Corse Net Infos - Pure player corse

​Gaïa, première sculpture d’un musée sous-marin, installée face au Lazaret à Ajaccio


Rédigé par Vincent Marcelli le Dimanche 21 Octobre 2018 à 20:29 | Modifié le Lundi 22 Octobre 2018 - 23:52


C’est un événement culturel majeur qui a été inauguré ce samedi au Lazaret d’Ajaccio. En présence de 200 personnes parmi lesquelles des personnalités politiques, et les initiateurs du projet, le dixième anniversaire du Musée Marc Petit a été fêté, en même temps que l’inauguration d’un nouveau projet : la création d’un musée sous-marin, dont Gaïa, la première sculpture, a été installée en mer, à fleur d’eau, ce samedi au Lazaret…


Entre François Ollandini, le fondateur du Lazaret dans sa toute nouvelle configuration, et le sculpteur Marc Petit, l’histoire d’une belle amitié est née il y a une dizaine d’année avec l’achat, par le premier, d’une sculpture d’art contemporain. Depuis, de nombreuses statues de formes et de tailles différentes ornent ce lieu dédié à la culture. Diverses expositions ont été mises en place pour in fine, se muer en musée Marc Petit.
Ce samedi, à l’occasion du dixième anniversaire, le responsable du Lazaret et le sculpteur en ont profité pour inaugurer un nouveau concept dans le droit fil du précédent, avec, toutefois, une toute autre dimension : un musée sous-marin. La première sculpture de cet édifice culturel, a été installée en fin d’après-midi, en mer, à fleur d’eau face au Lazaret et devant une foule considérable. Le point d’orgue d’un programme particulièrement chargé : l’inauguration de quatre nouvelles sculptures, l’ouverture d’une exposition dédiée aux dix dernières années de création de Marc Petit, une conférence, « éloge de la soustraction », donnée par Colin Lemoine, historien d’art et la présentation du projet de musée sous-marin, par Olivier Pourriol, philosophe. 

Ce musée va comporter trente-deux pièces disposées dans le golfe d’Ajaccio (dont deux émergées) tout en respectant les normes de sécurité nécessaires. Un concert de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton a suivi l’inauguration de « Gaïa » par François Ollandini, venu par bateau depuis le port d’Ajaccio. Le public, parmi lequel on aura noté la présence de Simone Guerrini, adjointe déléguée à la culture à la mairie d’Ajaccio, Muriel Fagni, élue territoriale de la majorité, Catherine Riera élue territoriale et chef de file de l’association « La Marie Do », Marcel Guidicelli (Jazz in Aiacciu), Paul Marcaggi, président de la CCI2A, Jean-Jacques Colonna d’Istria (éditeur), a apprécié  cette demi-journée dédiée à l’art contemporain. Une journée qui s’est achevée avec un apéritif dinatoire…





Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Le courrier des lecteurs | A Table ! Les recettes des lecteurs