Corse Net Infos - Pure player corse

Volley-Ball : Le GFCA en pleine confiance


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Lundi 8 Février 2016 à 09:31 | Modifié le Lundi 8 Février 2016 - 11:40


Après une semaine chargée en émotions et assez épuisante physiquement avec la coupe de France, les hommes de Frédéric Ferrandez ont réussi à rester concentrés ce dimanche soir face à Nancy.


Victoire du GFC Ajaccio 3 sets à 0 (25-18 / 25-21 / 25-20)
Victoire du GFC Ajaccio 3 sets à 0 (25-18 / 25-21 / 25-20)
Bien que fatigué par une semaine très rythmée, le collectif ajaccien n'a pas montré le moindre signe de faiblesse devant son public ce dimanche soir face à Nancy. 

Malgré un premier temps mort mitigé, où les nancéiens résistaient aux premiers assauts insulaires (8-7), le GFCA prenait rapidement l'avantage dès le premier set, aidé par un manque de réalisme au service de la part de Nancy (16-10). Bien structurés, les hommes de Frédéric Ferrandez n'avaient pas de mal à conserver leur avance et remportaient ce premier set (25-18).

Un block défensif solide ce dimanche soir.
Un block défensif solide ce dimanche soir.
La seconde période débutait de manière identique à la première, avec un premier temps mort toujours équilibré, et une équipe nancéienne se laissant déborder peu à peu (16-12). Avec un Florian Lacassie en grande forme ce dimanche soir, et Jovica Simovski également en confiance, le GFCA ne laissait que peu de répit aux hommes de Gabriel Denys (20-14 ... 22-18). Pour cette fin de set, l'entraîneur insulaire pouvait une nouvelle fois compter sur son second pointu, le jeune Jordan Corteggiani, très efficace lors des phases décisives en fin de set. Côté lorrain, Alexander Sorokoletov redonnait un léger espoir à ses coéquipiers mais une énième faute allait leur laisser filer ce second set (25-21).

Florian Lacassie toujours autant décisif.
Florian Lacassie toujours autant décisif.
Après la pause, les nancéiens prenaient rapidement un coup au moral en se faisant distancer dès l'entame du troisième set (7-2). Bien que s'étant fait recollé au score peu après le premier temps mort (8-6), le GFCA distançait rapidement leur adversaire doublant leur avance (16-8). Sentant l'équipe nancéienne déstabilisée, Frédéric Ferrandez en profitait pour faire tourner son collectif et laissait le jeune Sylvain Morgado, accompagné de Xavier Kapfer et Thomas Dereymez prendre part à la cinquième victoire consécutive du collectif ajaccien (25-20).

Avec cette victoire, le GFC Ajaccio pointe actuellement à la septième place du championnat avant de se déplacer samedi 13 février à Narbonne dans le cadre de la 17ème journée.



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports