Corse Net Infos - Pure player corse


​Cinéma : Daniel Benedittini « Je suis prêt à rouvrir en juillet »


Laurent Hérin le Mercredi 27 Mai 2020 à 13:56

Fermé depuis le 14 mars dernier pour cause de pandémie, le cinéma Le Régent de Bastia attend les décisions gouvernementales pour savoir si une ouverture est possible début juillet. Son gérant, Daniel Benedittini est inquiet mais se dit prêt à reprendre son activité.




Daniel Benedettini inquiet mais motivé pour rouvrir ses salles, ici dans la Une du Régent
Daniel Benedettini inquiet mais motivé pour rouvrir ses salles, ici dans la Une du Régent
- Quelle est la situation actuelle du Régent ? Quels sont les risques économiques ?
- Nous sommes évidemment fermés et dans l’attente d’une décision gouvernementale pour une éventuelle réouverture. Mes employés sont en chômage partiel. Je viens une fois par semaine pour la maintenance, faire tourner les machines et surtout gérer mon stock de confiserie. La situation est critique, je suis inquiet sur le devenir de mon cinéma et de l’activité en général. Pour le moment, seul le décalage de paiement des loyers et des crédits en cours me permet de tenir.

- Le ministre de la culture, Franck Riester, a déclaré : « Nous travaillons à une réouverture des salles de cinéma début juillet. Mais il est encore trop tôt pour prendre une décision définitive. Nous ferons le point sur l'évolution de l'épidémie et la prochaine phase de déconfinement à la fin du mois de mai. »
- Il faut effectivement attendre de voir l’évolution de la pandémie en région et particulièrement ici, en Corse. Le public doit apprendre à vivre avec cette situation sanitaire et accepter de se retrouver dans des endroits publics. Mais on sent l’envie forte de culture et de retourner au cinéma. Des sondages le confirment chaque jour*, les gens ont envie de reprendre le chemin des salles mais comme avant. Avec des masques, des distances et sans pouvoir y aller en groupe ? Je ne suis pas sûr. Il va d’abord falloir combattre cette anxiété légitime. Respecter certains gestes, prendre des précautions mais j’espère que l’envie de découvrir des œuvres et de les partager surtout sera plus forte.

- Sur ce point, quelle est votre position, vous comptez rouvrir ?
- J’attends la déclaration du Premier Ministre mais je suis prêt à rouvrir le cinéma en juillet si les conditions sont réunies. Au Régent, nous avons la chance d’avoir une ventilation à pulsion qui renouvelle l’air en permanence, ce n’est pas un circuit fermé. J’ai aussi de quoi équiper et surtout protéger mon personnel ainsi que le public : désinfectants, masques, visières, gel hydroalcoolique. Pour les salles, la capacité de la 1 et de la 2 – 188 et 67 places, NDLR – me permettent de faire respecter la distanciation. Pour la salle 3, plus petite, je réfléchis à des séances privées, par groupe de 10, sur réservation.

- Quid des films que vous allez programmer ?
- Là aussi c’est la grande inconnue ! Beaucoup de gros sorties, celles qui nous permettent de remplir les salles et de faire vivre l’activité, ont été décalés à l’automne, voir à l’année prochaine. Pour le moment, seuls trois grands films sont maintenus pour l’été : Tenet de Christopher Nolan, le Mulan de Disney et Wonder Woman chez Warner. J’espère qu’ils donneront envie aux gens de revenir dans les salles. Mais si nous ouvrons en juillet, un mois sur lequel peu de sorties sont prévues, je compte bien reprendre des œuvres dont la carrière a été stoppée nette en mars dernier comme le très beau film de Gabriel LeBomin, De Gaulle.

- Que pensez-vous de la concurrence des plateformes qui n’a jamais été aussi forte ?
- Je pense que les spectateurs ont toujours envie d’aller au cinéma même si en période de confinement, ils ont pris l’habitude, et c’est normal, de voir des films à la maison. Finalement, le problème ce n’est pas l’offre des plateformes mais la chronologie des médias. S’ils décidaient de sortir leurs films en salle avant de les diffuser à la télé, ça fonctionnerait. A eux de jouer le jeu, il y a de la place pour tout le monde.

- Et l’idée d’un drive-in, comme celui mis en place à Bordeaux ou à Cannes ?
- Je crois savoir qu’un projet est en cours en Corse-du-Sud et j’y pense évidemment. Mais je ne peux le faire seul sans l’appui de la Mairie ou de la Collectivité. Sans l’accord des autres cinémas surtout. Ça pourrait être une vraie solution alternative avant et même après la réouverture de nos salles, pour l’été en tout cas. En attendant, surtout, que la situation revienne à la normale.

* D'après un sondage réalisé fin mars par Vertigo Research, « aller voir un film au cinéma » serait la deuxième activité post-confinement la plus plébiscitée par les spectateurs s'étant rendus en salles au cours des 12 derniers mois.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Juillet 2020 - 08:12 La comète Neowise dans le ciel corse

Vendredi 10 Juillet 2020 - 07:01 La météo du vendredi 10 juillet 2020 en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047