui vous a été réservé? 
- Elles sont très bonnes. Nous sommes très contents de l'organisation du Festival et du but qui est recherché par les organisateurs. Ces échanges entre musiciens de différents pays des rives de la Méditerranée sont très importants. La musique est notre langage commun. Nous la pratiquons tous avec passion.
Nous partons dimanche et espérons que nous pourrons revenir nous produire prochainement en Corse, où les gens sont très chaleureux... et puis c'est très beau ici, très agréable...

Nous avons quitté le quintet Sofien Safta, après avoir apprécié quelques notes de leur répétition, nous laissant porter par le son très particulier et mélodieux du kanoune.
On leur souhaite naturellement tout le succès qu'ils méritent au cours du gala de clôture qui va enflammer le théâtre ce soir.


Guy Dongradi : " Un énorme succès"

La conclusion revient à Guy Dongradi, (Président de l'Association des jeunesses musicales de Méditerranée) qui se déclare heureux de constater que les étudiants musiciens sont doués de qualités exceptionnelles. Il se réjouit de voir que 16 d'entre-eux se produisent déjà dans des orchestres nationaux.

- Peut-on faire un premier bilan de ces 15èmes rencontres musicales de Méditerranée? 
- Tous les concerts ont eu un énorme succès. Ce qui est remarquable aussi c'est l'accueil qui a été fait aux musiciens par les scolaires. L'Inspection Académique travaille en partenariat avec notre association depuis 15 ans, les élèves de primaire et les collégiens s'investissent dans des ateliers et des animations, et perçoivent très bien les prestations des formations musicales.
Le bilan quant à la qualité du Festival est donc très positif. En ce qui concerne la fréquentation, l'engouement est de plus en plus important, et les spectateurs se pressent de plus en plus nombreux chaque année dans les différents lieux de concerts. Le théâtre fait salle comble pour le gala de clôture. Le succès est au rendez-vous car ces rencontres musicales ne sont pas un simple festival, mais c'est un partage, un mariage, un échange entre cultures et nations par l'entremise de la musique.
Puisque l'Egypte était à l'honneur cette année, c'est tout naturellement que Monsieur Mahmoud Ismail, Directeur du Centre Culturel d'Egypte en France, nous fera l'honneur de sa présence pendant la soirée de clôture du Festival.
Ce Festival s'achève et Guy Dongradi regarde déjà en direction de l'avenir, et veut bien révéler une information confidentielle : l'an prochain, en principe, c'est la Principauté de Monaco qui sera l'invitée d'honneur.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 14:21 Bastia : Jazz Equinoxe invite Mido Muziotti

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Noël arrive avant l’heure avec les Chemins de Fer de la Corse. https://t.co/5vv1E5cV72 https://t.co/5CbCkUvlVn
Jeudi 14 Décembre - 09:35
Corse Net Infos : SNSM de Propriano : 5 ans de plus pour le patrouilleur maritime de de surveillance et de sauvetage… https://t.co/SuCo1aBi0e
Jeudi 14 Décembre - 08:54
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Jeudi 14 Décembre - 08:26
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour carrughji di a Citadella #Bastia Dans les rues de la Citadelle https://t.co/BBPymGqLkD
Jeudi 14 Décembre - 08:21


Newsletter







Galerie
IMG_4582
IMG_4581
IMG_3366
IMG_3345
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas
GFCA
GFCA
Leroy Merlin à Ajaccio
Leroy Merlin à Ajaccio
Tempête Balagne
Tempête Balagne
Bastia
Bastia